lundi 29 mai 2023

Notre part de nuit de Mariana Enriquez 🎧 📘 [Prix audiolib 2023]

Cette annĂ©e, dans la sĂ©lection du Prix audiolib, il y avait un pavĂ© ! 
Mais c'est bien aussi les pavĂ©s. 
Cela permet de s'immerger dans une histoire, de bien connaitre les personnages. 
Et quelle histoire ici !!  
 
 

 
Juan et Gaspard traversent l’Argentine en voiture pour se rendre Ă  une rĂ©union familiale. Gaspard a perdu sa mĂšre rĂ©cemment et avec son pĂšre, Juan, ils doivent trouver un nouvel Ă©quilibre.
La route dĂ©file mais Juan est malade et c’est parfois difficile.
D’Ă©tapes en Ă©tapes, leur vie se dĂ©voile, rĂ©vĂ©lant d’Ă©tranges pouvoirs qui leur permettraient de manipuler une force Ă©trange et malĂ©fique…
 
27 h d’Ă©coute !
Pour le prix Audiolib, je classe gĂ©nĂ©ralement les livres par temps d’Ă©coute quand je les reçois.
J’essaie d’Ă©couter les plus longs en dernier pour pouvoir rester dans les temps.
J’avais donc placĂ© Notre part de nuit en dernier parce que… quand mĂȘme… 27 heures quoi !
Et mĂȘme 27h43 !
Et vous savez quoi ?
Il aurait durĂ© plus longtemps, j’aurais tout Ă©coutĂ© !
J’avais tellement envie de rester encore avec Gaspard, de savoir ce qu’il se passe ensuite, comment tout cela Ă©volue.
Mais bon, le roman est terminĂ©, il faut passer Ă  d’autres pages (tĂąche ĂŽ combien difficile aprĂšs ce pavĂ© !).
 
Et pourtant, il y avait une autre raison pour que je sois frileuse au début de mon écoute.
L’aspect fantastique est trĂšs trĂšs marquĂ© dans ce rĂ©cit.
Il est question de dĂ©mons, de magie, de tarot, il y a des passages vraiment durs oĂč l’autrice Ă©voque des tortures et des mutilations (heureusement pas si souvent).
On suit les personnages Ă  diffĂ©rentes Ă©poques de leur vie, et cela pourrait paraitre suffisant mais cet aspect fantastique s’y mĂȘle et prend une vraie place.
Et puis finalement, on accepte ce que Mariana Enriquez nous raconte comme une possibilité.
On y croit et on cherche les petites manifestations obscures qui sont dispatchĂ©es dans le roman. 
 
Vous l’aurez compris, Notre part de nuit est un roman assez inclassable, trĂšs Ă©tonnant et vraiment original par son sujet. 
C’est un roman indĂ©finissable, fantastique mais crĂ©dible, trĂšs sombre et rempli de rebondissements tragiques. 

C’est aussi un roman polyphonique, qui prend son temps et ses aises et on aime se plonger dans cet histoire, attirĂ© par le rĂ©cit comme les personnages sont attirĂ©s par l’obscuritĂ©.
Mariana Enriquez n’oublie pas pour autant de donner un cadre Ă  son histoire et on y croise Bowie, dans l’Angleterre des annĂ©es 70, la dictature argentine des annĂ©es 80, le sida dans les annĂ©es 90. 
 
La version audio est lue par Féodor Atkine, Clara Brajtman et Françoise Cadol.
Ces trois voix correspondent Ă  trois temps du rĂ©cit oĂč la narration est prise en charge par des personnages diffĂ©rents.
Elles s’accordent bien, donnent un rythme au roman et permettent d’Ă©viter la lassitude au bout de plusieurs heures d’Ă©coute.
Ce sont aussi des voix qui s’Ă©coutent avec plaisir, sans emphase mais avec un ton bien adaptĂ© au rĂ©cit. 
Et comme toujours Feodor Atkine restera pour moi la voix de ce roman que j'entends encore quand je me remĂ©more certains passages ! 
 
Je vous conseille donc sans réserve ce roman pavé mais néanmoins trÚs digeste.
Pour l’Ă©tĂ© sur la plage, l’hiver au coin du feu, l’automne Ă  la fenĂȘtre ou le printemps au jardin, il vous ravira en toutes saisons !
Quant Ă  moi, je m’en vais rĂ©Ă©couter la derniĂšre heure du roman pour retrouver Gaspard et mettre tous les morceaux du puzzle Ă  leur place !
 
 
 
 

 
 
 





  
 
 
 
Et ce sera ma 4e participation au challenge Petit Bac d'Enna avec un moment de la journée :)


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...