lundi 19 janvier 2015

Charlotte de David Foenkinos

Pour commencer l'année, j'ai ouvert un roman bien difficile.
Il est d'ailleurs tellement difficile que je ne sais pas trop comment en parler.
Je ne suis pas sure non plus de ce que j'en pense.
Ce n'est donc pas un coup de coeur mais pas non plus un livre méprisable comme j'ai pu le lire ici ou là.

Car le problème de ce livre, c'est tout de même ce qu'on en lit depuis sa parution.
J'ai lu de tout.
Des billets parodiques, imitant le style particulier de ce livre, des billets élogieux de lecteurs ayant adorés, des billets colériques de lecteurs qui avaient l'impression qu'on s'était moqué d'eux.
Pas facile dans tout ça de se faire une idée.

Et puis je n'avais pas prévu de le lire mais il s'est présenté à moi, par hasard, alors que belle-maman le rangeait dans son placard.
J'ai hésité,  je n'étais pas sure d'avoir vraiment envie de le lire, le sujet n'est pas facile et allais-je avoir assez de temps pendant mes vacances...

Et finalement, je me suis décidée.

Charlotte porte le prénom de sa tante, décédée depuis plusieurs années. 
Quand elle se rend au cimetière avec sa mère, elle voit ce prénom, le sien, sur la pierre tombale. 
Elle ne sait pas ce qui est arrivé à la première Charlotte. 
On ne lui a pas dit qu'elle s'était jetée d'un pont, comme ça, une nuit, après avoir sagement déposé ses affaires. 
Mais Charlotte est aussi juive, elle se nomme Salomon, et en ces années 1930, ce n'est pas une bonne chose.
Et puis Charlotte perd sa mère et doit apprendre à vivre sans elle. 
Heureusement qu'elle est douée pour le dessin, cela lui permet d'exprimer son chagrin, de le laisser sortir...

Comme je le disais plus haut, je ne sais pas trop quoi vous dire de ce roman.
J'ai beaucoup aimé le début.
Le procédé stylistique utilisé par l'auteur m'a semblé original et plutôt adapté à l'histoire qu'il raconte.
L'histoire de Charlotte Salomon est atroce, elle supporterait sans doute difficilement les fioritures.
Issue d'une lignée de femmes et d'hommes suicidés, elle vit avec les silences et les non-dits jusqu'à la délivrance finale du secret.
Mais l'Histoire la rattrape comme un destin inéluctable.
Difficile de faire du joli avec un sujet pareil !

On sent aussi que ce livre était inévitable pour Foenkinos.
Il a fait beaucoup de recherches, de déplacements, il a été habité par Charlotte Salomon.
On le voit quand il passe par l'autofiction et s'immisce dans le récit.
Il raconte comment il a retrouvé les lieux et les gens qui ont participé à cette histoire.

Il a aussi le mérite de mettre un coup de projecteur formidable sur Charlotte Salomon qui était tombée dans l'oubli.
Elle redevient un peintre plutôt qu'une victime, son travail est à nouveau mis en valeur.

Mais passée la moitié du livre, j'ai eu plus de mal.
Comme dans l'oeuvre de Charlotte Salomon, Foenkinos relie les évènements décrits à des tableaux, à de la musique.
Ce procédé qui se fait presque systématique au mitan du roman m'a semblé artificiel à force d'être répété.
La synesthésie, je connais chez Kandinsky, mais j'ai l'impression que cela passe mieux en tableau.
Il y a aussi beaucoup d'informations historiques que l'on connait déjà et qui m'ont semblé longues et inutiles.
Il s'en dégage une froideur et une distance qui m'ont empêchée de vraiment apprécier ma lecture.
Il m'a manqué quelque chose.

Par contre, impossible de lâcher le livre pendant les 50 dernières pages.
On connait la fin malheureusement, mais ces pages m'ont happées et je n'ai pas pu m'en défaire avant d'avoir terminé.
Malgré les phrases courtes et le texte déconstruit, l'émotion est bien réelle même si on est habitué à avoir plus de chair autour d'un texte et qu'elle est suscitée par les évènements.


Comme vous le voyez, c'est un avis "oui, mais non" ou plutôt "non, mais oui" car j'ai tout de même envie de vous le conseiller.
Je crois que ce roman ne peut pas être lu par quelqu'un d'autre que soi.
C'est à chacun de s'en faire une idée et de voir ce qui se passe en lui au moment de sa lecture.



Charlotte Salomon





8/6





28 commentaires:

  1. C'est un des livres sur lesquels j'ai lu le plus d'avis divergents. Et ça bien sûr, c'est positif ;-)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui, les livres qui font parler, ce sont les meilleurs, qu'on les aime ou non. Au moins, ils ne sont pas consensuels, et cela donne envie de se faire son propre avis :-)

      Effacer
  2. pas encore lu, mais je pense que j'y viendrais!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Il sortira sans doute en poche très bientôt ;-)

      Effacer
  3. Ma chronique paraît aujourd'hui. La forme destabilise mais j'ai plutôt aimé. Un tel auteur est forcément attendu et critiqué quand il ose innover.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est vrai que la personnalité de l'auteur joue beaucoup mais là, il a tout de même osé un truc très original.

      Effacer
  4. J'ai beaucoup aimé, mais je l'ai lu dès sa sortie, avant la déferlante des articles, et je pense que c'était plus aisé !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'une lecture nue, sans a priori pouvait être plus agréable. Mais cela n'a pas vraiment gaché ma lecture tout de même.

      Effacer
  5. Je n'ai jamais vraiment accroché avec cet auteur. Pas sûre de lire celui-ci...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est assez différent, même s'il reste sur l'autofiction. Mais je ne voudrais pas te faire perdre ton temps ;)

      Effacer
  6. Tu vois Foenkinos ne me tente pas du tout, mais je crois que je tenterai Charlotte, d'abord par ce que des blogueurs que j'aime bien l'ont beaucoup aimé, mais surtout parce que dans ton billet tes bémols ne gâchent pas l'émotion qu'on sent quand même . Et j'ai envie de me frotter au procédé stylistique qu'il a tenté. Et bon, c'est très normand le "ni oui ni non" ;-)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Voilà ! Tu as résumé mon attitude face à ce roman avant ma lecture ! C'était vraiment le style qui me donnait envie. C'est tout de même très original et ça mérite qu'on y prête un peu d'attention je trouve. Rien que pour ça, le roman est éminemment respectable. On lit trop souvent des trucs passe-partout en ce moment je trouve.
      Et évidemment, mes origines m'ont trahie ;-)

      Effacer
  7. J'ai beaucoup aimé découvrir la vie de cette femme mais le procédé narratif choisi et l'écriture m'ont laissé totalement de marbre.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je comprends tout à fait Jérôme. C'est tout de même très particulier.

      Effacer
  8. Il m'a vraiment manqué beaucoup de choses pour apprécier ce roman. Un déception.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il manque quelque chose. Il aurait pu aller un peu plus loin mais on aurait peut-être trouvé alors qu'il en faisait trop.

      Effacer
  9. Certainement, je le lirai , mais dans quelques mois, je vais attendre de le voir un peu moins sur les blogs.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est une bonne idée. Il faut laisser tout cela reposer. On le voit déjà beaucoup moins et plus du tout dans les médias. Un roman polémique en chasse un autre.

      Effacer
  10. Réponses
    1. Alors il ne faut pas te forcer. C'est quand même un roman particulier.

      Effacer
  11. Je vais partie de ceux qui ont aimé et je ne comprends d'ailleurs pas comment on peut en parler comme d'un roman méprisable !! Je trouve l'histoire familiale absolument fascinante, la démarche de Foenkinos très sincère et donc touchante et puis oui c'est un roman de plus sur cette terrible période et pourtant il n'y a aucune facilité ni cliché, non vraiment pour moi un très bon Foenkinos. Après est ce que ça méritait tout ce tintamarre médiatique ? Non probablement pas quand même ... mais ça c'est un autre sujet, et on ne peut le reprocher au roman !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est vrai ce que tu dis. On ne peut pas reprocher à un roman d'avoir suscité l'ire des médias. A son éditeur peut-être, mais pas au roman. Et puis c'est un roman où on sent l'implication de l'auteur, la fascination et l'urgence d'écrire sur cette femme. Il a dû être très touché de ces polémiques et ces critiques.

      Effacer
  12. Réponses
    1. Seulement si tu en as envie ;) Le sujet n'est pas facile, tout comme le choix stylistique, alors j'ai l'impression qu'il faut vraiment en avoir envie.

      Effacer
  13. J'avais tellement trouvé creux la Délicatesse que du coup je ne suis pas vraiment attirée par les autres romans de Foenkinos, donc pour l'instant je laisse de côté pour aller vers des auteurs qui me font davantage envie !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ah oui ? J'avais bien aimé la délicatesse mais là, c'est vraiment différent au niveau du style. Mais bon, je crois que ce n'est pas un roman qui puisse se lire sans qu'on en ait vraiment envie. Ce n'est pas un sujet facile, alors si en plus tu te forces, ça ne passera pas je pense.

      Effacer
  14. Je m'étais vraiment lassé de Foenkinos avec ses histoires un peu toujours les mêmes et sa facilité d'écriture , dans tous les sens du terme.
    J'ai adoré ce livre, personnel et original, du début à la fin. Certains s'attendaient peut être à lire de la poésie en prose...ce n'était pas le but recherché.
    Le succès de Charlotte a été immense, bien avant le prix Renaudot, de loin la plus belle réussite de l'écrivain en grand format.
    Je crois vraiment qu'il a aimé cette femme à sa manière et surtout, il parvient à transférer cet amour à ses lecteurs !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. J'avais lu la Délicatesse avant celui-ci et c'est tout. Du coup, j'avais un a priori assez positif, en même temps qu'une peur d'être déçue tant il a été critiqué à sa sortie. Et comme toi, je pense que certains lecteurs (et critiques) s'attendaient à y trouver autre chose mais ce n'est pas ce que l'auteur voulait y mettre.
      Et puis le succès montre bien que les lecteurs, eux, ne se sont pas trompés ;^) (ma belle-maman adore d'ailleurs, bien que la littérature "prise de tête" ne soit pas sa tasse de thé)

      Effacer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...