samedi 12 novembre 2011

Pochette douillette pour livre de poche



Il n’y a pas eu de billet cette semaine, et pourtant j’ai lu.
Il va falloir que je m’y mette, parce que j’ai au moins 5 lectures qui attendent et 3 à venir. Vous devriez donc avoir des billets à lire la semaine prochaine. 

En attendant, je vous présente un petit bricolage que j’ai commencé l’été dernier et que j’ai terminé au mois d’octobre.
En prévision de mes voyages en train, je me disais que j’allais « devoir » promener mes livres dans mon cartable ou dans mon sac. Je mets « devoir » entre guillemets parce que cela n’en est pas un, vous vous en doutez. Il s’agit plutôt d’une nécessité (oui, le livre est un bien de première nécessité) et partir sans un livre le matin est assez difficile psychologiquement :^)

Jusque là pas de souci, mais il se trouve que je suis assez maniaque. J’essaie de ne pas casser la tranche de mes livres, je ne corne pas les pages, je n’aime pas les couvertures toutes dépouillées.
Or, un livre trimballé dans un sac finit immanquablement par être tout moche !

J’ai donc eu envie de faire deux pochettes, une pour les livres de poche et une pour les grands formats.
Pour le moment, seule celle destinée aux poches est prête, mais l’autre est en phase de réflexion, elle devrait arriver en janvier quand j’aurais eu le temps d’aller au marché st Pierre pour chercher du tissu.

(cliquer sur les photos, elles seront plus grandes)




C’est une petite pochette toute simple.
Le tissu extérieur est enduit et j’ai ajouté une épaisseur de molleton entre les deux tissus.
Pour la fermer, il suffit d'entortiller les liens autour des boutons. 
J'avais des gros boutons rigolos, mais j'ai eu peur de les accrocher dans mon sac et j'ai préféré prendre des plats. 






J'ai fait le patron avec un Folio de 800 pages (Anna Karenine), mais à l'arrivée, c'est un peu serré. 
Je pense que je m'arrêterai à des Folio de 500 pages. En tout cas, la Ferme Africaine de Karen Blixen rentre sans problème. 



Pour corser un peu la chose, j’avais décidé qu’on ne devait pas voir les coutures à l’intérieur.
La pochette est donc réversible, mais cela m’a pas mal compliqué la tâche et j’ai dû faire un petit patron pour voir à quel endroit je devais laisser l’ouverture destinée à retourner la pochette (cousue sur l’envers, évidemment).
J’ai trouvé plusieurs tutoriels sur Internet, mais cette phase n’est pas toujours claire, et même les tutos en photo ne me parlaient pas beaucoup.
Je suis donc assez fière du résultat.




Si vous voulez un patron, n’hésitez pas à me le demander dans les commentaires.
Je ne sais pas du tout s’il y a des couturières parmi vous, alors j’avoue que je n’en ai pas fait, mais je peux faire un joli dessin avec les différentes étapes.




Pour le grand format, le modèle sera complètement différent.
Mais pas forcément plus simple, sinon ce n’est pas drôle ;^)



16 commentaires:

  1. Elle est super jolie ta pochette !!!! tu files le patron à ta copine George ??? s'i' te plaît !!!

    RépondreSupprimer
  2. Ta pochette est vraiment magnifique ! BRAVO !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, où peut on passer commande ;) ???
    Trop jolie

    RépondreSupprimer
  4. j'y songe...
    cela a l'air plus épais que les petits sacs à goûter (faits par ma Mom) que je recycle !

    RépondreSupprimer
  5. Anne (De poche en poche)13 novembre 2011 à 13 h 35

    Vraiment génial ces pochettes surtout celle pour les livres de poche ; moi qui ne lit presque exclusivement que des livres de poche, je trouve cela géniale. Comme toi, je suis un peu, beaucoup maniaque concernant les livres et je déteste lorsqu'ils sont abîmés, ce qui est très souvent le cas pour les livres de poche qui se cornent très facilement. Et comme toi, je ne sors jamais sans un livre même si je sais pertinemment que je ne pourrai pas lire mais ce n'est pas grave, cela me rassure de l'avoir avoir avec moi. Franchement félicitations pour ces créations, j'adore. Malheureusement, je suis la pire couturière qu'il existe puisque je ne sais même pas coudre un bouton. Par contre, ma mère est une pro. de la couture ; elle fait de superbes choses en patchwork : sacs, pochettes,.... Mais elle ne m'a jamais fait encore de pochette pour mes livres et pourtant je lui ai soufflé l'idée ; je n'ai pas du soufflé assez fort. Je vais essayer de récidiver !! Merci pour cet article super sympa qui allie les livres et ta passion de la couture. Bises.

    RépondreSupprimer
  6. Superbe cette pochette! je ne suis pas du tout maniaque pour mes livres (d'ailleurs, il faut voir dans quel états ils sont après lecture..... hum hum...) mais cet accessoire me plait beaucoup néanmoins car il est beau... bravo!

    RépondreSupprimer
  7. Mais c'est génial ! C'est exactement ce qu'il me faut ! Je suis une maniaque des livres, mais j'ai surtout toujours très peur pour les livres que l'on me prête ... je n'aime pas rendre un livre qui a voyagé ... ! Mais comme je suis une inconditionnelle des livres dans le sac a main (j'ai même fait voyager une pleiade, pendant 1 mois dans le bus et dans mon sac), il va falloir que je recycle cette idée à la hauteur de mes maigres moyens couturiers ! Merci pour l'idée !! :)

    RépondreSupprimer
  8. Chapeau ! ou Pochette au choix ^^
    Je veux bien ton "patron" ! je ne suis pas une grande couturière mais ma maman oui ! :) hihihihi
    Encore félicitations pour ce joli brico !

    RépondreSupprimer
  9. C'est la super classe! Si tu en as le temps, tu devrais les vendre ;-) et fais gaffe, on va te piquer l'idée :-D

    RépondreSupprimer
  10. Je suis admirative devant ton adresse ! J'en suis proprement incapable ! Bravo !

    RépondreSupprimer
  11. @ George : je vais faire ça dans les semaines à venir. Ce n'est pas très compliqué, mais il faut que ce soit compréhensible ;)

    @ Sandrine : merci :)

    @ fshope : c'est gentil :D

    @ Pralinette : merci :)

    @ Métaphore : Je vais me recycler dans la couture ;)

    @ Lystig : la double épaisseur de tissu et la couche de molleton au milieu permettent d'amortir un peu les chocs. Mais le molleton, c'est un peu pénible à piquer, ça glisse. Il faut bien l'épingler.
    Tu dois pouvoir doubler un sac à goûter en mettant du molleton entre les épaisseurs de tissu si tu veux continuer à recycler ;)

    @ Anne : tu me rassures, je croyais être la seule à être aussi maniaque, mais je vois que c'est une caractéristique qui se partage :D
    Pour la couture, c'est le métier de ma maman, j'ai donc été à bonne école, ce qui ne veut pas dire que je maîtrise le sujet ;)

    RépondreSupprimer
  12. @ litteratureetchocolat : tu as de la chance, et tu as sans doute raison, un livre doit vivre sa vie, même si cela veut dire qu'il doit finir corné. J'essaie de me raisonner, mais il n'y a rien à faire :)

    @ diabazo : Moi non plus, je n'aime pas rendre des livres abimés. C'est toujours très génant. Pour la pochette, je ferai un patron et un tutoriel dans les semaines à venir. Je pense que je mettrai une version facile et une version plus complexe avec coutures invisibles. Vous pourrez choisir, comme ça ;)

    @ paulinelit : promis, je m'y mets la semaine prochaine. Je ferai un dessin et des photos :)

    @ Nymphette : oh, l'idée n'est pas vraiment de moi. Je pense que je l'ai eu en voguant de blog en blog ;)
    Et vive le partage !

    @ Marie : Merci :D

    @ Liliba : c'est gentil :)

    @ soukee : je ne pensais pas obtenir un résultat qui fasse un si bel effet, je te l'avoue. D'habitude, c'est plutôt en vrac. XD

    RépondreSupprimer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...