jeudi 21 octobre 2021

Le classement du Prix Audiolib 2021 et le grand gagnant est... 🌟🏆🎧📚

Pendant que j'étais occupée ailleurs, le Prix Audiolib 2021 auquel j'ai encore eu la joie de participer cette année a été remis à son grand gagnant ! 

Je suis contente parce que c'est mon favori qui s'est hissé à la première place, et c'est vraiment mérité. 

  



Après mes audiolectures, j'avais établi mon petit classement que j'avais transmis à Audiolib. 
Voilà ce que cela donnait :
  1. Là où fleurissent les écrevisses
  2. Nickel boys 
  3. Taqawan
  4. Du côté des indiens
  5. Le poète 
  6. Le consentement 
  7. Betty
  8. La rhapsodie des oubliés
  9. Le banquet annuel de la confrérie des fossoyeurs 
  10. La soustraction des possibles
Comme d'habitude, si le premier et les deux derniers se dégageaient nettement, les autres ont été plus difficiles à répartir. 
C'est agréable d'avoir une sélection variée mais cela rend complexe la tâche du jury qui doit juger un témoignage dur comme le Consentement à côté d'un roman policier comme Le Poète. 
Mais puisqu'il fallait faire un classement, je me suis tout de même creuser les méninges pour en obtenir un et voilà le résultat. 
 
Au final, ce sont les jolies écrevisses qui l'emportent et c'est un très bon choix. 
Ce roman est tendre, lumineux, frais, et la lectrice lui donne vie avec brio ! 
 
Mais quoi ?? Vous ne l'avez pas encore lu ? 
Précipitez-vous chez votre libraire ou votre dealer de livres audios !!!





vendredi 8 octobre 2021

Un swap indien 📚✉💌🇮🇳☕

 J'aime bien les swaps et autres échanges de courrier. 

C'est amusant de préparer une enveloppe bien garnie pour quelqu'un qu'on connait parfois juste un peu et c'est surtout très agréable de recevoir plein de petits cadeaux. 

Pour le challenge Les étapes indiennes, Hilde nous a proposé cet été de s'envoyer des petits présents indiens.
C'est Katell qui a été désignée comme ma binôme et qui m'a envoyé une enveloppe pleine de petits cadeaux pour moi ET pour mes enfants !! 




Dans mon enveloppe, il y avait donc trois livres ! 
Il y avait aussi un joli marque page (j'adore les éléphants), du masking tape qui brille, une belle carte zen et des douceurs (dont les caramels sont partis bien vite...). 
 




J'ai mis un peu de temps à vous montrer toutes ces petites surprises, toutes mes excuses Katell, mais cette enveloppe nous a tous fait bien plaisir, MERCI !! 
Et merci aussi à Hilde pour l'organisation  !

Et si vous voulez voir ce que j'ai envoyé à Katell, je me permets de poster sa jolie photo par ici. 




Bonne fin de semaine !!! 
 
 







 

mercredi 29 septembre 2021

Nuages et éclaircies…. ☁️🌥⛅️🌤☀️

 Hello ! 
Il y a bien longtemps que je suis venue raconter ma vie par ici… 
L’été a été agité et la rentrée nous a laissé peu de répit. 




En juillet, je dois avouer que je me suis laissée démoraliser par le temps maussade en Normandie. 
Les enfants n’ont pas pu sortir autant que d’habitude, les cabanes ont peu servi, la toute petite piscine encore moins. 
Certaines sorties ont été annulées, d’autres reportées et tout le monde était très fatigué. 
Après le 15 août, il y a eu des éclaircies alors on a pu profiter davantage, même si c’était bien tard, et on est allé au cinéma qui avait enfin réouvert (le premier pour mon petit).
Cet été, on a aussi refait la moitié de notre rez-de-chaussée. 
Le plafond d’un toilette - buanderie était tombé en juin suite à un dégât des eaux. 
On en a profité pour refaire la cuisine attenante et le salon. 
Il fallait changer les fenêtres, repeindre les murs, les plafonds, refaire le plafond du toilette et changer toute la cuisine en déplaçant les arrivées et les sorties d’eau. 
Bon, la cuisine n’est toujours pas finie, il nous manque encore trois tiroirs et il y a des cadres et des decos à accrocher mais on approche de la fin ! 
Cette partie de la maison est désormais mieux organisée, avec de vrais placards, un espace dégagé et tellement plus rapide à nettoyer ! 




Et la rentrée est arrivée. 
Elle était chaotique, difficile pour mon petit garçon qui découvre l’école et ne s’y plaît pas vraiment, compliquée pour moi qui doit compenser l’absence de personnel dans mon université. 
On a quand même profité du soleil pour enfin aller pique niquer à la mer, pour goûter dans le jardin, pour marcher dans la forêt. 

Et puis un coup de fil et tout a basculé. 
Mon neveu a eu un accident très grave, il a passé deux semaines très compliquées avec des moments très difficiles où nous avons cru le perdre. 
J’ai réagi en aidant, en soutenant autant que j’ai pu, mais c’était un moment éprouvant et ses parents ont eu tellement de frayeurs que cela mettra du temps à se dissiper. 




Depuis une semaine, les nouvelles sont enfin meilleures alors je reprends le cours de ma vie.
Mon fils a eu la gentillesse de partager un merveilleux rhume avec moi et avec la fatigue et la tension, je l’ai pris en pleine figure. 
La toux se calme enfin un peu alors j’enchaîne avec un grand rangement de ma maison qui en avait vraiment besoin. 
Vous allez penser que je suis bordélique mais si j’aime l’ordre, ce n’est pas vraiment le cas de mes deux enfants et de leur papa alors forcément, lorsque je lâche prise, ça devient vite n’importe quoi. 
Je fais morceau par morceau et je revois enfin le plancher du premier étage 🙈. 
J’ai l’impression de mettre de l’ordre en moi-même après cette invasion d’émotions fortes. 
Je n’arrive pas vraiment à faire du tri mais je ne me force pas (et on a déjà beaucoup trié ces dernières années alors ça devient limité). 

J’ai aussi lu un peu en septembre puisque j’ai fait pas mal d’aller-retour à la ville. 
Il faudra que je vous parle de Betty, du Poète, d’Aurele le consul, de Giebel ou d’Agatha Raisin. 

J’espère que la rentrée s’est mieux passée chez vous, et que vous avez encore un peu envie de revenir par ici 😅.
Bonne fin de semaine !!!






dimanche 4 juillet 2021

Tian d'été 🍆🥔🍅🥒🍽

 La semaine qui se termine devait être calme chez moi, comme un avant-goût de vacances, de slow life et de petits bonheurs. 

Et puis l'homme s'est lancé dans le chantier "cuisine" que je peaufine depuis plusieurs mois. 

Et puis je suis allée chez Ikea pour prendre les dernières mesures et là, patatras ! 
Chez le Suédois, le fond des meubles est collé aux murs et nous, on a des tuyaux qui passent pas là... 
Une nuit de cogitation plus tard et nous sommes allés chez Leroy merlin ! 



Nous avons désormais une moitié de cuisine neuve, un bel évier et il me reste à choisir l'électroménager et les façades des meubles. 

J'étais partie sur des façades noires, mais elles sont grises chez LM. Et puis finalement, j'ai trouvé noir alors j'hésite, je tergiverse en me posant des questions du genre "qu'est-ce qui sera le plus résistant avec mon zouave qui est assez peu soigneux" 😆. 




Mais malgré le chantier, il faut bien manger ! 
Et comme nous n'avions que le four de disponible ces derniers jours, je me suis dit que ce serait pas mal de refaire des tians. 
C'est la saison, non ? 
Alors voilà notre tian préféré, une version pour tous les goûts avec plusieurs colonnes pour contenter tout le monde (et ce n'est pas facile !). 

C'est un plat très simple, et je ne sais si je vous donne vraiment une recette. 
Ce sont plutôt mes petites astuces. 





Ma version est donc composée d'une aubergine, d'une courgette, de quelques grosses pommes de terre et 4 ou 5 grosses tomates
Pour commencer, et c'est le plus long, il faut tout éplucher et couper en tranche d'une épaisseur comprise entre 0,5 et 1 cm. 
Préchauffer le four à 180°.
Ensuite, on alterne les tranches. La base de mes tians est composée de tranches de pomme de terre et de tranches de tomate. Ensuite, je fais une colonne pour monsieur qui aime les aubergines (ce n'est pas mon cas), une colonne pour moi avec des courgettes et ici, j'ai terminé par une colonne mixte. 
Cela m'arrive aussi de faire une colonne juste patates-tomates pour les enfants. 
Lorsque le plat est plein, j'arrose avec quelques cuillères à soupe de bouillon de légumes ou juste d'eau chaude pour que les légumes ne se dessèchent pas. 
Saupoudrez avec toutes les herbes qui vous plaisent (ici des herbes de Provence et de l'origan) et enfournez pour au moins 50 minutes en arrosant un peu pendant la cuisson si vous voyez que les légumes se dessèchent. 


C'est un plat qu'on adore vraiment. 
Les légumes sont fondants, un vrai régal ! 
La prochaine fois, je tenterai avec des cubes de féta pour voir ce que cela donne en les ajoutant à la fin de la cuisson. 

Bonne semaine !!!! 







mercredi 30 juin 2021

Rhapsodie des oubliés de Sofia Aouine 🎧📘 [Prix Audiolib]

Il y a parfois des romans dont on aime une partie et moins une autre. 

Cela ne veut pas dire que je n’ai pas aimé, mais je crois bien que je n’ai pas tout aimé. 

 

 
 
 
Abad est un jeune garçon de 13 ans qui vit à la Goutte d’or à Paris. Sa vie n’est pas simple entre ses souvenirs qui le ramènent au Liban quitté il y a peu, ses hormones qui le travaillent, ses copains qui l’entraînent dans des histoires louches (mais il ne se fait pas prier pour participer) et ses parents qui voudraient qu’il soit un peu plus sage. 
Mais Abad se laisse aller sur une pente glissante... 

Dans ce résumé, je ne vous parle que d’Abad car c’est son histoire qui est racontée dans ce roman et qui sert de cadre à d’autres histoires. 
Mais ce sont ces histoires annexes qui m’ont vraiment touché. 

Abad est un adolescent qui se cherche. 
Migrer n’est pas simple, il faut tout reconstruire, retrouver des racines, se faire une place. 
Tout cela s’ajoutant aux affres de la puberté, cela donne forcément un résultat détonnant. 
Il finit chez une psychologue où il est censé raconter sa vie pour y voir un peu plus clair. 
Évidemment, il n’en a pas très envie. 
A ce moment là, je commençais à m’ennuyer un peu. 
Les ados boutonneux en lutte avec leurs hormones, cela ne me passionne pas. 
Et puis le roman prend un autre chemin en nous racontant l’histoire de cette psychologue et de sa famille.

Les récits de la vie de quelques femmes vont se succéder entre les chapitres consacrées à Abad. 
Au fil de ses rencontres, la narratrice en profite pour raconter autre chose, adopter un autre ton, un autre rythme. 
C'est souvent beau et trop rapide, on en voudrait encore. 
Mais je crois que c'est surtout parce que le récit principal me plaisait moins. 
 
La lecture d’Ariane Ascaride est douce et énergique à la fois. 
Elle module sa narration en fonction de ces différents chapitres et colle parfaitement aux évolutions du récit. En version papier, il n’est pas certain que j’aurais terminé. 
En audio, c’est parfait. 

Et n’oubliez pas que ce n’est que mon avis. C’est un très joli roman. C’est juste que moi, ce genre de héros ne me parle pas 🤗.








LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...