vendredi 14 novembre 2014

Billet "semaine pourrie"

Cette semaine...

Mon homme a appris qu'il avait perdu son travail.
J'ai eu une angine et une otite.
Forcément, ma fille a eu une angine.
Un étudiant m'a reproché de faire un cours au rabais parce que j'étais malade (ce qui n'était pas vrai, mais même si ça l'avait été...).
Une étudiante est arrivée avec une heure de retard a un examen de deux heures et a exigé d'avoir deux heures quand même (dois-je préciser ma réponse...). 




Mon train a été supprimé un matin, je suis arrivée en retard en cours.
Comme mon train était supprimé, j'ai acheté mes billets jusqu'aux vacances et je me suis fait incendier par des retraités parce que cela prenait trop de temps (tous les trains étaient en retard de toute façon).
Il n'y a plus de bonbons dans mon bureau.
Une petite souris a élu domicile chez moi.
Elle me réveille la nuit.
Un matin, je me suis fait piqué trois fois de suite les places où j'allais m'assoir dans le train.
Un autre matin, un type s'est mis devant la porte du bus où j'allais monter pour appuyer sur le bouton d'ouverture des portes, m'empêchant de monter mais sans monter lui-même.
Un soir, un homme m'a menacé de me frapper parce que je lui ai dit qu'il y avait quelqu'un sur le siège à côté du mien (ce qui était faux mais vous comprendrez que je n'avais pas envie de passer plus d'une heure à côté d'un type pareil).




Je n'ai pas d'idée pour les cadeaux de Noël.
J'ai très mal au dos.
Un collègue m'a piqué le toner de mon imprimante commandė depuis plus d'un mois. 
Il va falloir attendre encore un mois.
La doctorante qui occupe une partie de mon bureau m'a fait une scène parce qu'il n'y avait plus d'encre. 
Mon nouvel ordinateur a été livré jeudi, 20 minutes après que je sois partie en weekend.
Le frigo est vide, comme les placards.
Trop de boulot pour faire une expo (et les courses).
La pédiatre était très en retard ce matin.


La roue tourne il paraît.

Jeter tout cela sur ce billet m'a déjà délesté d'un poids.

Ça ne pourra aller que mieux, je vous dirai ça la semaine prochaine.
En attendant, vivement les vacances. 






33 commentaires:

  1. Pas toujours facile de sourire parfois mais je t'en envoie un grand en espérant que la roue tourne très vite!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci Enna, j'espère aussi, on verra lundi.

      Effacer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. J'hallucine, notamment sur ce qu'il se passe à la fac... aussi bien tes collègues que les étudiants. Quel manque de civisme généralisé. Courage pour ton mari. Et j'espère que les prochaines semaines seront meilleures ♥

      Effacer
    2. Comme toi, j'hallucine, et du coup, je reste souvent sans voix face à ces comportements. En vieillissant, je trouve plus souvent une réflexion à faire pour marquer tout de même mon mécontentement, mais c'est un peu usant à la longue.

      Effacer
  3. Courage ! Le week-end est là et va t'apporter un lot de petits bonheurs.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bon, on verra demain, parce que pour aujourd'hui, c'est encore raté ;)

      Effacer
  4. Réponses
    1. Merci, ça va bien finir par passer... un jour ;)

      Effacer
  5. Arf! Plein de pensées positives pour la prochaine semaine!!! =)
    Prenez soin de vous!
    A bientôt!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci Gloewen, je vais espérer que le ciel change, j'aurai peut-être plus de chance ;^)

      Effacer
  6. Je souhaite vraiment pour toi et ta famille que la roue tourne...
    un mois pour un tonner d'imprimante ??? Moi qui pensais que dans la fonction publique où je travaille c'était dure, je vois qu'il y a pire ailleurs !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci, j'espère aussi. Il faut que la commande passe par le service informatique, le service financier de la faculté, qu'elle reparte pour validation chez les informaticiens et que le fournisseur livre... Un mois, je vois large, mais je ne pense pas avant au moins trois semaines ! Vive l'administration !

      Effacer
  7. hO LAla dure semaine...
    que d'incivisme, ça fait peur. Je me sens toute protégée avec mes 5 minutes de voiture par jour, mes jeunes si gentils et respectueux.
    C'est vrai que mettre en mots ce qui est lourd, c'est un bon moyen de s'alléger.
    Courage et j'espère que ton homme retrouvera vite du boulot.
    Prends du temps pour vous ce week end et repos!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. J'ai décidé de me reposer, tu as raison. On verra lundi, je vais essayer d'aborder la nouvelle semaine qui arrive avec un esprit positif, et ça devrait bien se passer. De toute façon, ça pourra difficilement être pire ;^)

      Effacer
  8. Des bises. Je vois que ça présentement.

    RépondreEffacer
  9. Réponses
    1. ça a été encore pire aujourd'hui XD Demain c'est dimanche et je ne sors pas de mon lit !! C'est décidé ;^)

      Effacer
  10. ah oui en général quand ça commence mal, ça fini mal ! ça ira mieux la semaine prochaine !! bon courage bisous

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci :) ça s'est arrangé un peu, mais ça pouvait difficilement être pire. Enfin, j'espère ;)

      Effacer
  11. Eh bien Estelle... Ça ne peut qu'aller en s'améliorant ...crêpe suzette est là:) je t'embrasse et te dis à très vite, meilleures pensées de la Comète.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Voilà, c'est ce que je me dis. Elle me fait plein de calins quand je rentre le soir, ça me fait fondre ;)

      Effacer
  12. En effet, il y a des périodes comme ça... Pffff ! Courage !!!! :-)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui, ce n'est pas facile quand ça arrive. Mais bon, ça finit par aller mieux.

      Effacer
  13. Oooh... Allez courage courage ! Je ne commente pas beaucoup mais je lis ton blog avec grand plaisir. Cette fois, il était de mon devoir de lectrice assidue de venir t'encourager. :-)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci Critéïne pour ton commentaire. La roue tourne et l'angine passe, c'est plus facile quand on dort des nuits complètes ;)

      Effacer
  14. Olalala, quelle semaine abominable. J'espère que cette nouvelle semaine bien entamée se déroule mieux. Ma semaine dernière était également très dure, beaucoup d'incertitudes, mais cela va un peu mieux.
    Mais on se rend quand même compte à quel point le civisme se perd tout de même...certaines personnes ont quand même un sacré culot!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui, c'est cette absence de civisme qui est la plus dure à supporter. Il y a des moments dans la vie où certains évènements sont un peu durs mais on sait que ça va passer. Mais constater que les autres n'ont aucune empathie, aucun savoir-vivre est minant je trouve. Il va falloir que je ressorte mes livres de méditation, que je reprenne le lacher-prise ;)

      Effacer
  15. Il y a des semaines comme ça mais il ne faudrait pas que ça dure trop quand-même. Allez, on y croit pour la suivante.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui Valérie, une semaine ça va, mais si ça se répète, c'est usant. La semaine passée n'était pas magnifique, mais c'était moins pire. Espérons que ça continue à s'améliorer.

      Effacer
  16. Oooh... Je te comprends. Quand on est dans une mauvaise passe, on a l'impression que rien ne peut arriver de pire... Mais en fait si. Bon courage. La roue tourne, c'est évident. Mais quand on est au creux de la vague c'est dur.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui, c'est remonté progressivement et ça va mieux, mais l'accumulation sur une seule semaine nous a paru très dure.

      Effacer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...