dimanche 21 février 2016

Des cheeses naans faciles pour mon thali !!

Cette semaine, Syl nous proposait de cuisiner sur le thème du voyage.
ça tombe bien, j'ai justement envie de changer d'air en ce moment !
Mais bon, honnêtement, je n'ai pas cuisiné grand chose cette semaine, alors je ne voyais pas comment j'allais pouvoir vous régaler.
Et puis je me suis souvenue de ces photos de naans (ou nans) faites il y a quelques temps mais jamais posté par manque d'occasion.




Après avoir laborieusement cherché dans mon ordinateur pour les retrouver (si si, c'est rangé, mais elles étaient dans le mauvais dossier !), réparons vite cet oubli.
Vous trouverez des dizaines de recettes sur Internet et très sincèrement, aucune n'égale les naans mangés en Inde ou même au resto indien.
J'ai essayé la cuisson à la poêle, à la casserole, à la vapeur...
Rien n'a jamais marché parce qu'il me faudrait une plaque chaude que je n'ai pas dans ma maison.
Et puis j'ai trouvé un livre de cuisine indienne GENIAL (je vous en parle en fin de billet) qui m'a donné LA bonne idée : mon four mais très très chaud !
Et là, ça marche.
Comme vous le voyez sur la première photo, les naans gonflent et ressemblent enfin à de vrais naans.

Cela aurait été dommage de ne pas partager ça avec vous, non ?





Pour 8 naans : 

  • 350 g de farine
  • 1 cs d'huile
  • 7 cl d'eau
  • 1 cc de sel
  • 1 yaourt nature
  • 1/2 sachet de levure ou une pincée de levure fraiche
  • (éventuellement 1 oeuf)
  • 16 vache qui rit


Dans un saladier, mettre la farine et creuser un puits au centre.
Ajouter tous les ingrédients et mélanger à la main*.
Quand la pâte est homogène, former une boule, couvrir et la laisser reposer 20 à 30 minutes au frais.

Préchauffer le four à 280°.
Sortir la pâte, fariner le plan de travail légèrement.
Couper la pâte en 8 morceaux.
Prendre un morceau, l'étaler pour obtenir un rond de 2 mm d'épaisseur maximum.
Prendre deux Vache qui rit, les malaxer et les mettre au milieu du rond.
Réunir les bords du cercle pour former un petit panier ou un petit pain ou une aumônière.
La pâte doit être bien soudée sans trou.
Retourner l'aumônière et l'aplatir délicatement en la roulant sous la paume de la main.
Laisser reposer 10 minutes.
Avec un rouleau, continuer à étaler les naans en faisant attention de ne pas faire de trous.

Mettre les naans sur une feuille de cuisson en silicone ou une plaque chaude (encore mieux) recouverte de papier sulfurisé.
Enfourner pour 4 minutes puis conserver les naans dans un torchon.


*J'ai mis une photo de mon robot mais c'est illustratif. J'ai essayé et je vous le déconseille. La pâte est élastique et ne se malaxe pas bien. La pâte à naan doit être malaxée au minimum. 




Vous pouvez servir avec un dhal au curry, du riz basmati et des pakoras.
L'assiette sur la photo s'appelle un thali, d'où mon titre.
C'est ainsi que vous serez servi en Inde, sans couvert avec parfois une cuillère mais pour les touristes.
On mange avec la main droite uniquement, et le naan sert notamment à manger le dhal (la purée de lentille corail) qui est un peu liquide.

Mais on peut aussi plus simplement les manger seuls ou avec un egg curry, mon plat indien préféré (même si ça reste assez risqué de manger des oeufs quand même !).

La recette de l'egg curry est là si vous voulez, et un jour prochain, je partagerai la recette du dhal quand j'aurais eu le temps de le photographier tellement il part vite chez nous.




Ma recette de naan n'est pas tout à fait la même dans ce livre mais si vous aimez la cuisine indienne, je vous le conseille : Lassi, cheese nan, Tandoori &Cie de chez Marabout et écrit par Krishane Renghen.
Il est plein de belles recettes mais surtout SIMPLE !!
Pas trop d'ingrédients compliqués, pas besoin de passer au supermarché spécialisé, et pas besoin non plus d'ustensiles trop rares dans nos cuisines.
En 68 pages, vous aurez des plats variés qui vous rappelleront le resto indien sans problème et sont bien adaptés au palais français.
Pour le moment, je n'ai pas trouvé mieux dans les livres de cuisine indienne.











26 commentaires:

  1. Waouh ! Merci pour la recette, qui a en effet l'air ultra-simple. Et si le résultat suit, comme tu nous le laisse à penser, alors c'est génial !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Même mon homme les fait lui-même avec cette recette. On a jamais eu de déception, même quand on perce la pâte et que la vache qui rit coule à côté :^)

      Effacer
  2. Tout cela est bien tentant et si c'est simple, cela ne gâche rien ;o)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est un peu long mais simple, je te le confirme :^)

      Effacer
  3. j'adore mais n'en ai jamais fait à la vache qui rit, c'est pas bien, allez hop je note ta recette

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Les naans, c'est parfois un peu sec. Au fromage, ça passe tout seul ;^)

      Effacer
  4. Miam miam, ça doit être super bon ; ça me rappelle quand j'allais dans les restaurants indiens.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui, j'imagine, c'est un incontournable :^)

      Effacer
  5. Miam j'adore ça! Merci pour la recette (faut que je remplace la vache qui rit je boycotte à la maison ...)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ah oui ? J'ai l'impression que tous les fromages de ce type se valent malheureusement. On mange plutôt du Kiri à la maison. Les vaches sont réservés aux naans mais quand il y en a, ma minette en mange.

      Effacer
  6. C'est une belle découverte pour moi, je vais les préparer au four (bien sûr) et j'attends ta recette du dhal; je ne sais pas ce que c'est.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Il va falloir que j'en refasse du dahl. Cela a l'air de vous plaire :^)
      C'est une purée de lentille corail (une lentille qui se délite facilement à la cuisson) avec une purée de tomate au curry. C'est très bon, plein de protéines et de fer.

      Effacer
  7. J'écris... Faire des naâns dans la semaine... Et avec du Saint-Moret ? ça pourrait le faire ?

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je ne sais pas trop comment le Saint Moret va supporter la cuisson à 280 en fait. Mais il faut essayer.

      Effacer
  8. Ca donne très très faim ;-) Je suis séduite par la simplicité de la recette. Je n'aurais jamais pensé à la Vache qui rit comme ingrédient. Je note le livre.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. La vache qui rit est dispo dans toute l'Asie (sans frigo, ça marche aussi ;^) ) et c'est un ingrédient qu'on y trouve souvent dans les sandwichs par exemple au Vietnam. On trouve donc facilement des cheese naans dans les resto indiens de toute l'Asie du sud est, et aussi en Inde bien sûr. Cela donne un naan un peu moins sec pour nos palais pas habitués.

      Effacer
  9. Tu me donnes envie, mais je n'ai pas de Kiri (oui, moi je les fais au Kiri)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais testé avec du Kiri. Je reste assez traditionnelle, je m'en tiens à la vraie vache qui rit comme là bas ;^)

      Effacer
  10. Je vais courir acheter de la vache qui rit !!! je veux bien aussi la recette de la purée de lentilles !!
    J'ai un livre de recettes indiennes de chez Marabout mais effectivement ce n'est pas très accessible, du coup je vais aller voir celui que tu conseilles !
    Merci m'dame !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Il va falloir que je me décide à préparer du dahl alors :^)
      Dans ce livre-ci, il y a plein de recettes différentes comme les lassi, le poulet tandoori... Cela permet de varier un peu le traditionnel poulet au curry, c'est vraiment sympa.

      Effacer
  11. Je viens d'imprimer ta recette des Naans. Jusqu'à maintenant, je faisais des chapati. J'arrivais à les faire gonfler un tout petit peu en appuyant sur les bords pendant la cuisson, mais au final le rendu était quand même bien plat. J'ai vraiment envie de tenter ta recette. Je note le livre édité chez Marabout.
    Dans "Bollyfood", les recettes sont accessibles, ça m'a permis d'en tenter quelques unes. "Saveurs indiennes" est un beau livre mais bien plus complexe au niveau des ingrédients, je n'ose toujours pas me lancer.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. J'ai gardé mon ancienne recette tu sais. Je crois que c'est la cuisson à four très chaud qui fait tout et il faut essayer de les faire le plus fin possible, ce qui est évidemment extrêmement difficile ;^)
      Et je regarderai Bollyfood (mais mon étagère a livres de cuisine déborde...)

      Effacer
  12. Tes photos donnent vraiment envie et ta recette est un peu plus sophistiquée que la mienne ;) J'ai cuisiné un dhal de lentilles corail au curry justement mais je ne sais pas si je vais utiliser mes photos pour une recette, elles ne me plaisent pas des masses, plus qu'il en recuisiner un ^^

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. J'ai testé beaucoup de recettes pour approcher de l'original. Ce n'est pas parfait, mais c'est pas mal tout de même ;^)
      Et c'est clair que le dhal, ce n'est pas facile à prendre en photo !

      Effacer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...