mercredi 31 mai 2017

La bibliothécaire de Gudule

Il y a très longtemps que je voulais lire ce livre. 
C'est un classique de la littérature jeunesse qui figure sur les rayonnages de toute bonne bibliothèque ou librairie. 
Et c'est justifié. 
Guillaume s'est encore endormi en classe !
En guise de punition, son maître lui demande de raconter son rêve à la classe. 
Il se lance alors dans une histoire étrange, où il observe chaque nuit sa voisine d'en face, une dame âgée qui semble écrire à sa fenêtre une bonne partie de la nuit. 
Mais quand elle éteint la lumière, une jeune femme sort de son immeuble et file en courant dans la nuit. 
Tous ses camarades enthousiastes applaudissent. 
Mais où va-t-il chercher tout ça ? 
Guillaume, lui, se demande s'il aura le courage de la suivre ce soir... 

Le début est pas mal, n'est-ce pas? 
Il y a de quoi donner envie à un jeune lecteur d'en savoir plus, de suivre Guillaume et de découvrir cette jeune femme. 
Et puis il y a Doudou, l'ami de Guillaume qui parle en rapant, et toutes les aventures qui vont leur arriver. 
Car il s'en passe des choses !
On passe de rebondissements en rebondissements sans temps mort, on suit les personnages d'aventure en aventure et tout cela s'enchaîne parfaitement bien. 

Mais ce que j'ai vraiment aimé, ce sont les allusions à la nécessité de maîtriser l'orthographe et la ponctuation et l'amour des livres qui est exprimé ici. 
Les héros se retrouvent dans les pages de romans très variés et découvrent des personnages qu'ils ont envie de découvrir plus longuement ensuite. 
Il faut espérer qu'il en soit de même pour le jeune lecteur, mais tout est fait pour en tout cas. 

La version audio est expressive et assez courte puisqu'elle ne dure que 3h30. 
On entend bien les différents personnages et la lecture est énergique. 
Pour un jeune lecteur qui ne sait pas encore lire, qui n'est pas très à l'aise avec un livre entier ou pour un bon lecteur qui veut découvrir une autre façon de lire, c'est une bonne formule. 
J'avais mis le disque dans ma voiture, et à chaque trajet, on retrouvait cette histoire avec ma minette. 
Elle a été un peu perturbée parce que l'un des personnages s'appelle Doudou comme son Doudou, mais à part ça, elle a écouté certains passages avec attention, même à 3 ans. 

Si le roman est conseillé à partir de 8 ans, le livre audio, lui, me parait pouvoir être écouté dès 6 ans, quand les enfants apprennent à lire. 
Un bon petit roman pour l'été en tout cas. 




10 commentaires:

  1. je note bien que j'aie nettement plus que 8 ans, mais j'adore les romans jeunesse

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Il est vraiment chouette, on passe un bon moment :^)

      Effacer
  2. C'est effectivement devenu un classique de la littérature de jeunesse mais il est tout de même compliqué à lire pour un élève de primaire. En collège, ils est souvent étudie en 5eme et certains passages nécessitent un accompagnement pour être bien compris. J'ai beaucoup apprécié cette version audio moi aussi.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ah oui ? J'aurais pensé qu'il était plus accessible en version audio, même s'il faut situer un peu les romans dont elle parle, c'est sûr. Et c'est vrai qu'en 5e, ce doit être sympa.

      Effacer
  3. Je le note immédiatement pour le lire avec le koala

    RépondreEffacer
  4. 3 ans et déjà à l'écoute des classiques jeunesses, bravo !

    RépondreEffacer
  5. Ah, ce roman est un incontournable et les CM2-6èmes l'adorent !! :-) Vive Gudule ! Dommage qu'elle nous ait quittés trop tôt...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai, elle a écrit quelques jolis romans qui resteront des Classiques.

      Effacer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...