vendredi 19 mai 2017

Opération Napoléon de Arnaldur Indridason [Prix Audiolib 🎧📚]

Dans la sélection du Prix Audiolib, il y a souvent un bon petit polar.
Il y a eu Yeruldelgger, ou La vérité et autres mensonges qui vient de sortir en poche et que j'avais beaucoup aimé.
Cette année, c'est plutôt un thriller qui a été choisi avec ce titre de Arnaldur Indridason.
Je l'ai gardé comme une gourmandise parmi les derniers livres du prix et j'ai bien fait.
Ce n'était pas la première fois que je lisais Arnaldur Indridason  mais un seul roman lu ne donne pas un avis assuré, et je ne savais pas du tout si j'allais aimé.

Kristine est avocate au ministère des affaires étrangères islandais.
C'est un boulot tranquille jusqu'au jour où un homme vient lui reprocher violemment les mauvais conseils qu'il a apparemment reçu du ministère.
Ce jour là, tout se détraque.
Elle met violemment dehors l'importun.
Son frère l'appelle du glacier où il passe quelques jours, mais la communication est coupée alors qu'il lui explique qu'il a vu des soldats en grand nombre.
Elle décide de rentrer chez elle, mais elle reçoit une visite inattendue...


Bon, soyons honnête, l'histoire que nous raconte Arnaldur Indridason n'est pas neuve et il reprend toute une série de procédés qui ont déjà été vus.
Mais il le fait bien.
Je me suis laissée entraîner dans ces pages où l'on suit la pauvre Kristine à qui il arrive vraiment des trucs hallucinants mais finalement vraisemblables.
On se croirait dans un film américain à grand spectacle, un de ces films où les héros courent pendant une heure et demi sans s'arrêter en gardant un brushing impeccable.
Les soldats sont méchants comme des soldats, l'héroïne est futée comme une héroïne, le secret est secret comme tous les trucs que les Américains cachent au reste du monde.

Car il y a un gros secret !
Et tout le talent de l'auteur consiste à maintenir ce secret jusqu'à la fin.
J'avais trouvé (mais je ne vous dirai pas ici de quoi il s'agit évidemment) dès le début sans que cela gâche ma lecture, car j'étais curieuse de voir comment il allait se débrouiller pour nous le cacher jusqu'à la fin.
Il tourne autour du pot, mais tient le cap jusqu'au bout, ce qui est une vraie gageure.
Et puis lorsque j'étais adolescente, j'avoue m'être un peu intéressée à ce sujet et avoir lu des "essais" qui spéculaient sur les suites de l'après guerre.

La version audio est très agréable.
La lecture est expressive sans excès et ne dramatise pas le récit, ce qui permet de maintenir la tension de l'histoire et laisse une place à l'imagination du lecteur.


Si vous cherchez un petit thriller bien fait, plein de neige et de fuites face au vilain Américain machiavélique, ce livre pourrait bien vous plaire.





http://www.audiolib.fr/prix-audiolib






2 commentaires:

  1. Je viens juste de le terminer en version papier et je ne l'ai pas lâché. Il y a des invraisemblances tout de même, trop forte la Kristin, mais je m'en moquais, je cavalais derrière elle. Je connaissais la théorie, je me doutais aussi du truc, mais il faut reconnaître que c'est bien mené.

    RépondreEffacer
  2. C'est ce que je reproche un peu à l'auteur ces derniers temps : les procédés ont déjà été vus.

    RépondreEffacer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...