jeudi 17 mars 2016

La fille du train de Paula Hawkins { Prix Audiolib }

A sa sortie, ce livre était dans toutes les vitrines des librairies et dans beaucoup de mains dans les transports en commun. 
On l'a aussi beaucoup vu sur les blogs, avec des avis souvent très enthousiastes. 
Evidemment, comme je suis faible et influençable, j'avais très envie de le lire, et un peu aussi parce que je prends le train pour aller travailler et que le sujet me paraissait intéressant. 
Qui n'a jamais regardé les fenêtres éclairées des maisons le soir en se demandant ce que vivent les habitants ? 
Dans le train, c'est encore plus tentant sans doute. 
On passe tous les jours devant les mêmes maisons, on voit ceux qui vivent là, et l'imagination peut divaguer. 

Bon, en vrai, je ne le fais pas dans le train. 
Je regarde les jolies maisons de la grande banlieue, du côté de Maison Alfort, Asnières sur Seine, Vernouillet, Poissy, Achères... 
Mais il n'y a jamais personne aux heures où je passe et je ne cherche pas spécialement à voir les habitants. 
Je crois que j'aurais l'impression de violer leur intimité, et franchement, je suis souvent occupée à faire autre chose, vu que j'ai du mal à ne rien faire dans le train. 
Du coup, le petit avant-propos de l'auteur m'a franchement chiffonnée. 
Avec un excès de précautions assez mal venu, elle raconte l'histoire de son roman avant même qu'on l'ait ouvert (quelle idée ! Elle a l'impression qu'on ne va rien comprendre ?) et elle décrit surtout les passagers des trains de banlieue comme des voyeurs qui sont tous obnubilés par ce qu'il se passe devant les fenêtres. 
Gageons que les passagers des trains français sont différents, mais je n'ai pas l'impression que ce soit si répandu que cela. 
En tout cas, ce n'est pas mon cas ! 

Rachel prend le train tous les matins pour aller à Londres et tous les soirs dans le sens inverse. 
Elle connait le trajet par coeur. 
Il y a des ralentissements, un feu où le train s'arrête chaque matin, des maisons que Rachel connait bien. 
Deux années plus tôt, elle habitait dans l'une d'elle. 
Son mari y vit toujours avec sa nouvelle femme Anna. 
Mais ce qui intéresse surtout Rachel, c'est une autre maison où vit un jeune couple. 
Chaque jour, elle guette le passage devant cette maison, elle espère que le train fera une longue pause au feu pour pouvoir laisser son esprit divaguer. 
Elle leur imagine une vie chaque fois qu'elle les voit en passant, elle leur a donné des noms et leur a assigné des emplois et des passe-temps. 
Jason et Jess, deux jeunes artistes sportifs, sont donc un petit couple heureux et qui s'aime follement. 
Jusqu'au jour où Jess, alias Megan, disparait... 

J'ai été agréablement surprise par ce roman, je dois bien l'avouer. 
Très déçue par Avant d'aller dormir, j'avais peur de lire un roman du même genre, pseudo thriller dont la solution serait transparente et très ennuyeuse. 
Et puis finalement non ! 
Le récit est maitrisé, avec une belle structure et une tension bien distillée.
Trois voix sont mêlées pour plonger le lecteur au coeur du récit. 
Il y a Rachel, mal dans sa peau qui ne se souvient pas toujours de ce qu'elle a fait la veille et qui s'ennuie franchement dans sa petite vie. 
Et puis il y a Anna, la nouvelle femme, un peu névrosée aussi, parfois franchement hystérique. 
Et Megan, celle qui disparait dont le récit est au passé, remontant le temps qui a précédé sa disparition. 
Ces personnages sont bien construits, surtout Rachel qui occupe le devant de la scène. 
C'est une femme complexe, qui évolue pendant le roman d'une façon tout à fait vraisemblable. 

Je me rends compte en l'écrivant que les femmes décrites ici ont toutes quelque chose qui ne tourne pas rond.
Espérons que toutes les femmes qui vivent en banlieue de Londres ne soient pas toutes comme ça, ou il vaudrait mieux éviter d'aller y habiter.  

La version audio du roman est vraiment bonne. 
Trois lectrices se partagent le récit, avec des voix bien identifiables et qui permettent au lecteur de se repérer. 
La lecture est vivante, facile à suivre et je pense que j'aurais eu plus de mal à le lire en version papier. 

Comme cela m'arrive souvent, j'avais trouvé le coupable, mais j'ai douté jusqu'à la fin. 
Il n'y a pas de revirements spectaculaires, et pourtant on reste surpris par la succession des évènements. 


C'est donc un roman que je vous conseille sans hésiter, surtout si vous avez un trajet en train de prévu !  











16 commentaires:

  1. J'ai aimé "Avant d'aller dormir" : est-ce que celui-là me ferait l'effet contraire ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas forcément ;^) Je pense même que cela pourrait beaucoup te plaire.

      Supprimer
  2. Je suis moins enthousiaste que toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je comprends. C'est un type de roman qui peut vite être ennuyeux et répétitif. Cela dépend peut-être aussi de l'humeur du moment.

      Supprimer
  3. J'avais bien aimé et oui, j'imagine tout à fait que cela doit bien fonctionner en audio avec les trois narratrices. J'avais d'ailleurs beaucoup aimé écouter La couleur des sentiments qui utilisait une forme similaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est une excellente idée d'écouter la couleur des sentiments ! Je ne savais plus trop quoi écouter et tu me donnes une bonne piste :^)

      Supprimer
  4. Je n'avais pas spécialement envie de le lire, mais ce que tu dis de la version audio me tente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En audio, j'ai l'impression que les livres qui nous tentent moyen passent mieux :^)

      Supprimer
  5. J'ai apprécié ma lecture maaais c'est vrai que ce genre de thriller psychologique, névrosé, pas vraiment très poussé n'est pas ma tasse de thé. Je viens de lire Une autre vie de l'auteur d'Avant d'aller dormir, j'ai bien aimé mais il y a toujours un mais, ce n'est peut-être pas exactement les livres qui me correspondent. L'audio avec les différentes narratrices doit être très appréciable, je ne me suis jamais laissé tenté par les livres audio, à tester peut être. :) xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai abandonné les livres de l'auteur d'Avant d'aller dormir. Il y en a tellement d'autres à lire bien mieux que je préfère laisser tomber plutôt que perdre mon temps, je l'avoue.
      Pour l'audio, je le conseille autour de moi, c'est un beau moyen de découvrir un livre mais il faut trouver ce qui te permettra d'occuper tes mains pendant que tu écoutes. Je fais du crochet ou du tricot et c'est parfait, mais si tu repasses c'est pas mal aussi.

      Supprimer
  6. J'avais un peu abandonné l'idée de le lire, ton billet va peut-être m'y faire revenir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais un a priori un peu négatif en le commençant, alors je ne sais pas s'il te plaira mais j'en garde un bon souvenir :^)

      Supprimer
  7. J'avais beaucoup aimé la manière dont l'auteur abordait les trous de mémoire de Rachel, les causes mais surtout les conséquences. Pareil, j'ai douté du coupable jusqu'au bout mais je ne lis pas que des thriller alors je ne sais pas pour les habitués.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vraiment bien tourné et c'est amené d'une manière très réfléchie. Une jolie découverte :^)

      Supprimer
  8. pour ce fut un "bof +" :) J'ai aussi fait des comparaisons : de même qualité qu'Avant d’aller dormir et mois bon que Les Apparences de Gillian Flyn, d'après moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela me plait bien ce que tu écris. J'ai les Apparences dans ma PAL alors il me reste un beau moment de lecture à passer ;^)

      Supprimer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...