dimanche 15 juillet 2018

Sunday mood patriote ⚽🇫🇷🤔

Hello !!

Et oui, je suis toujours vivante mais pas encore en vacances 😆

La semaine a été intense entre boulot jusqu'à 2h du mat, enfant en vacances qui découvre la vacuité et réclame des dessins animés dès le réveil (évidemment, c'est non), les courses, un spectacle de marionnettes, une boite de Lego Princesse Disney, la découverte des cerises et du kiwi (mais il me semble qu'elle en avait déjà mangé l'an dernier...), bébé qui se déplace (la tronche écrasée par terre puisqu'il ne lève que les fesses mais bon...), alors hier, vers 21h, j'ai eu une grosse absence, une de celles qui durent... jusqu'à 9h ce matin !!!
Et ça m'a fait du bien.




Allez, je vous laisse, je vais le finir ce gros boulot.
Comme j'ai perdu une journée hier (mais parfois, il faut), ce sera sans doute pour mardi et après, VACANCES !!!!

Il y aura peut-être un billet sur notre semaine en photos sur mon autre blog lors de ma prochaine pause.
On verra. 
Et bon dimanche soir qui promet d'être bruyant chez moi aussi 🤣



Mon mantra du moment... 
(mais le clip me laisse songeuse sur la signification de la chanson !)






dimanche 8 juillet 2018

Sunday mood des vacances... 🏖🌊🏊‍♀️

L'école est finie !
Finis le rythme des rotations journalières, aller à l'école, revenir manger, retourner à l'école, rentrer goûter.
Finies aussi l'injonction du coucher et la sonnerie du réveil.
Pendant deux mois, à nous les levers tardifs et la vie douce qui s'écoule sans contrainte.




Évidemment, je suis un peu nostalgique de cette première année déjà terminée.
Elle a filé tellement vite et il s'en est passé des choses !
Ma fille a tellement grandit cette année, ce n'est plus du tout un bébé.
Et puis il y a un an, je n'étais pas la même personne, et je regarde ces journées écoulées avec des sentiments un peu embrouillés.
J'ai même écrit un billet là dessus pour démêler un peu tout ça mais sans succès.
Et ce n'est pas si grave. 


Les bonhommes sont habillés maintenant !


Nous avons pris le rythme des vacances hier avec une journée sur la plage.
Entre les vagues et le sable, ma minette a adoré.
Elle s'est finie bizarrement avec des gens qui sont allés se plaindre auprès des sauveteurs parce que mon bébé pleurait (5 minutes) et était sûrement très mal...
Il était juste en train de s'endormir ! (mais après, j'avais peur, j'avoue, alors qu'il allait très bien !)
Pas grave, laissons là les fâcheux (qui auraient pu proposer leur aide si ils étaient vraiment inquiets...) et profitons de ces chaudes journées.


un bouquin à la plage avec 2 enfants... X^D


J'ai toujours un gros boulot à finir alors je vais y aller, mais il approche de la fin et ça, c'est chouette.
Dès qu'il est fini, je reviens par ici et je vous parle de mes lectures d'été.

Bonne fin de weekend et bonne semaine...

Et comme tous les dimanches, il y a notre semaine sur l'autre blog...






dimanche 1 juillet 2018

Mais où est passé juin ? 😶




Attaque de moustiques / Tu manges trop de chocolat, c'est pour ça qu'ils ne piquent que toi / Le ménage pour ne plus penser / Les envies de juin / Réfléchir aux vacances de Noël (pour mieux supporter la future reprise du travail) / Italie ? Espagne ? Portugal ? / Mon tout petit tout beau si gentil / Préparer la kermesse / Sniffer du bébé / - Tu veux manger quoi Ma bichette ce soir ? - T'es d'la police ? / Avoir envie de changer de boulot (mais on va plutôt changer de relation(s) au boulot) / Un peu de home staging ! / Elle est trop forte au lancer de fléchettes / Les petits lots adorés gagnés à la kermesse / Apprendre à écrire comme un chevalier / La première grande sortie scolaire et le premier pique-nique sans maman / les framboises récalcitrantes / Faire des petits dessins /- C'est qui la maman du poulain ? - c'est la licorne / ça gratte, ça gratte / La petite salle de bain qui se peaufine / - il a fait du quatre-quart avec sa voiture / Bébé malade... / Demoiselle malade... / Nuits pourries /
Last deadline !!! / Une tartelette, deux tartelettes, trois tartelettes / Le temps qui file tellement / Tout petit découvre les urgences / Celle qui était montée sur une chaise pour ouvrir la fenêtre et "dire bonjour aux oiseaux" (au premier étage) / Ma grande était jalouse... 39,5... appendicite ? Grippe ? grosse crise d'asthme et allergie ! / La nuit aux urgences / Le retour surprise mais on est tellement content / C'était son karma d'aller à l'hôpital. Tu l'as chopé devant la fenêtre mais son destin s'est accompli quand même (et bien je préfère la grippe à une chute d'un étage !) / Et pendant ce temps, tout petit se retourne, attrape ses pieds et a plein de plaques rouges sur le visage !!! / Les soldes ? Où ça ? /La page 100 tant attendue / Un seul thriller pour le mois anglais / Petit tour chez Ikea / 1h30, c'est tôt ou c'est tard ? / Acheter un petit buffet pour le salon / Faire le point 1 an après / La fin du mois... déjà ? Enfin ! / 

















D'autres mois de juin chez Moka...




vendredi 29 juin 2018

Je te vois de Clare Mackintosh

Avant que le mois anglais ne se finisse, je viens vite vous parler de ce thriller addictif si british que j'ai écouté ces dernières semaines.

Depuis quelques années, les anglais nous abreuvent de petit thrillers où une héroïne se débat avec ses peurs réelles ou fantasmées. 
Il y a eu la fille du train, Avant d'aller dormir, La fille d'avant... 
J'ai toujours un peu peur que ce soit une réécriture d'un roman déjà lu alors j'essaie de bien choisir les histoires pour qu'elles soient quand même un peu originales. 
Et c'est le cas ici. 

Zoé prend le métro londonien tous les jours. 
Ce jour-là, en dépliant le journal, elle est sure de se reconnaitre sur la photo qui accompagne une petite annonce pour une agence de rencontre. 
La photo n'est pas parfaite, mais c'est une certitude ! 
Kelly aimerait changer d'unité. 
La brigade des pickpockets, ce n'est pas palpitant. 
Mais quand le pickpocket semble aussi visiter les maisons de ses victimes, ça devient un peu plus intéressant...

Disons le tout de suite, il ne faut pas attendre de ce roman une originalité folle. 
L'idée de départ est intéressante néanmoins et je ne l'avais jamais lu. 
Quelqu'un publie des photos de femmes sans leur consentement, à la manière d'une agence de rencontre où seulement l'une des deux parties est au courant. 
Évidemment, cela dérape et des pervers se servent du site pour repérer leur victime. 
C'est efficace, on a envie de savoir ce qu'il se passe et on ne repose pas le bouquin facilement ! 

La structure de la narration, en revanche, est très classique désormais. 
En alternant les chapitres qui racontent la vie de Zoé et la vie de Kelly, le récit est rythmé et sans temps mort. 
Comme Kelly intègre une nouvelle unité, on a aussi envie de savoir comment cela va se passer. 
De temps en temps, le coupable prend aussi la parole dans de petits chapitres disséminés dans le roman. 

La lecture de Marcha Van Boven est légèrement modulée en fonction des personnages, ce qui permet de bien se repérer dans son écoute. 
Les thrillers se prêtent souvent bien à la lecture audio mais le lecteur ne doit pas gâcher la montée de la tension. 
C'est bien mené ici, où le ton monte doucement mais sûrement, sans affolement. 
Un bon livre audio ! 

En résumé, c'est un bon petit thriller, classique mais qui s'appuie sur une idée originale et bien traitée. 
Après cette lecture, vous ne lirez plus le,journal de la même façon ! 
Et surtout, vous ne regarderez plus les inconnus du métro avec le même regard ! 








dimanche 24 juin 2018

Des scones de la mort qui tue !! 🍪☕🇬🇧

La semaine a été longue, à base de microbes et de nuits difficiles.
Il n'y a donc pas eu de billet, peu de lecture, peu de travail efficace.
Mais quand même, je me suis dit que je ne pouvais pas finir le mois de juin sans une recette so british sur le blog !




Il y a peu, j'ai acheté le livre de recettes écrit par les cuistots de chez Marlette.
Si vous ne connaissez pas, c'est une boutique en ligne qui vend des préparations où il n'y a qu'un peu de beurre, de lait et un œuf à ajouter.
Les préparations, ce n'est pas trop mon truc, alors j'ai acheté le livre pour avoir les recettes.




Je me faisais une joie de tester les scones pendant ce mois anglais, mais là...
GROS ratage !!
Mes scones ressemblent à des cookies tout sec !




Je ne comprends pas bien ce qu'il s'est passé, si c'est moi ou la recette...
Bon, avec une demoiselle un peu pénible aujourd'hui, un bébé qui tousse, le sommeil qui manque, il est évident qu'il a pu se passer un truc quand je les ai préparé.
Je retenterai donc sûrement.




Je vous mets la recette si vous avez envie de vous lancer ^-^
Et pour rester dans le So British, j'avais même sorti mon mug "Jane Austen".




Au final, mes scones sont tout à fait mangeables, je vous rassure.
Ils sont tout secs, friables, mais avec une pointe de beurre, c'est pas mal dans le thé (pour les ramollir, hein !).




Allez, je vous laisse, j'ai des nuits hachées à rattraper et un bon roman à lire ;)










samedi 23 juin 2018

Des photos pour le projet 52 (Rattrapage semaines 17 à 22) 📸

Deuxième petite session de rattrapage pour le projet 52.
J'ai repris un peu sur Instagram le fil des publications mais sans régularité et surtout sans pression.
Après tout, rien ne me tombera sur la tête si je ne publie pas dans les temps ^-^
Je suis donc mon petit bonhomme de chemin en gardant les thèmes en tête et quand je trouve une idée qui me plait, je flashe. 

Voilà donc aujourd'hui les semaines 17 à 22.
Il y a toujours un peu de Sylvanians, ils sont photogéniques, tout comme mes enfants, mais là je manque d'objectivité !





Semaine 17 

Au chaud




Semaine 18 

Se détendre




Semaine 19 

Love




Semaine 20 

Lingerie




Semaine 21 

ça mouille



Semaine 22 

Enfantin








La prochaine fois, on parlera de gourmandises,  de cheveux, de look et de coulisses...

Toutes les photos par là... 






jeudi 14 juin 2018

Et les gagnants sont.. 🎧📘 [Prix Audiolib]

Le voilà, tout chaud, tout beau, mon classement pour l'édition 2018 du Prix Audiolib et le classement final !!!
De mon côté, ce n'était pas facile, mais j'ai quand même réussi à mettre un peu d'ordre dans mes avis qui, vous allez voir, ne sont pas vraiment conformes à l'avis général des blogueurs qui participaient au prix.




Comme les années précédentes, j'ai essayé de tenir compte du texte et de la lecture.
Ce n'est pas toujours simple de distinguer les deux, qu'on aime ou pas le livre d'ailleurs.
Parfois, le lecteur est très bon et les faiblesses du texte passent sans problème, et parfois c'est l'inverse.
Ce fut le cas cette année pour Bakhita notamment dont la version audio me parait desservir le texte.
Mais le plus dur, c'est toujours de départager les premiers, ceux que l'on a vraiment aimé et qu'on voudrait voir couronné par le prix.
J'ai hésité entre les deux premiers, mais finalement, il y a un passage un peu mou dans le Jour d'avant qui m'a fait préférer la recluse.
Ce sera donc mon grand numéro 1 pour 2018 !!

Et puis cette année, j'ai eu envie aussi de me lancer dans un petit challenge en photographiant chaque livre dans une mise en scène particulière et en publiant les photos sur Instagram
Certaines photos me plaisent plus que d'autres (qui me permettent d'apprendre ce qui ne fonctionne pas bien ou ce que j'aime moins), mais j'aime bien cette petite mosaïque alors je la remets par ici.
Je le referai sûrement pour d'autres lectures à venir.

Et voilà mon petit classement personnel avec les liens vers les billets :
  1. Quand sort la recluse de Fred Vargas
  2. Le jour d'avant de Sorj Chalandon
  3. Underground Railroad de Colson Whitehead
  4. La ferme du bout du monde de Sarah Vaughan
  5. La tresse de Laetitia Colombani
  6. En sacrifice à Moloch d'Asa Larsson
  7. Bakhita de Véronique Olmi
  8. Ma reine de Jean-Baptiste Andréa
  9. Arrête avec tes mensonges de Philippe Besson
  10. La vie secrète des arbres de Peter Wohlleben








Et maintenant le classement final des 5 premiers (un peu éloigné du mien...) : 

Quand sort la recluse de Fred Vargas
Le jour d'avant de Sorj Chalandon
Underground Railroad de Colson Whitehead
Bakhita de Véronique Olmi
Arrête avec tes mensonges de Philippe Besson
http://www.audiolib.fr/prix-audiolib-voter
 
Ces 5 finalistes sont à égalité à présent et c'est à VOUS de voter !!! 
En suivant ce lien ou en cliquant sur la photo, vous pourrez choisir votre titre préféré pour lui permettre de gagner le prix et pour vous permettre de gagner peut-être un lot. 
Perso, je vais aller voter pour la Recluse, et vous ? 
https://www.audiolib.fr/prix-audiolib




mardi 12 juin 2018

En sacrifice à Moloch de Åsa Larsson 🎧📘 [Prix Audiolib]

Voilà le dernier billet sur mes lectures pour le Prix Audiolib de cette année.
D'ordinaire, il y a un petit roman policier, mais cette année, il y en avait deux !
J'avoue que cela m'a bien plu parce que c'est un genre que j'affectionne particulièrement. 

Un ours s'est aventuré bien trop près des maisons pour qu'on le laisse en paix. 
Les chasseurs s'organisent pour le traquer. 
Mais quand on le ramène mort pour l'examiner, on découvre qu'il a dévoré un homme récemment. 
Quelques semaines plus tard, une femme est assassinée chez elle à Kiruna. 
Mais cette femme est la fille de l'homme dévoré par l'ours. 
La procureure Rebecka Martinsson fait le lien rapidement et même si un de ses collègues lui pique cette enquête, elle ne peut s'empêcher de chercher pourquoi quelqu'un tue les membres de cette famille les uns après les autres depuis 1914...

J'ai beaucoup aimé ce roman !
J'avais un peu de réserve en le commençant, j'avoue.
Les romans récompensés par des prix ne sont pas toujours si intéressants et le nombre exponentiel de romanciers suédois laisse présager qu'il y a du bon et du mauvais.
Je ne connaissais pas du tout Åsa Larsson, mais je me suis finalement laissée porter par ses mots, et j'ai bien fait.

Il y a d'abord ces personnages qu'elle construit et qui sont terriblement attachants.
Le petit Marcus qui n'a plus de famille, son aïeule, jeune institutrice étranglée dans sa salle de classe, et puis Rebecka un peu paumée qui maintient le cape coûte que coûte.
Ils ont une épaisseur, une profondeur psychologique.
Ce ne sont pas de simples personnages et on aimerait continuer à les côtoyer, demander de leurs nouvelles.

Le décor est aussi un personnage à lui seul.
La forêt, la neige, la ville en 1914 et aujourd'hui, tout ceci attire et emprisonne les personnages.
Une fois arrivés à Kiruna, ils ne peuvent plus en repartir.
Et d'ailleurs, on a l'impression que tout le village est convoqué dans cette histoire.
Depuis un siècle, les familles n'ont pas bougé, elles habitent toujours là et on retrouve les noms d'une époque à l'autre.
Je me suis parfois un peu perdue dans cette profusion de noms d'ailleurs, mais je ne pense pas avoir manqué grand chose.

Pour résumer, l'histoire de 1914 est passionnante, prenante, terriblement triste.
L'enquête actuelle l'est aussi, il n'y a pas de temps mort, on suit les évènements avec avidité, mais j'avoue une petite préférence pour le passé.

Odile Cohen qui lit la version audio modifie légèrement sa voix pour chaque histoire. 
C'est parfois utile mais je m'y suis habitué et je ne l'ai plus vraiment entendu, ce qui ne m'a pas gêné. 
On l'écoute avec plaisir et c'est une très jolie version ! 

Il neige beaucoup dans ce polar alors il sera sans doute parfait en hiver au coin du feu, mais pourquoi pas aussi sur la plage pour vous rafraichir un peu !!









LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...