jeudi 2 mai 2019

L'enfant perdue (L'amie prodigieuse tome 4) d'Elena Ferrante [Livre audio 🎧 📘]

Et voilĂ  ! 
J'ai terminĂ© les quatre tomes de l'amie prodigieuse ! 
Il y a eu des hauts et des bas, mais c'est une lecture dont certains passages resteront dans ma mĂ©moire, comme cet Ă©vĂšnement qui marque le tome 4 d'une façon si absurde. 

Elena est installĂ©e Ă  Milan et Ă©lĂšve ses enfants comme elle peut. 
Elle a sut se crĂ©er un rĂ©seau de liens qui lui permettent de poursuivre ses dĂ©placements sans s'encombrer de scrupules mais elle a du mal Ă  produire de nouveaux textes. 
Lila gagne bien sa vie et semble un peu plus posĂ©e, bien qu'elle veuille toujours se venger des Solara. 
Les enfants grandissent ensemble et chacun essaie de supporter le mieux possible le poids du quartier et ce que cela implique de vivre lĂ ... 

Dans ce dernier tome, il y a clairement une volontĂ© de dĂ©nonciation de la part de l'auteur, ou au moins d'Ă©veil des consciences. 
Le quartier oĂč ont grandit les filles revient au centre du dĂ©cor comme un endroit dont on ne peut jamais s'Ă©loigner bien longtemps. 
Il dĂ©vore ses habitants, il fait peur mais il accueille aussi celle qui Ă©tait parti pour lui permettre de repartir du bon pied. 
La lutte des classes est sans cesse Ă©voquĂ©e, comme un motif dont on ne pourrait pas sortir. 
Il y a Lila qui distribue de l'argent, ceux qui le reçoivent et qui lui en veulent d'en donner, ceux qui n'en reçoivent pas et lui en veulent aussi. 

Et puis Elena qui fait sa vie en parallĂšle et qui passe son temps Ă  se justifier, ce qui, je l'avoue, ma quelque peu agacĂ©e. 
La traductrice de Ferrante en français
Elle fait le choix de privilĂ©gier sa vie personnelle, ce pour quoi elle s'Ă©tait battue tout le tome 3 (et dĂ©jĂ  lĂ , c'Ă©tait un peu long). 
Bon, ok, mais elle ne semble pas si à l'aise avec cette décision et ressasse sans cesse que ses filles allaient bien, qu'elle les aimait et qu'elle n'aurait pas pu faire autrement.
Comme le rĂ©cit est rĂ©trospectif, cela m'a semblĂ© un peu trop insistant. 
Les annĂ©es passant, elle a sĂ»rement dĂ» passer Ă  autre chose. 
Mais peut-ĂȘtre l'auteur avait-elle peur qu'on trouve Elena trop insensible si elle cessait de se plaindre. 
Et pourtant, il y a plus grave dans ce dernier tome et j'ai continuĂ© Ă  la trouver bien Ă©goĂŻste. 

Je ne vous raconterai pas quel est cet Ă©vĂšnement qui survient ici, mais j'avais quand mĂȘme envie d'en dire quelques mots. 
Comme cela arrive souvent quand un roman finit mal, je me suis demandĂ©e si la cruautĂ© de l'auteur pour son personnage Ă©tait nĂ©cessaire. 
Pour cette fois, je n'ai pas la rĂ©ponse. 
Peut-ĂȘtre que cela exacerbe la folie de l'une et l'Ă©goĂŻsme de l'autre, mais c'est tellement cruel. 
Mais bon, dans un roman, il faut bien qu'il se passe quelque chose sinon on s'ennuie ! 

Pour finir, je dirais que cette "saga" me laissera un bon souvenir, malgrĂ© un troisiĂšme tome vraiment agaçant et un personnage principal parfois antipathique. 
(Mais j'ai quand mĂȘme toujours du mal Ă  comprendre l'engouement mondial 😆)

Allez, bye bye Elena et Lila !
Je vous aime bien quand mĂȘme !


Les autres tomes : 

Et j'en profite pour participer au mois Italien qui a commencĂ© hier 😊🇼đŸ‡č





8 commentaires:

  1. Je n'ai pas trouvé le 3Úme agaçant, sans m'attacher aux déboires sentimentaux j'ai aimé l'évocation de ces années

    RĂ©pondreEffacer
    RĂ©ponses
    1. Je connaissais déjà une partie de l'histoire de cette période. Du coup, j'ai eu l'impression que c'était trop survolé et c'est l'aspect plaintif qiu est passé devant.

      Effacer
  2. J'ai lu les 3 premiers pour l'instant, avec beaucoup d'agacement... sans sympathie pour les personnages non plus, ni plaisir de lecture, c'est souvent long. J'ai juste envie de savoir comment ça finit...

    RĂ©pondreEffacer
    RĂ©ponses
    1. Comme je te comprends !!! Le deuxiĂšme Ă©tait plus plaisant mais les autres Ă©taient tous trop longs X^D

      Effacer
  3. C'est vrai que ce dĂ©nouement est assez surprenant. Je ne m'y attendais pas... Je ne sais pas si on peut dire que LenĂč est vraiment Ă©goĂŻste. Son attitude vis Ă  vis de ses filles et ce qu'elle fait Ă  Lila Ă  la fin montre que oui. D'un autre cĂŽtĂ©, elle ne se montre pas sous son meilleur jour en Ă©crivant ce roman. Si elle Ă©tait vraiment Ă©goĂŻste, elle aurait sans doute essayĂ© de donner une meilleure image d'elle mĂȘme, non ?

    RĂ©pondreEffacer
    RĂ©ponses
    1. C'est intĂ©ressant ce que tu dis. Mais j'ai plutĂŽt l'impression que le livre est lĂ  pour qu'elle puisse se justifier et rĂ©gler ses comptes. Elle dit quand mĂȘme souvent que ce n'est pas sa faute, qu'elle n'en a pas fait exprĂšs, qu'elle ne pouvait pas faire autrement, comme si elle s'Ă©tait retournĂ©e vers sa vie et s'Ă©tait aperçu qu'elle avait abusĂ©.

      Effacer
  4. J'ai trouvé ce dernier tome vraiment long à se finir.

    RĂ©pondreEffacer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...