lundi 17 juillet 2017

Ma cousine Rachel de Daphné du Maurier

J'ai enfin réussi à finir ce roman !
Ce n'est sans doute pas la faute du texte lui-même vu que j'ai mis seulement deux après-midi à le finir à partir du moment où je me suis décidée.
Mais le fait est qu'il trainait sur ma table de nuit depuis plusieurs semaines (voire plusieurs mois).
Et pourtant, il m'a bien plu.

Philip Ashley a été adopté par son oncle Ambroise qui en a fait son héritier et son double plus jeune. 
Misogyne, un peu ermite, Ambroise dirige son domaine en vieux garçon. 
L'hiver, depuis quelques années, il part en Italie pour se soigner et respirer un air moins humide. 
C'est là qu'il rencontre Rachel et l'épouse à la surprise générale. 
Philip s'occupe du domaine pendant l'absence de son oncle et reçoit des nouvelles de plus en plus espacées jusqu'à ce qu'il apprenne le décès d'Ambroise. 
Il part immédiatement pour Florence mais devra rentrer pour rencontrer la fameuse Rachel qu'il déteste déjà... 

Elle est très forte cette Daphné du Maurier !
Evidemment, c'est difficile d'arriver au niveau de Rebecca, mais ce roman est vraiment très bon et assez différent.
Philip est un jeune homme en pleine formation, influençable et sanguin.
Avant même de la connaître, il hait Rachel, l'imagine comme un vampire qui a tué son oncle.
Mais à son arrivée, tout s'effondre et il perd tous ses repères.
Elle ne ressemble pas du tout à ce qu'il attendait et il se retrouve complètement perdu.

Comme le récit est entièrement vu du côté de Philip, on le suit, on est empêtré dans ses sentiments et on ne peut pas avoir une vision objective de la situation.
On finit même par penser comme lui, ne sachant comment y voir clair dans cette situation.
Evidemment, l'auteure s'amuse à distiller le doute, à ajouter un évènement perturbant à chaque fois que l'histoire semble être réglée.
Rachel est mouvante, insaisissable.
C'est assez fascinant.

Comme presque à chaque fois avec Daphné du Maurier, j'ai dû relire les premières pages pour savoir ce qu'il se passait après la dernière ligne.
Le récit commence toujours à la fin de l'histoire, avec un personnage qui revient sur les évènements passés.
Je ne saurais donc que vous conseiller d'être plus attentif que moi, mais c'est aussi ce qui fait le plaisir de du Maurier de se laisser enfermer dans cette boucle sans fin qui n'en finit pas de recommencer !






vendredi 7 juillet 2017

7 ans de blabla !! 🎂🍾🍸🎊🎉

Comme tous les ans (à ma grande honte 🙈), j'ai oublié l'anniversaire de mon petit blog. 
C'est en voyant le billet de MTG qui fêtait lui-même les 6 ans du sien que je me suis dit que le mien avait à peu près le même âge. 

Et bien non ! 
Ici, cela fait 7 ANS que je vous raconte ma vie par ici !!! 



En 7 ans, je vous en ai raconté des trucs. 
1154 billets ! 

Mais je ne suis pas la seule bavarde puisque 
vous avez publié 12450 commentaires !! 
(dont la moitié est de moi vu que je réponds normalement à tous, même en mettant du temps)

Merci de venir me lire, 
Merci de laisser des petits mots ! 
Merci de lire mes petits états d'âmes 😆


C'est reparti pour un an, 
avec plein de belles lectures... 






dimanche 2 juillet 2017

Sunday mood 🌤👙🏖

Mon corps me lâche ces temps-ci, il ne veut plus suivre, il a décidé qu'il lui fallait des vacances !
Et puis vous avez remarqué je suppose que l'été est déjà fini (oui, on se plaint tout le temps de la météo, mais c'est ainsi chez les Français).
La pluie arrose mon jardin, ce qui est pas mal, mais n'encourage pas à profiter de ce début de saison.

Qu'à cela ne tienne, il me reste un peu d'énergie pour bouquiner (et tenter de finir le boulot de l'année) et les vacances approchent...

En attendant, voilà une petite vidéo rigolote pour préparer l'été et surtout la plage !


Alors ? 
Vous avez un corps prêt pour la plage ? 


(la réponse est oui bien sûr, puisque vous avez un corps ! 😉😁 )






samedi 1 juillet 2017

Juin de haut en bas

Bonjour juin ! / Le soleil... qui va et vient... mais qui vient souvent quand même / Tu es sûre de ta décision ? Tu ne regretteras pas ? Carrément pas !!!!! / Inspirer, souffler, inspirer, souffler... / Petite clémentine qui avance / Faille spatio-temporelle / La boule au ventre qui s'est envolée / Je finis ma phrase, tais-toi ! / Corriger, noter, annoter, corriger, noter, annoter... / Ne pas avoir envie de (leur) parler / les glaçons habités / a voté désabusée / Les copies invisibles / craquer pour le tome 2 juste après avoir fini le 1 / il fait chauauauaud et tous les jours c'est pareil 🎼🎧 (enfin non, un jour sur deux en fait) / des framboises, enfin ! / Passer du rire aux larmes avant d'aller voter / "faites-vous un burn-out" 9 cases cochées sur 12 / ne pas résister à lui faire plaisir / méditation ? Sophrologie ? Rhum ambré ! / non c'est pas vrai / Crise du soir, bonsoir / Les jours calmes qui reviennent... Mais pas tous les jours / les nuits revenues, le bonheur (lien de cause à effet ?) / Le chat en peluche moche de la discorde / c'est pas bien de faire des caprices mademoiselle. C'est pas bien de mettre un présentoir avec des peluches a l'entrée de ton magasin / Record personnel de like battu sur IG pour une photo de... Toilettes 😂 / Le crayon qui démange / Trop de commandes sur internet / Rater le train pour la première fois en 6 ans / Mais pourquoi elle m'aboie dessus ? / les nuits hachées qui reviennent / Ne plus avoir envie / désintox de tablette réussie / mais que se passe-t-il à 2h du mat ? Et a 4h ? Et à 6h ? / Vivement la fin de l'année / Tiens maman, je t'ai fait un plan pour que tu ne te perdes pas en rentrant du travail / Les derniers voyages quotidiens en train / La dernière réunion qui s'éternise / Les tristounets de ne plus me voir "on va moins rigoler sans toi"/ Le planning prévisionnel 2017/2018 qui me fait apprécier encore plus ma décision / Attend maman, je goûte la framboise avant de la mettre dans le pot. Elle était bonne, on aurait pu la mettre dans la confiture ! / Le joli roman / Regarde, j'ai dessiné un robot / Les jolies BD de la bibliothèque / L'excellente nouvelle pro à laquelle je ne croyais plus et que j'ai du mal à intégrer / Les réflexions désobligeantes suite à la bonne nouvelle / Les jolis pulls de grand-mamie / La panne de voiture / J'suis malade / Il pleut, il mouille... C'est la fin de l'été / Le joli roman était un abrégé 😡 / Le retour des mauvaises ondes / Le cataclysme de la fin du mois.




























D'autres mois de juin chez Moka





LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...