lundi 17 mai 2021

Fuir et revenir de Prajwal Parajuly

Hier, il y avait une recette de biryani sur ce blog et j'ai eu envie de rester encore un peu en Inde avec un petit roman indien. 
Un roman qui permet de passer un bon moment, en plus au soleil, cela ne se refuse pas ! 

Surtout quand il permet de rencontrer des personnages plein de défauts mais finalement sympathiques. 


 


Pour son 84e anniversaire, Chitralekha a décidé d'organiser un chaurasi, une fête qu'on ne célèbre qu'à cette occasion. 
Ses petits-enfants qu'elle a élevé sont conviés à la fête mais en Inde, rien n'est simple. 
Agastaya, médecin émigré aux Etats-unis, n'est toujours pas marié, Manasa, diplômé d'Oxford, s'occupe de son beau-père malade et n'est pas heureuse, Bagwathi mène une vie misérable aux Etats-Unis, et le 4e, Ruthwa, ne vaut pas mieux. 
Chitralekha ne manque pas de leur faire sentir qu'ils auraient pu faire mieux, soutenue par Prasanti, eunuque qui la sert et la vénère... 

Vous l'aurez deviné, cette situation va permettre à l'auteur de raconter la vie de chacun de ces personnages, tout en démêlant les fils de ce qui les a mené là où ils sont aujourd'hui. 
Les relations sont très tendus, il y a de vieilles rancoeurs, des non-dits, des choses qui éclatent et d'autres qui sont enfouies encore plus profondément. 
Le ton reste pourtant plutôt gai, c'est une fête et chacun est tout de même content de se retrouver sur les lieux de son enfance. 

Le récit s'intéresse aux personnages l'un après l'autre et on les découvre petit à petit. 
Certains apparaissent puis disparaissent, d'autres sont là tout le temps. 
Le narrateur change aussi au fil des pages. D'abord omniscient, l'un des personnages prend ensuite la parole. 
L'écriture est maitrisée, le lecteur a immédiatement envie de savoir ce qu'il va se passer. 

L'auteur parvient aussi à évoquer un grand nombre de thèmes, notamment grâce à ces vies qui se croisent. 
Il parle de la place des femmes, des mariages arrangés, du tabou de l'homosexualité, des castes et des hors-castes, des relations compliquées entre l'Inde, le Bouthan, le Népal, des immigrés choisis et subis aux Etats-Unis, de la corruption... 
C'est un roman indien et on le sent bien dans l'évocation de tous ces thèmes, mais Prajwal Parajuly arrive à lui donner une valeur universelle en parlant surtout de l'homme et des difficultés de chacun à trouver une place dans nos sociétés modernes. 

Si vous cherchez un roman riche, sympathique, bien écrit (et surtout bien traduit puisque je n'ai pas lu la version originale), Fuir et revenir pourrait bien vous plaire ! 








#FuiretrevenirEmmanuelleCollasPrajwalarajuly #NetGalleyFrance                             

6 commentaires:

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...