dimanche 4 octobre 2015

♨ La panna cotta semplice ! ♨

En ce premier dimanche du mois italien, je me devais de vous proposer une petite recette qui symbolise pour moi une grande partie des desserts italiens.
SI vous mangez à l'italienne, vous constaterez peut-être que beaucoup de desserts sont simples.
Ils se présentent souvent comme une crème ou une base crémeuse à laquelle s'ajoute des biscuits ou des fruits et parfois les deux comme le tiramisu (au programme évidemment un prochain dimanche), la zuppa inglese, le sabayon...




La panna cotta est encore plus simple !
On ne connait pas trop l'origine de ce dessert, mais on suppose qu'il vient de la région des Langhes, dans le Piémont, du côté de Turin (ce qui va très bien avec mon article d'hier !).
Ce serait une femme hongroise qui l'aurait créé avec un surplus de lait, mais on connait une recette identique au moyen âge.
On le faisait alors sans sucre, celui-ci coutant trop cher, mais les fruits peuvent tout à fait y palier si vous souhaitez le préparer à l'ancienne.




Le nom "panna cotta" signifie crème cuite, et c'est tout ce que vous aurez à faire !
La seule difficulté de ce dessert réside dans le dosage de la gélatine ou de l'agar-agar qui rendra votre panna cotta plus ou moins compacte.
Si vous n'en avez jamais mangé, la panna cotta italienne a une consistance à la fois ferme et crémeuse.
Elle doit pouvoir être démoulée (ferme) tout en fondant en bouche (crémeuse).




Les quantités que je vous donne sont celles que j'ai adoptée après pas mal de tests.
J'indique aussi une petite variante pour donner une autre saveur à cette crème. 
Si vous souhaitez faire la version simple, passez les étapes en bleu. 


Pour 8 panna cotta : 

  • 60 ml de crème entière liquide
  • 50 g de sucre en poudre (plutôt de la cassonade)
  • 1 gousse de vanille
  • 2 pincées de thé rooibos cranberry vanille
  • 3 feuilles de gélatine (ou la quantité d'agar-agar préconisée sur le sachet, normalement 2 gr)

Dans un bol d'eau froide, mettre les feuilles de gélatine pour qu'elles s'assouplissent.
Dans une casserole, versez la crème et le sucre.
Ouvrir la gousse de vanille et gratter les grains avec un couteau en les mettant dans la crème.
Faire chauffer à feu doux à moyen en remuant au moins 4 minutes puis amener à ébullition.
Mettre le thé dans une boule à thé et laisser infuser 10 minutes dans la crème. 
Oter la boule à thé et remettre la crème à chauffer jusqu'à ébullition. 
Retirer la casserole du feu, essorer les feuilles de gélatine et les mettre dans la crème.
Remuer puis verser la crème dans des ramequins.
Attendre au moins 2 heures avant dégustation avec un coulis de fruits rouge, du chocolat fondu...

Bon appétit !! 

La semaine prochaine, ce sera un risotto au champignons, 
puis un tiramisu... 


* De nombreuses recettes préconisent une quantité équivalente de sucre et de crème (60 ml = 60 g).
Nous, on trouve ça un peu trop sucré mais faites à votre goût.

** Si vous n'avez pas assez de crème, vous pouvez remplacer par du lait mais jamais plus de la moitié ou vous obtiendriez une panna cotta un peu compacte et sans goût.











12 commentaires:

  1. c'est bientôt l'heure du goûter, tu ouvres l'appétit!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est tellement facile à faire qu'il serait dommage de s'en priver ;^)

      Supprimer
  2. J'avais essayé avec crème et lait. Et agar-agar que je préfère à la gélatine.
    La panna cotta est un régal !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on peut mélanger, mais tu obtiens quelque chose de moins crémeux, plus proche du flan en fait. Je trouve qu'on perd en onctuosité, même si je le fais, quand je n'ai pas assez de crème.

      Supprimer
  3. Encore jamais fait ! Il faudrait peut-être que j'en fasse bientôt... au potiron ? Tu crois que ça peut le faire ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi pas. Il y a de très bonnes recettes de panna cotta salée. J'ai souvenir d'une panna cotta à la crème de tomate et aux olives qui m'avait enchantée !

      Supprimer
  4. C'est un dessert que j'apprécie beaucoup : il faudra que je me lance, avec ta recette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas, c'est vraiment facile et le résultat peut être fabuleux en fonction du coulis que tu choisis.

      Supprimer
  5. J'aime ça...pas avec les fraises mais avec d'autres fruits ! C'est un régal italien en effet, et il y a des tas de variantes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est l'avantage de ce dessert. On peut varier les accompagnements et aller du plus sucré au plus acide sans problème. Dans certaines maisons, on sert la panna cotta seule et les coulis ou les fruits sont dans des coupelles à la disposition des convives. Comme ça, chacun prend ce qui lui convient !

      Supprimer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...