lundi 29 juin 2020

Son espionne royale mène l'enquête de Rhys Bowen

L'an dernier pendant le mois anglais, ce roman était partout ! 
Et l'engouement a apparemment perduré, ce qui m'a incité à me laissée tenter moi aussi ! 
Le fait qu'il soit disponible en livre audio a évidemment joué un rôle parce que ce mois-ci, je n'aurais pas eu le temps de le lire en version papier. 




Lady Georgiana de Rannoch, fille du duc de Glen Garry, n'a plus aucun sou ! 
Son frère le duc de Rannoch lui a enlevé sa pension car il n'a plus un sou et Georgie est en âge de se marier. 
La reine tente de lui faire épouser un prince roumain, elle a été courtisée par plusieurs jeunes hommes insignifiants pendant sa première saison, mais elle n'est vraiment pas tentée par une vie d'épouse aux côtés de ces individus qui lui paraissent sans saveur. 
Pour échapper à un piège tramé par la Reine, elle fait sa valise et quitte le château écossais de sa famille pour se réfugier à Londres dans la demeure familiale. 
Malheureusement, sans argent, il va lui falloir se débrouiller seule, sans personnel et avec des placards vides... 

Voilà un joli petit roman policier ! 
L'histoire est assez improbable, avouons-le. 
Georgie est une jeune femme de l'aristocratie, 34e dans l'ordre de succession, mais avec une famille maternelle très particulière. 
Le choix des années 1930 permet à l'auteur d'évoquer une période où les femmes commencent à s'émanciper, où les jeunes gens s'amusent, où Londres offre de nombreuses distractions. 
Certains passages sont un peu irréalistes mais ce n'est pas le plus important. 
On s'amuse à suivre Georgie qui est tellement attachante ! 
Et c'est sans doute là la qualité principale de ce roman. 
Les personnages sont bien construits, ils ont une épaisseur qui donne envie de savoir ce qu'il va leur arriver, comment ils vont se sortir de leurs difficultés. 
L'intrigue est bien ficelée, avec des retournements de situations amusants et sans temps morts. 
Le lecteur fait connaissance avec une galerie de personnages qu'on suppose récurrents sans savoir pour le moment si ce sont des coupables potentiels ou des personnages qui reviendront. 




La version audio est plutôt bien lue. 
La comédienne Tatiana Werner module sa voix en fonction des personnages et est facile à suivre. 
C'est vivant et cela suit bien le rythme du roman. 

Vous l'aurez compris, j'ai passé un très bon moment et pour la chaise longue de cet été ou pour votre canapé cet hiver, ce roman est parfait ! 












6 commentaires:

  1. Délicieusement improbable et très divertissant ; je suis devenue fan de cette série ! :-) Belle journée, Estelle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, c'est exactement ça ! D'ailleurs, je viens de commencer le 2, j'avais besoin de légèreté ;^)

      Supprimer
  2. Une lecture idéale entre deux plus exigeantes, merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait ! D'ailleurs, je viens de commencer le 2 après une lecture plus difficile !

      Supprimer
  3. Pour passer du bon temps...cela reste excellent....;)

    RépondreSupprimer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...