vendredi 8 septembre 2017

La petite danseuse de quatorze ans de Camille Laurens

C'est parti pour la rentrée littéraire de 2017 !!

J'ai un petit stock de livres à lire qui viennent juste de sortir et plusieurs d'entre eux ont un point commun : ils parlent d'art.
C'est assez étonnant, mais ce doit être dans l'air du temps.
Il y a ce livre sur la statut de Degas (ou plutôt son modèle), les biographies de femmes de peintres ou de peintres, les biographies de poètes...
J'espère que tout ces livres tiendront leurs promesses.

En attendant, voici le premier que j'ai lu, un petit volume d'à peine 100 pages qui se lit tout seul.

Passionné par la danse et les danseuses, c'est naturellement à l'Opéra que Degas est allé chercher son modèle pour la statut qu'il souhaite sculpter. 
Marie Van Goethem est une petite danseuse que sa mère tente de pousser, comme toutes les mères des petites jeunes filles souffreteuses qui fréquentent les cours de l'Opéra. 
Elle accepte de poser pour Degas... 

Je dois d'abord dire que j'ai été très surprise en commençant ce livre. 
Je m'attendais à un roman ou un texte romancé et j'ai davantage eu l'impression de lire un essai très bien documenté sur Degas et sa petite danseuse. 
La plume est belle et le texte se lit sans aucun souci mais il faut tout de même savoir qu'on est loin d'un roman. 

Une fois cette précision faite, le texte est effectivement très renseigné, extrêmement précis et très instructif. 
J'ai appris énormément de choses sur le milieu de l'opéra au 19e siècle, sur les petits rats, sur Degas et son époque. 
Il n'y a pas de temps mort et chaque page nous livre de nouvelles informations. 
On apprend ainsi que cette petite danseuse si admirée aujourd'hui n'était sans doute pas ce que l'on croit et on ne peut plus la regarder comme avant. 
Marie Geneviève se désolidarise de la petite danseuse statufiée qui prend son autonomie comme une vraie création indépendante avec un message qui n'est plus du tout lisible à notre époque. 

De façon totalement insolite, j'ai aussi retrouvé le dessin animé Ballerina (qui passe en boucle à la maison) avec ses petites danseuses et Merante son maître de ballet.

La dernière partie est un peu moins intéressante.
L'auteur revient sur sa vie et sa quête d'informations.
Cela permet de contextualiser l'enquête mais n'apporte pas grand chose de plus. 

Évidemment, c'est tout de même un ouvrage pour les lecteurs intéressés par l'impressionnisme et son époque, ou au moins l'art en général. 

Beaucoup de personnes plus ou moins connus sont cités et on a envie de voir toutes les œuvres citées les unes après les autres. 
Si ce sujet vous plait, ce livre pourrait vous plaire aussi.








18 commentaires:

  1. Le sujet m'intéresse mais je vais sans doute attendre sa sortie en poche, à moins de le trouver à la bibliothèque (j'ai réussi à convaincre mon fils de regarder Ballerina et j'ai adoré).....

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Il n'y a qu'une centaine de pages, cela se lit très vite mais en effet, la bibliothèque sera sans doute un bon choix. (on aime beaucoup Ballerina ici aussi ;^) )

      Effacer
  2. Je n'accroche pas beaucoup à l'auteure, mais sur ce sujet-là par contre, elle pourrait m'intéresser.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'était la première fois que je la lisais et cela m'a plutôt plu mais je ne sais pas ce que cela donnerait dans un roman.

      Effacer
  3. A moi aussi, la dernière partie m'a paru de trop.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est le problème de ce genre de livre actuellement. Foenkinos faisait pareil dans Charlotte.

      Effacer
  4. Moi aussi, je m'attendais à un roman ! Mais finalement, je n'ai pas été déçue avec cet essai. Il m'a appris beaucoup de choses sur les conditions de vie de ces travailleuses.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui, passé la surprise de départ, on apprend vraiment beaucoup de choses. C'est très intéressant.

      Effacer
  5. j'ai déjà cru comprendre que ce n'était pas son meilleur...à voir, le thème m'intéresse quand même...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est surtout un livre très à part. C'est plutôt un essai sur l'art, il faut être prévenu.

      Effacer
  6. Je viens juste de le commencer. Camille Laurens s'intéresse beaucoup à l'art. Elle avait déjà écrit des textes pour un beau livre (comme on dit) sur la peinture et les femmes (je crois même que c'est le titre du livre).

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je ne connais pas du tout, mais j'irai voir.

      Effacer
  7. Il y a beaucoup de livres qui traitent de l'artiste et sa muse, certains sont vraiment bien. Pourquoi pas un jour...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui, il y en a pas mal, mais plutôt romancés, non ?

      Effacer
  8. je l'ai trouvé très interessant!

    RépondreEffacer
  9. Je ne pense pas être assez passionnée par la danse pour me lancer dans cette lecture, mais, soit-dit-en passant, j'ai bien apprécié Ballerina ;-)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est plutôt un essai sur l'art que sur la danse. On apprend des choses sur les conditions de vie des danseuses, mais pas vraiment sur leur travail. Il y a beaucoup plus de pages sur Degas et son travail.

      Effacer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...