samedi 4 juillet 2020

Miroir de nos peines de Pierre Lemaitre 🎧📘 [Prix Audiolib]

VoilĂ  le troisiĂšme tome, qui est aussi le dernier de la trilogie (d’oĂč trois tomes...) Les enfants du dĂ©sastre de Pierre Lemaitre et j’en aurais bien lu un quatriĂšme, un cinquiĂšme...

Bon je m’Ă©gare mais vous aurez compris que j'ai beaucoup aimĂ©. 

Dans l’entretien qui suit le roman dans la version audio, Lemaitre affirme ĂȘtre en train de mettre tout en place pour une autre trilogie qui se passera aprĂšs guerre.

Chic ! Ça attĂ©nue un peu la peine de quitter cet univers.


 

Louise est institutrice et serveuse dans le petit restaurant en face de chez elle.

Elle n’est pas trĂšs heureuse mais s’est fait une raison.

Il ne se passe plus grand chose dans sa vie, sa mĂšre est dĂ©cĂ©dĂ©e et elle n’a plus personne.

Et puis un jour, un habitué du restaurant lui propose un marché qui la sidÚre.

Elle refuse d’abord mais les heures passant, elle se dit que ce ne serait pas si dramatique que cela et finit par accepter...

 

Comme les deux premiers tomes, j’ai beaucoup aimĂ© celui-ci aussi.

En plein exode, Louise tente de retrouver quelqu’un (non, je ne vous dis pas qui...) et se retrouve au milieu de la campagne de plus en plus perdue.

Cela permet à Lemaitre de parler de cette période sombre et de fabriquer des scÚnes terribles tout autant que des petits bouts de vie et de solidarité.

Évidemment, Louise n’est pas la seule Ă  captiver le lecteur.

D’autres personnages font leur apparition et permettent d’alterner entre dĂ©goĂ»t, pitiĂ©, curiositĂ©, humour, impatience...

Certains passages sont rocambolesques, d’autres un peu improbables, mais on se laisse embrouiller et ce n’est pas le plus important.

C’est un peu un conte pour grands enfants avec des bonnes fĂ©es et des dragons pas trop cachĂ©s.

 

Et Lemaitre poursuit sur sa lancée avec une verve qui l'a placé trÚs haut dans mon classement provisoire pour le prix Audiolib.

Encore une fois, j’ai adorĂ© me laisser porter par sa voix, son Ă©nergie, sa gourmandise Ă  dire son texte.

On sent vraiment qu’il est content d’ĂȘtre lĂ , qu’il se rĂ©gale.

C’est communicatif et le livre est tellement plus savoureux comme ça !

 

C’est donc une trĂšs trĂšs belle dĂ©couverte pour moi et je relirai Lemaitre !

(J’attends d’ailleurs le premier tome de la prochaine trilogie avec impatience du coup !)

Et si cela vous tente, je ne peux que vous conseiller d’aller l’Ă©couter plutĂŽt en audio, parce que vraiment, ça donne un truc en plus !


















2 commentaires:

  1. Une trilogie sympathique, mais je le préfÚre en auteur de polar.

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. je n'ai lu que Robe de marié en polar et je l'avais trouvé un peu trop prévisible. Mais clairement, je pense que la lecture audio a joué ici un rÎle énorme ! L'auteur est parfait pour lire son texte.

      Supprimer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...