lundi 3 juin 2013

Emma de Jane Austen

Il y a pas mal de temps que je voulais relire un roman de Jane Austen.
Après la lecture d’Orgueil et préjugés, j’ai accumulé ses romans dans ma PAL (dont certains achetés en double :S ) pour être certaine de pouvoir les lire quand j’en aurai envie.
Pourtant, quand j’ai ouvert Emma la première fois il y a quelques mois, ça ne m’a pas emballé et j’ai préféré le reposer pour attendre le bon moment.

Le british month et un billet de George m’ont décidé à retenter cette lecture, qui s’est déroulée sans accroc cette fois.

Miss Emma Woodhouse est une jeune femme très sûre d’elle, qui règne sur Highbury depuis son domaine de Hartfield.
Entourée, choyée et gâtée, elle se plait à affirmer qu’elle ne se mariera jamais pour rester à Hartfield où elle est si bien.
Mais sa vie vient de changer car miss Taylor, sa gouvernante et son amie depuis plusieurs années, s’est mariée avec Mr Weston et a quitté Hartfield.
Ce départ s’ajoute au mariage de la sœur d’Emma (vieux toutefois de quelques années) et désespère Mr Woodhouse, toujours enclin à déplorer l’absence de ses proches.
Heureusement, Mr Weston a un fils qui ne vient jamais le voir et que personne ne connaît, qui doit venir rencontrer sa nouvelle belle-mère.
Mr. Franck Churchill, le fils de Mr Weston, a été élevé par son oncle et sa tante après la mort de sa mère. On le dit charmant, et sa visite devrait animer un peu la vie quotidienne à Highbury.
Son arrivée se fait pourtant attendre, elle est reportée plusieurs fois, et il faut bien trouver autre chose à faire.
Emma entreprend alors de marier une de ses nouvelles amies, Harriet Smith…

Pour une fois, j’ai beaucoup à dire sur un roman, et ce billet va être interminable ^-^.
Il faut dire que Jane Austen a le talent de nous plonger au cœur d’intrigues simples mais attachantes.
Je sais que je vais m’attirer les foudres de certaines fans absolues, mais elle me donne toujours le sentiment de lire un roman à l’eau de rose d’un niveau très élevé.
Attention ! Je précise que j’adore les romans à l’eau de rose et que je lis même des romans Harlequin. Ce n’est donc pas une remarque dégradante pour moi, surtout que les qualités qui font de ce roman un excellent moment de lecture ne se retrouve franchement pas chez Harlequin.

Jane Austen a effectivement le talent de nous présenter un parterre de personnages complexes et attachants, qu’on a envie de mieux connaître et de suivre pendant des années.
Elle se met aussi à distance de ce récit, pour déployer une ironie qui permet de ne pas tomber dans l'histoire niaise que ce roman aurait pu être.
Elle n'est pas tendre et si Emma est adorable et Harriet est toute mignonne, Austen ne se prive pas de les juger avec humour et de les montrer sous un jour qui n'est pas toujours favorable.
Mais c’est encore une fois le personnage masculin principal qui m’a marqué (Knightley, pas Frank Churchill, évidemment !).
Knightley est à la fois distant et prévenant, en retrait mais toujours là et passe pour un brutal tout en laissant paraître dès le début un intérêt pour les autres qui se laisse deviner.
Le célibat de Jane Austen lui permettait-il d’imaginer des hommes aussi intéressants ?
S’agit-il à chaque fois de l’homme qu’elle aurait souhaité rencontrer ?
On ne le saura jamais, mais je ne peux pas m’empêcher de le penser.

Ces personnages positifs sont aussi entourés d’une flopée de personnages en contraste, qui ne semblent pas être des faire-valoir, mais plutôt une variation autour de la femme bavarde et/ou désagréable.
Les personnages de pies et de grues sont effectivement fréquents chez Jane Austen et ici elles sont particulièrement présentes.
Il y a d’abord miss Bates dont les bavardages incessants sont étourdissants, puis Mrs Elton, désagréable et instante, qu’on ne peut que détester.
Ces bavardages me semblent d’ailleurs être un morceau de bravoure incroyable, car à la lecture, on peut attraper un mal de tête équivalent à celui que l’on aurait eu devant une femme qui ferait de même.
J’ai eu l’impression de me trouver au milieu de ce salon et de voir cette femme si volubile envahir tout l’espace.

Évidemment, je ne vous cacherais pas que l’histoire est cousue de fil blanc.
On se doute très rapidement de ce qu’il va advenir, des couples qui vont se former et de l’évolution de la pensée d’Emma.
Le respect de la hiérarchie sociale est fort chez l’auteure qui insiste sur le maintien des rangs par la parole d’Emma.
Maison de Jane Austen
Les circonvolutions que celle-ci suivra pour y parvenir sont néanmoins très agréables à lire, et c’est aussi là que Jane Austen se différencie clairement d’un auteur de romans sentimentaux du 20e siècle.
Les moments de doute, les rencontres entre les personnages, les rebondissements font tout le sel de ce roman où Emma devient petit à petit  une personne un peu plus raisonnée.

C’est aussi un roman dense, qui vous permettra de vous installer dans l’histoire car les pages se tournent lentement.
Ne comptez pas le lire en une après-midi, et ne le laissez pas en cours de route.
Vous risqueriez de vous perdre tant il y a de personnages différents.
Les Cole, les Perry, les Bates, les Weston, les Churchill (et j’en oublie) viennent et reviennent et parfois on les confond un peu.
lui, c'est Darcy, hein, pas Knightley ;)
Jane Austen s’y perdait probablement aussi, vu que le bébé qui naît à la fin du roman change de nom en quelques pages pour s’appeler d’abord Anna, puis Adélaïde !!

J’ajouterais pour finir que le basculement d’Emma se fait là encore lors de la visite de la maison de son amoureux, comme pour Elizabeth Bennett !
Décidément, les maisons sont symboliques pour Austen, et on ne semble pas devoir se décider sur son conjoint avant d’avoir vu l’endroit où il habite.

Si vous voulez vous plonger dans une belle histoire pour l’été, si vous avez envie d’un bon roman, celui-ci pourrait vous plaire.
Quant à moi, je vais aller voir les adaptations ciné et télé pour me replonger dans cette histoire et voir ce qu’ils en ont fait !


Pour lire d'autres avis : le billet de George, le billet de Noveleen

British month, PAL, Lecture commune, J'aime les Classiques






31 commentaires:

  1. C'est un personnage pour lequel j'ai beaucoup de tendresse. Le film avec Gwyneth Paltrow est très bien mais la dernière adaptation BBC avec Romola Garaï est excellente.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Tu me donnes envie de les voir toutes les deux. Il va falloir que je me débrouille pour les trouver ;)

      Effacer
  2. Lu et je le relirai certainement une deuxième fois. Je n'ai pas aimé le film avec Paltrow, et je vais bientôt voir la dernière adaptation de la BBC. Je sais que je vais la préférer !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. J'en ai encore plusieurs à lire, alors pour la relecture, on attendra quelques années. Par contre, les versions filmées sont au programme :)

      Effacer
  3. Un roman qui ne m'a pas laissé un souvenir impérissable.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ah oui ? Vraiment pas ? C'est vrai qu'il est un peu bavard, mais l'ironie est cinglante.

      Effacer
  4. J'aime beaucoup le personnage d'Emma avec tous ses défauts ! Je suis en train de lire mon dernier roman de Jane Austen, pourtant j'ai beaucoup attendu pour ne pas me retrouver sans un de ses livres à lire... mais voilà, les bonnes choses ont souvent une fin malheureusement. Je parle aussi d'Austen aujourd'hui mais cette fois-ci à travers la série "Lost in Austen". Merci pour cette participation au mois anglais :)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est le problème des auteurs qui n'ont pas écrit beaucoup. On aimerait tellement qu'il y en ait encore. Je vais aller voir ton billet, je ne connais pas bien Lost in Austen. Il y a tellement d'Austenerie qu'on doit pouvoir encore trouver des trucs à lire ;D

      Effacer
  5. Fabuleux billet :D !
    Knightley a avoir avec Darcy, les hommes choisis par les héroïnes d'Austen semblent toujours très distants et pourraient presque être antipathiques.
    J'aime bien ce que tu dis sur les maisons des hommes, il faudrait approfondir avec les autres romans pour voir !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci :D Darcy est carrément antipathique au début ! Il est fat, imbu de lui-même, ce qui n'est pas le cas ici. J'ai trouvé knightley beaucoup plus humain, et c'est agréable de constater que Jane Austen arrive à varier aussi bien les types de personnage qu'elle crée.
      Pour les maisons, c'est une remarque d'une blogueuse qui avait relevé ce point à propos de l'adaptation BBC d'O&P, et je l'ai retrouvé ici. Le pique-nique chez Knightley semble déterminant, surtout dans la description qui en est faite. On devine qu'il s'agit de ce que ressent Emma, et comme par hasard, elle évolue progressivement ensuite ;D
      Je mènerai l'enquête en lisant les autres romans !

      Effacer
    2. Je trouve que Knightley n'est pas très aimable notamment concernant Harriet, il juge aussi un peu durement Emma et est souvent sentencieux je trouve, c'est ce qui me faisait dire que l'on pouvait le comparer un peu à Darcy dans la mesure où ils n'apparaissent pas forcément sous leur meilleurs jours dans les débuts des romans. Les deux ont raisons dans leur jugement et pourtant Austen, ironiquement, a tendance à orienter les lecteurs vers le jugements des héroïnes qui pourtant se trompent. Tu suis ? 0_° !

      Effacer
    3. (houhou, c'est pas grave :D) C'est vrai que Knightley n'est pas tendre. Au début, il la "casse" pas mal ! Mais je ne sais pas pourquoi il m'a paru moins distant que Darcy. J'étais peut-être plus habituée ;) Mais c'est vrai ce que tu dis, ils passent pour des hargneux alors qu'ils ont raison !

      Effacer
  6. je suis plongée, moi aussi dans un Jane Austen , il s'agit de Persuasion... qui devient de plus en plus intéressant...j'en ai lu quasiment un tiers...j'ai hâte d'être en repos jeudi et vendredi pour me plonger dedans jusqu'à la dernière page ;-) j'avais bien aimé Emma, mais mon préféré du moment reste O&P

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est Persuasion que j'ai acheté en double ! Il faut croire que j'ai vraiment envie de le lire :D (mon préféré reste aussi O&P pour le moment ;) )

      Effacer
  7. un peu d'eau de rose donc, je n'ai pas lu ce roman dont on parle tant sur les blogs et il aurait pu influencer Flaubert

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Pour Flaubert, c'est une hypothèse, mais rien n'est sûr ;)

      Effacer
  8. Estelle,
    Merci pour ce résumé-analyse très complet.
    Je ne connais pas cet ouvrage de Jane Austen mais j'ai bien envie de le lire à présent :)
    Maïeva

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Mais de rien :) Tu as des chances de passer un bon moment, c'est très sympa !

      Effacer
  9. J'ai moi aussi eu un peu de mal au début d'Emma, même en VO il est un peu moins accessible qu'Orgueil et Préjugés, mais quand même, quel bonheur ce roman !!
    J'ai beaucoup aimé l'adaptation avec Gwyneth Paltrow et Ewan McGregor, j'aimerais beaucoup la revoir !
    Bises

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui, une fois les premières pages passées, on ne le quitte plus :) Pour l'adaptation, je devrais pouvoir recevoir les dvd et comparer ce que ça vaut ;)

      Effacer
  10. Jusqu'à présent, le côté "eau de rose" / intrigue "cousue de fil blanc" a toujours contribué à me gâcher les lectures de Jane Austen. Ce que tu écris ne m'incite guère à découvrir "Emma" qui présente aussi ces caractéristiques. Me voici prévenue ! Et ma PAL te remercie.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je ne crois pas que cela te conviendrait en effet, en considérant ce que je vois sur ton blog :) Mais Orgueil et préjugés est vraiment pas mal quand même ;)

      Effacer
  11. J'aime beaucoup Emma, c'est mon deuxième roman préféré de Jane Austen (après P&P) avec Persuasion !
    J'aodre la satire qui nous ait présentée et j'aime bien Emma malgré ses défauts !
    Pour les adaptations, le film est sympathique et sucré mais assez hollywoodien (mais avec Jeremy Northam pour la plaisir des yeux !), tandis que la mini-série est globalment plus fidèle et avec une Emma très pétillante en la personne de Romola Garai (Mr Knightley est correct, mais n'atteint pas tout à fait Northam pour moi) !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. J'ai Persuasion en deux exemplaires, alors je vais bien finir par le lire :) Pour les films, je crois que je pourrai bientôt faire des billets là dessus. On verra si j'ai le temps pour le mois anglais.

      Effacer
  12. Emma n'est pas mon préféré, car le personnage est bien agaçant, mais c'est un petit bijou tout de même. J'aime beaucoup l'adaptation par la BBC

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je devrais pouvoir voir cette adaptation bientôt, et j'ai hâte car tout le monde en parle ;)

      Effacer
  13. Mais je vois que tout le monde participe au mois anglais !
    Les deux couvertures sont belles, elles donnent envie de (re)lire ce roman.
    Bonne journée.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui, quel succès ce mois anglais ! et c'est vrai que pour une fois, les belles éditions sont légions. ça change ;)

      Effacer
  14. Tout à fait d'accord ! J'ai aussi passé un excellent moment estival dans cette campagne anglaise ! :-) Bon été !

    RépondreEffacer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...