jeudi 5 décembre 2019

Né d'aucune femme de Franck Bouysse


Que ce livre est beau ! 
D’habitude, je commence mon billet par une petite phrase d’introduction mais pour cette fois, je ne sais pas quoi vous dire d’autre tant cette phrase est la seule qui me parait digne de décrire ce roman. 
J’ai lu pas mal d’avis depuis sa publication et il y avait un peu de tout comme « un livre exigeant », un roman « complexe » avec des histoires enchâssées... et j’avais l’image d’un livre compliqué, soporifique et une histoire dure et tragique. 
Bref, pas gai tout ça. 
Mais ce n’est pas du tout ce que j’ai lu (enfin, écouté). 

Gabriel, curé de campagne, se voit confier la mission de récupérer les cahiers d’une femme enfermée il y a plusieurs années à l’asile tout proche. 
Elle y a confié sa vie et surtout ses tourments et ce qu’on lui a fait subir. 
Lors de l’inhumation de Rose, il doit les récupérer, cachés dans les plis de sa robe... 

C’est en ouvrant ces cahiers que Gabriel découvre la vie de cette femme et ne peut rester indifférent. 
L’auteur alterne ensuite les chapitres en modifiant les focalisation. 
Rose, Gabriel et d’autres personnages vont venir raconter cette histoire avec leurs voix, leur histoire, leur façon de voir la vie. 
Certains personnages ne viendront jamais parler au lecteur quand d’autres seront omniprésents. 

Si ce procédé est classique désormais, il est ici particulièrement bien utilisé. 
Les personnages sont vivants, on a l’impression de les entendre (et les comédiens qui lisent sont très bons). 
C’est beau, émouvant, ça prend aux tripes. 
Et l’auteur est vraiment très très fort !! 
Il nous emmène dans des chemins qui ne dévoilent les rouages de l’histoire qu’au moment où lui l’a décidé ! 
J’ai été bluffée par les détours imposés. 

La version audio est excellente également et vient servir ces multiples voix avec bonheur. 
On se plonge dans ces timbres chauds qui nous enveloppent et on a bien du mal à les quitter. 
Les personnages sont d’autant plus vivants qu’ils ont une voix bien à eux. 

Vous l’aurez compris, je fais partie des fans ! 
Il y a pas mal de temps que je n’avais pas pu qualifier une de mes lectures de coup de cœur mais je crois que cette fois, c’est bien le cas. 
J’ai adoré et je vous le conseille sans réserve, quelque soit ce que vous avez envie de lire !








mardi 3 décembre 2019

Novembre ferroviaire 🚂 💼 🌧





Mardi musique, mercredi bibliothèque et yoga, jeudi piscine : nos semaines deviennent trépidantes /
Sympathique Hamish Macbeth / 21 mois de tout petit grand garçon / Oublier de publier les billets écrits dans le train (quand il roule) / Celui qui avait enfin décidé de dormir la nuit (3 nuits c'est mieux que rien !) / Des châtaignes terminées et même un tuto publié  / Enchainer avec un potimarron qui me trottait dans la tête depuis un mois / Toi et tes petites obsessions / Trier un ou deux jouets à chaque rangement / Les listes de Noël des enfants et l'envie de ne plus s'encombrer / Trouver quelques cadeaux pour MOI / Trains en retard, trains supprimés, trains bondés / Bordeaux, ses cannelés, sa librairie, son Lego store... / Un petit détour chez le dentiste / Journées speeds, journées cools / Chercher des idées pour le retour des lutins de Noël / le roman qui doit mieux passer en série / Procrastiner / Un petit tour à Gennevilliers / Revoir les collègues bienveillants perdus de vue depuis 4 ans / Une nuit d’hôtel tout confort / Ma demoiselle seule jeune fille et très à l’aise à un anniversaire plein de garçons / Faire le point sur les cadeaux de la planquette du grenier / Préparer le dernier déplacement sans conviction (mais avec fatigue) / 50 minutes de retard -> St Lazare - Gare de Lyon : 16 minutes ! (J’en avais 34 !) / Le wifi dans le TGV c’est pas mal / Découvrir Grenoble en coup de vent / Rentrer fort tard avec un léger stress et faire la route à deux pour avoir moins peur (la sororité j’adore !) / Avoir tenté de préparer mon déjeuner à la maison avec plus ou moins de succès / attend maman, ça va déchaudir / le petit menton cabossé, ça faisait longtemps 😞/ Sortir les lutins du père Noël après avoir couché les enfants, décorer la cuisine, installer les calendriers de l’avent... Bienvenue décembre !














































lundi 25 novembre 2019

Oublier Klara d'Isabelle Autissier

Lorsque j’ai vu le résumé de ce roman, j’avoue, j’ai hésité.
Isabelle Autissier n’est pas particulièrement connue pour son talent d’écrivaine et je ne savais pas trop si cela allait me plaire.
Est-ce à cause de mes lointaines origines russes, du destin de femme qui nous est promis ou tout simplement de l’envie de découvrir que j’ai demandé ce titre ?
Tout ce que je sais, c’est que j’ai vraiment bien fait.

Iouri revient à Mourmansk pour voir son père Iouri.
Hospitalisé, celui-ci n’a plus que quelques jours à vivre.
Désireux de solder tout ce qui a compté dans sa vie, il demande à son fils de chercher pourquoi Klara, sa mère, a été arrêtée par la police communiste avant de disparaître dans les camps de redressement...

Commence alors un récit dans le récit où l’on suit la quête de Iouri, puis la vie de son père et enfin celle de sa grand-mère.
Le roman est très bien construit et on suit les personnages avec curiosité, empathie, tristesse, peur, révolte.
L’histoire de Klara est tragique et on mesure l’absurdité du système mis en place par Staline qui broyait les gens et les familles.
C’est aussi une histoire originale qui ne laisse pas indifférent.

Si Isabelle Autissier n’est pas connue pour son talent de romancière, c’est bien dommage !
Oublier Klara est un joli roman qui parle de filiation, d’héritage familial, de courage, de choix de vie, de culpabilité aussi.
On y mesure toute la complexité qu’il pouvait y avoir à vivre dans la Russie communiste si l’on souhaitait vivre honnêtement tout en affirmant ses convictions.
Mais là où elle excelle, c'est lors des descriptions de la mer et des îles (on s'en serait douter).
On se retrouve au milieu des embruns, des vagues et du roulis !

La version audio m’a charmée également en donnant une voix à cette femme qui n’a pas pu exprimer ce qu’elle aurait voulu.
Taric Mehani nous emporte dans le froid de cette Russie soviétique avec sa voix chaude. 
C'est extrêmement agréable ! 

Si vous avez envie d'évasion, de grands espaces, de mer, d'histoire familiale, de quête d'informations, ce livre pourrait vous plaire !



https://www.audiolib.fr/livre-audio/oublier-klara-9782367629636



mardi 19 novembre 2019

Un mariage anglais de Claire Fuller

Je lis peu de roman psychologique, mais quand cela m’arrive, ils sont souvent anglais.
Il faut dire qu’ils sont doués pour ce genre et parviennent à rendre une vie souvent banale plus intéressante qu’il n’y parait.
C’est la cas ici avec ce récit teinté de mélancolie.


Gil vient d’apercevoir Ingrid, sa femme, par la fenêtre de la librairie.
Il sort pour la rattraper mais ne réussit qu’à tomber d’un parapet sur le port.
Il faut dire que sa femme a disparu plus de 10 ans plus tôt, se noyant dans la mer où elle avait coutume de nager chaque jour.
Ingrid, étudiante, était tombée amoureuse de l’un de ses enseignants, auteur au petit succès qui a bouleversé ses ambitions de jeunesse.
Et puis elle a découvert qu’elle était enceinte et s’est trouvée enfermée dans une vie qu’elle n’avais pas choisie...


Que ce livre est triste !
C’est un joli livre, mais il en émane une telle souffrance qu’il vaut mieux le garder pour un moment où vous n’êtes pas vous-même dans un état mélancolique.
L’auteur distille une dose de doute, de regrets, d’actes manqués, d’incompréhensions qui ne peut laisser le lecteur indifférent.
Ingrid est une femme qui s’est laissée happer par une vie qui ne lui a pas fait de cadeaux.
L’a-t-elle finalement reprise en main pour un acte ultime de délivrance ?
C’est en tout cas un acte lourd de conséquences pour ses filles et son mari (mais on a moins d’empathie pour lui).

Claire Fuller joue avec l’alternance de narrateurs en insérant des lettres d’Ingrid à son mari entre chaque chapitre qui raconte les évènements actuels.
Ingrid, en pleine dépression et seule avec ses enfants, adresse à leur père des lettres qui retracent leur vie qu’elle insère ensuite dans les livres qui envahissent sa maison.
Elle y raconte la chute de son couple, les évènements qui l’ont détruit et l’ont amené à la chute finale.
Cela permet de donner un peu d’air à cette histoire, même si rien n’y est gai.

La lecture de Rafaèle Moutier reste sobre tout en rendant le roman vivant.
L’alternance de narration est bien rendue et on écoute avec plaisir sa voix un peu grave. 


Si vous avez envie d’une lecture sensible, qui suscite des émotions, avec de beaux décors et l’air de la mer, n’hésitez pas !





https://www.audiolib.fr/livre-audio/un-mariage-anglais-9782367628530






dimanche 10 novembre 2019

Sunday mood tête en l'air 🤔😅

Vous savez quoi ?
J'ai écrit des billets, mais j'ai oublié de les publier 🙈 !
Mes enfants sont malades en alternance et j'ai quand même un travail.
Alors je rédige des billets dans le train, et mon cerveau coche la case "billets de blog" sans les publier vraiment 😆.
Bon, je vais essayer de le faire dans les prochains jours parce que j'ai lu des livres vraiment chouettes !




Et en ce moment, j'en lis deux en même temps (audio et papier) et je suis tiraillée entre ne pas les finir trop vite et savoir ce qu'il va se passer.
Il y a longtemps que j'avais ouvert un livre papier et en accompagnant ma fille à la piscine pendant les vacances, j'ai attrapé l'un des premiers de la pile avec des doutes.
Mais c'est une petite lecture très chouette !
Et celui que j'ai dans les oreilles est vraiment très très différent mais quel bonheur d'écouter un livre si bien écrit !




Il y a déjà 4 tomes d'Hamish Macbeth !
Je sens que je vais les lire bien vite.
Et comme je pars en déplacement cette semaine (une seule nuit mais 5 ou 6h de train), je devrais finir ces deux livres pendant le trajet.
(Comme je serai à Bordeaux, pas loin de Mollat, le tome 2 pourrait bien sauter dans ma valise...).




Et puis cette semaine, j'ai pris de l'avance pour le mois prochain.
J'ai tous les calendriers de l'avent, les cadeaux pour mes neveu et nièce, mon frère, ma maman, ma mamie, mon homme (une grosse partie), et la plupart des cadeaux pour mes enfants.
Je sais qu'il m'en restera encore à trouver au dernier moment, mais sans cela, il y a moins de charme.
Et puis il y aura des livres sous le sapin, plein de livres.
Je vais renouer avec cette habitude d'offrir plein de livres (on m'en offre peu... "tu as déjà tout"... mais moi j'en offre !).
Et j'ai aussi envie d'un peu de fait maison et de zéro déchet.
Affaire à suivre...


Et vous ? vous y pensez déjà ou pas du tout ?












lundi 4 novembre 2019

Octobre citrouillé 🎃🧙‍♀️




Varicelle ou méningite / Les petits boutons qui se multiplient et que rien n'arrête / 4 pulls feutrés -> machine à laver à changer ? / Les petits cadeaux des étudiants / Son prénom en minuscule petit à petit / Bogue de châtaigne / 15 jours 1 mois de boutons qui devaient ne rester que 6 jours / trains à l'heure !! / un mariage anglais ennuyeux et triste mais finalement joli / Yin Yoga !! / Attraper le seul train qui circule / Vraies et fausses châtaignes / Refaire des gâteaux le mercredi / Un joli album redécouvert en pop-up / L'heure du conte et le tapis d'histoire / Déco citrouillée / Retrouver une ancienne vie et se dire que c'était sympa jusqu'à l'intervention d'une mégère oubliée (ou plutôt camouflée sous des dehors avenants) / Meulière, agrandissement, plans, rendez-vous en mairie, déception renouvelée / Les petites vacances qui vont faire du bien / Les Chamonix petit plaisir trop vite englouti / Le bureau qui blanchit (bye bye ce saumon moche là depuis 20 ans) / Mais bonjour le gros bazar pour libérer les murs / Le marché encore un peu avant l'hiver / Plein de petits mots nouveaux / Faire l'inventaire de la planquette à cadeaux pour faire le point avant Noël / Première soupe de courge / Stage de piscine et gros gros progrès --> maman fière / La course en sortant de la piscine pour le spectacle à peine commencé / Arbre magique cassé, Barbie cassée, voiture cassée... maman très énervée / Agiter ses mains et affiner sa préhension / Des livres pour Halloween / Pharyngite collective / Le médecin de garde qui se trouvait être MON médecin il y a 18 ans ! / Les boutons qui mettent du temps à disparaitre et que l'antibiotique fait filer comme par magie ! (c'est pas automatique, mais bon...) / Un joli album qui symbolise mon humeur du jour / La rentrée se profile, une vilaine sciatique est arrivée...









































LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...