lundi 25 février 2019

Un gentleman à Moscou d'Amor Towles { Prix Audiolib 🎧 📘 }

Il y a parfois des romans qui demandent un peu de temps pour accrocher le lecteur, oĂč l'incipit est sympa mais oĂč la tension retombe vite et on se demande si on va le finir.
En gĂ©nĂ©ral, j'arrive Ă  finir ce genre de roman en l'Ă©coutant, alors qu'une lecture papier serait irrĂ©mĂ©diablement abandonnĂ©e. 
C'est le cas de ce Gentleman Ă  Moscou qui ne m'a pas sĂ©duite d'emblĂ©e mais qui m'a intriguĂ©e et que je ne regrette pas d'avoir terminĂ©, bien au contraire ! 

Pour avoir Ă©crit un poĂšme contestataire dans sa jeunesse, le comte Alexandre Rostov est jugĂ© et condamnĂ©. 
Il Ă©chappe Ă  la peine de mort mais se voit assignĂ© Ă  rĂ©sidence Ă  l'hĂŽtel MĂ©tropole oĂč il avait l'habitude de rĂ©sider pendant ses sĂ©jours Ă  Moscou. 
Il doit cependant quitter son confort habituel... 

Mon rĂ©sumĂ© est court, mais il me semble que l'un des charmes de ce roman est justement de se dĂ©voiler petit Ă  petit (Ce qui n'est pas forcĂ©ment contradictoire avec ce que j'ai dit au dĂ©but). 
Trop en dire risquerait de vous gĂącher le plaisir (mais d'autres billets pourront vous en rĂ©vĂ©ler davantage si vous ĂȘtes curieux), car dans ce texte, c'est la petite vie d'Alexandre Rostov qui nous est racontĂ©e et cette vie se dĂ©roule dans un lieu clos pendant une bonne quarantaine d'annĂ©es !! 

L'assignation à résidence du comte lui a en effet sauvé la vie, mais c'est une petite vie étriquée qui s'offre à lui.
Il ne possĂšde plus grand chose, il doit dire adieu Ă  la vie qu'il connaissait jusque lĂ  et trouver un nouveau sens aux jours qui passent. 
Le rĂ©cit dĂ©crit ainsi les journĂ©es un peu pareilles, les petites habitudes, les clients de l'hĂŽtel, les petits Ă©vĂšnements inattendus, et puis petit Ă  petit, il se passe des choses de plus en plus intĂ©ressantes et on se dit qu'on a bien fait d'insister. 
Car dans la seconde moitiĂ©, il se passe vraiment des choses intĂ©ressantes et le comte a finalement une vie bien trĂ©pidante dans ces murs qui voient passer tant de monde. 
L'auteur fait alors des bonds dans le temps pour nous mener vers les annĂ©es cinquante et ça fonctionne plutĂŽt pas mal. 

J'ai Ă©tĂ© attendrie par ce personnage et ceux qui l'entourent. 
Il a des amitiĂ©s solides qui font le sel (et le pain...) de sa vie et qu'on a l'impression de connaĂźtre autant que lui-mĂȘme. 
Le climat politique russe est en arriĂšre fond mais fait frĂ©quemment irruption dans l'hĂŽtel et on frissonne parfois de la tournure que prennent les Ă©vĂšnements. 

Et puis la version audio est superbe ! 
J'avais un lecteur fĂ©tiche jusque lĂ  (Feodor Atkine si vous suivez), mais je rajoute dans mon panthĂ©on personnel Thibault de Montalembert qui m'avait dĂ©jĂ  charmĂ©e dans d'autres lectures. 
Sa voix change selon les personnages, il est facile Ă  suivre, il attire l'oreille. 
On sent qu'il aime le texte qu'il lit, c'est chaleureux, gĂ©nĂ©reux. 
Clairement, en version papier, je n'aurais peut-ĂȘtre pas fini. 
Et cela aurait Ă©tĂ© bien dommage. 

Si vous aimez les romans d'atmosphĂšre, les jolies histoires, les comtes russes, vous devriez aimer vous aussi !


Le livre chez Audiolib



https://www.audiolib.fr/prix-audiolib





14 commentaires:

  1. J'ai adoré ce roman alors je suis contente de lire ton avis. Il a un petit cÎté roman classique qui m'a charmé.

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. Oui, c'est vrai. Et effectivement, "charmer" est le verbe juste. C'est un peu suranné, c'est plaisant mais parfois juste un peu longuet.

      Supprimer
  2. RĂ©ponses
    1. C'est un (gros) bonbon sucré à la violette d'antan ;^)

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup ton blog. Un plaisir de venir flùner sur tes pages. Une belle découverte et un enchantement. TrÚs intéressant. Je reviendrai m'y poser. N'hésite pas à visiter mon univers. A bientÎt.

    RĂ©pondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup le lecteur également. J'ai trouvé l'écoute trÚs longue malgré tout. Surtout la premiÚre partie.

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. Oui, c'est vrai qu'il y a des moments qui tirent en longueur et on ne voit pas bien oĂč il veut en venir mais ça vaut le coup de s'accrocher je trouve.

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup les romans d'atmosphĂšre et la Russie, je pense donc le lire.

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. Cela devrait te plaire alors. C'est vraiment exactement ce qu'est ce roman.

      Supprimer
  6. alors moi, le roman a mis la moitiĂ© avant de vraiment m’intĂ©resser : pour un roman de cette longueur c'est vraiment beaucoup ;-) et si ça n'avait pas Ă©tĂ© un livre audio je l'aurai abandonnĂ© ;-)

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. Je crois que je l'aurais posé aussi si cela n'avait pas été un livre audio. Il y a un moment vraiment longuet et c'est vrai que cela dure un peu trop mais j'étais contente de l'avoir lu.

      Supprimer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...