mercredi 17 juillet 2013

Voyage aux ombres de Arleston, Alwett et Augustin

Lors de ma dernière razzia dans le rayon BD de la bibliothèque, je cherchais des histoires courtes, en un ou deux tomes, et je suis tombée sur cet album.
Voyage aux ombres est un volume unique, à la belle couverture et a priori très séduisant.
Pour les fans, vous y retrouverez l’esprit du monde de Troy bien qu’il n’y ait pas trace de Lanfeust et ses amis.

Dyssery doit épouser Phorée, mais elle n’a aucunement l’intention de se marier.
Désireuse d’être indépendante et de vivre libre, elle n’aspire qu’au célibat et cet homme plus âgé, propriétaire d’une filature, riche bourgeois du coin, ne l’attire vraiment pas.
Phorée est fat, vaniteux, il ne se préoccupe que de lui et s’il épouse Dyssery, tout le monde se demande bien pourquoi.
Sa position lui permettrait de faire un meilleur choix, la jeune femme étant considérée comme une trainée parce qu’elle a voulu faire du théâtre.
Mais Phorée s’en fiche, car Dyssery est très belle et lui plait ainsi…

En prenant cette bande dessinée sur le rayonnage, j’avais identifié l’éditeur, mais je n’avais pas vu qu’elle était rattachée au monde de Troy.
Je l’ai donc découvert en l’ouvrant, ce qui ne m’a pas dérangé outre mesure.
Par contre, je m’attendais à ce qu’il y ait des clins d’œil à d’autres albums, des personnages connus qui passent, mais je n’en ai pas vu.
C’est peut-être dû à mes lacunes en la matière.
Quoi qu’il en soit, cela n’a pas eu d’influence sur ma lecture.
J’ai pu entrer dans l’univers décrit par les auteurs sans difficulté, saisissant immédiatement les allusions à la magie et à l’existence des dieux qui sont exprimés dans les premières pages.

Le scénario s’appuie sur le mythe d’Orphée et l’on se plait à observer les détournements et les allusions disséminés par les auteurs.
Le val des Ombres où se rend Dyssery laisse entrevoir une infinité de possibilités, avec des personnages multiples, amusants ou non.
L’humour n’est pas absent, avec un petit démon nommé Zebl qui vient égayer un peu le quartier en faisant quelques plaisanteries salaces.
Les trois personnages principaux Dyssery, Phorée et Zebl sont bien construits, et même Phorée finit par être attendrissant.
La fin de l’album est d’ailleurs assez cruelle, retournant ce que je pensais de Dyssery.

 N’oublions pas la qualité des dessins de l’album qui vient apporter un soutien sans faille au scénario.
Dyssery est magnifique dans certains kimonos, tout en pouvant aussi être dessinée sur un mode plus humoristique.
Les couleurs sont souvent sombres, les décors sont chargés et détaillés.

Mon seul regret est finalement de quitter Dyssery trop vite, mais peut-être apparaît-elle dans d’autres albums.


Si vous avez envie d’un album sympa mais profond, si vous aimez le monde de Troy, laissez-vous tenter !




BD du mercredi chez Mango
Emprunté à la bibliothèque






9 commentaires:

  1. C'est séduisant! J'aime les vignettes que tu montres, surtout la dernière!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui, les dessins sont vraiment très jolis :)

      Effacer
  2. Je ne suis généralement pas cliente de BD mais les dessins ont l'air si jolis que je me laisserais bien tenter !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. De temps en temps, c'est sympa et ça change. Et puis il y a tellement de variété qu'on arrive quasiment toujours à trouver son bonheur :)

      Effacer
  3. J'aime bien les mondes d'Arleston et le dernier, Ekho, avec le dessinateur de Sky Doll, est vraiment sympa. Mais partir à chaque fois sur des grandes séries qui vont s'étendre sur des années sans la certitude d'avoir une fin m'épuise d'avance. Comme toi je me concentre sur des séries prometteuses mais plus petites.
    Cet album me tente bien ! Je reviendrais te dire ce que j'en ai pensé ^^
    Justement j'ai fait un spécial série courte sur mon blog mardi dernier :) Mais si tu es une grosse lectrice de bd tu vas pas y trouver grand chose de nouveau, j'ai plutôt tapé dans des classiques actuels :p
    Dans les séries d'aventure qui marchent par deux tomes et vraiment jolies tu as Okko ! Il doit y avoir quatre tomes pour l'instant et ce sont des cycles de deux. Je n'ai lu que le cycle de l'eau - le premier - mais j'ai adoré !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je vais aller voir ton billet (que je n'ai pas vu, mea culpa :/ )
      J'ai commencé Okko en ayant le tome 1 gratuitement il y a quelques semaines, mais je crois qu'il y a déjà 8 tomes. J'ai prévu de les trouver à la bibliothèque, mais ce n'est pas encore fait ;)

      Effacer
    2. Oui tu as raison ! Il y a déjà 8 tomes et donc 4 cycles ^^ Tu me diras si la suite vaut le coup :)

      Effacer
  4. les dessin semblent très sympa et la référence à Orphée me plait bien. je note ;) merci pour la découverte !

    RépondreEffacer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...