mercredi 13 mars 2013

Zahra's paradise d'Amir & Khalil


Aujourd’hui, je vous propose une BD du mercredi forte et marquante qui ne vous laissera pas indifférent.

Dès que l’on aborde les BD qui traitent du Moyen Orient, il s’agit souvent malheureusement de dénoncer des sociétés oppressives, où les droits individuels ne sont pas respectés et où les citoyens n’ont guère de droit tout simplement.
C’est le cas ici, dans ce roman graphique de 220 pages où les auteurs dénoncent les excès d’un gouvernement qui oppresse sa population sans lui laisser beaucoup d’espoir.

Mehdi a disparu.
Il était allé manifester contre les élections présidentielles récentes, mais comme beaucoup d’autres jeunes gens présents lors de ces manifestations, il n’est jamais rentré chez lui.
Mais en Iran, il n’est pas simple de savoir ce que deviennent les disparus.
Désespérés, le frère et la mère de Mehdi vont parcourir les hôpitaux, les prisons, les morgues, le cimetière pour le retrouver.
Aidés par des amis, la famille, quelques inconnus déterminés, ils sont confrontés quotidiennement à l’absurdité, à l’appareil d’état, à la répression.
Pourtant, ils tiennent bon...

Il n’est pas facile de résumer cette BD.
Le fait qu’il s’agisse d’une fiction basée sur des faits réels et sur des témoignages renforce sans doute sa force et accentue la nécessité de s’insurger encore et toujours face à ces régimes autoritaires.
Tout le monde est touché ici, qu’il s’agisse d’hommes ou de femmes, de jeunes ou de vieux, de pauvres ou de riches.
C’est la condition humaine qui est mise à mal par un régime qui n’a plus aucune considération pour l’humain, qu’il s’agisse d’un collectif ou d’un individu.
La pression du gouvernement, des répression, des dénonciations est constante, les pots-de-vin omniprésents, et même en les utilisant, il n’est pas certain d’obtenir ce que l’on demande.
On a sans cesse envie de crier à l’injustice, de soutenir ces gens qui paraissent si seuls avec leur douleur.

Le trait choisi par les auteurs souligne ce propos par un noir et blanc franc où les ombres ne protègent personne.
Les pages sont souvent fortes, offrant des images de foules autant que de solitude.
Les personnages sont bien identifiés et si l’on ne sait pas grand chose sur eux, leur caractère se détache du lot assez rapidement.
 
C’est donc un roman graphique difficile, mais nécessaire pour que l’on sache ce qu’il s’est passé sur place après ces élections.
Ce récit de vie devrait avoir une valeur d’exemple et nous pousser à faire davantage lorsque de tels évènements se déroulent non loin de notre confort.
Les auteurs sont d’ailleurs restés anonymes et vivent réfugiés aux États-Unis, où la publication d’épisodes successifs sur Internet a été possible avant la publication du volume complet.

Je vous conseille vivement cette lecture, pour ne pas oublier, pour mieux connaitre cette histoire, pour soutenir ses auteurs et la jeunesse iranienne.

(n'hésitez pas à cliquer sur les images pour voir en grand format)




Emprunt bibliothèque
BD du mercredi de Mango













8 commentaires:

  1. J'aime bien les planches que tu présentes et comment ne pas être interpellée par ce genre de récite. Je ne connaissais pas, mais je note...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Il faut choisir le bon moment pour lire ce genre de livre, mais c'est bien qu'il existe.

      Effacer
  2. A lire certainement puisque tu dis que cette BD est forte et marquante. Je la note.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. N'hésite pas, c'est un peu dur mais il ne faut pas laisser ces évènements s'oublier.

      Effacer
  3. Je l'ai eu en mains plusieurs fois mais je n'ai pas encore sauté le pas...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je crois qu'il faut bien choisir son moment.

      Effacer
  4. je viens de lire un roman qui se passe en Syrie, où là c'est le quotidien de la femme qui est présenté...très intéressant également ! il s'agit de "Un parfum de cannelle", par Samar Yazbek, chez buchet chastel !

    RépondreEffacer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...