mercredi 18 avril 2018

Ces jours qui disparaissent de Timothé Le Boucher

C'est mercredi, c'est le jour de la BD.
J'en lis pas mal en ce moment, ce qui me permet de participer à la BD de la semaine un peu plus souvent que d'habitude.
Et aujourd'hui, j'avais envie de vous parler d'un gros volume de 200 pages qu'on a vu sur pas mal de blogs ces dernières semaines.
Il faut dire que les avis étaient enthousiastes et Price Minister l'avait mis dans sa sélection pour l'opération #1blog1BD
C'était donc très tentant de la demander pour participer, ce que j'ai fait (même si je suis un peu en retard pour publier ce billet).

Lubin est acrobate et légèrement lunaire. 
Il mène sa vie d'une façon un peu bohème, n'est pas très attentif pour tout ce qui concerne l'administration et à part l'acrobatie et les jeux vidéos, rien ne le passionne vraiment. 
Et puis c'est la chute. 
Un coup sur la tête. 
Le lendemain, Lubin ne se réveille pas, ou plutôt, un autre Lubin se réveille à sa place dans le même corps. 
Un jour sur deux, Lubin acrobate laisse la place à un Lubin sérieux, maniaque du ménage, qui gagne bien sa vie. 
Et petit à petit, Lubin se sent disparaitre... 

J'avais lu des avis parlant de surnaturel pour cet album, et j'avoue m'être attendue à autre chose.
Lubin souffre d'un dédoublement de personnalité qui n'est pas si surnaturel.
Les évènements racontés dans l'album permettent de rendre tout cela très vraisemblable, mais surtout de faire réfléchir le lecteur.
Que feriez-vous de vos journées si vous saviez qu'elles seront courtes ?
Lubin se réveille de moins en moins au fil de l'album et doit profiter au maximum des moments qu'il peut passer avec ses amis.
Mais eux vivent leur vie quand lui était absent.
Cela donne le vertige.

Les deux Lubin à l'opposé sont aussi un sujet de réflexion.
L'un d'entre eux est très sage, bien inséré dans la société, l'autre vit sans revenu fixe et est plutôt rêveur.
Le bonheur est peut-être au milieu, mais peut-être pas.

Le dessin est très classique, les pages sont découpés en cases avec des couleurs très franches.
On s'y fait rapidement, même si c'est un peu trop classique, justement.
L'expressivité des visages, par contre, est vraiment un bon point.

Cette lecture n'est pas un coup de coeur, mais elle suscite pas mal de questionnements et c'est déjà pas mal.
Si vous la croisez, laissez-vous tenter (et Mo ou Stephie ont des avis bien plus enthousiastes que moi)





Les BD sont chez Noukette aujourd'hui...






26 commentaires:

  1. Va savoir pourquoi mais au plus je vois des avis dessus, au moins, j'ai envie de le lire :/.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je te comprends. Et puis quand on lit trop d'avis sur un bouquin, on est souvent déçu ensuite.

      Effacer
  2. Gros coup de cœur pour cet album impossible à lâcher une fois commencé ! J'ai adoré !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il est difficile à lâcher !

      Effacer
  3. Je n'ai pas reçu celle-ci dans le cadre de l'opération de Priceminister mais Ar-Men d'Emmanuel Lepage. Je pense que j'essaierai de l'emprunter en médiathèque mais je ne suis pas certaine qu'elle me plaise. J'ai l'impression que tu es déçue, non ? C'est certainement à cause des nombreux billets élogieux de ces dernières semaines...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ar-Men avait l'air magnifique ! J'avais demandé Emma en premier choix. Il faudra que je le trouve à la bibliothèque.

      Effacer
  4. Réponses
    1. Je comprends mais quelque chose m'a manqué.

      Effacer
  5. Je l'ai réservée à la bibli, car je suis curieuse de me faire mon opinion sur cette BD.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Tu as bien raison. Et puis c'est un album qui donne vraiment à réfléchir.

      Effacer
  6. Beaucoup de questionnements, oui, et une situation qui interpelle forcément le lecteur.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui, on ne peut pas rester indifférent.

      Effacer
  7. J'ai toujours envie de découvrir cette BD. Le dessin me plaît bien quand même.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Mais n'hésite pas, c'est une jolie lecture quand même ;^)

      Effacer
  8. Et qu'as-tu pensé de cette fin?

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est assez cohérent avec l'ensemble et le lecteur est bien rattrapé.

      Effacer
  9. Un parti-pris fantastique sans justification, set des thèmes qui font réfléchir. J'ai beaucoup apprécié.
    Si cela te tente, voici l'interview que j'ai réalisé de l'auteur : https://youtu.be/K_X7wwFNBS0

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je dirais plutôt qu'il s'agit d'un récit d'anticipation, non ? Mais bon, l'auteur ne prend pas beaucoup de risque avec le futur qu'il nous décrit rapidement.

      Effacer
  10. Je viens juste de lire cet album et j'ai été conquise par ce scénario fantastico-technologique-futuriste-psychiatrique... Je mets tout ensemble car en fait, on ne sait pas vraiment et certains aspects n'augurent pas du meilleur à venir...
    Le dessin, certes classique, contre-balance ces différentes analyses. S'il avait été plus complexe, l album n'aurait-il pas été trop...?

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. J'ai surtout trouvé le côté psy plausible en fait. Du coup, j'avoue ne pas trop voir le fantastique.

      Effacer
  11. Beaucoup aimé cet album qui ne laisse pas indifférent et nous interroge... Un joli souvenir de lecture pour moi !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je pense que je m'en rappellerai longtemps. les questions restent forcément en suspens quand on l'a refermé.

      Effacer
  12. JE n'étais pas du tout fan des dessins, mais je garde un souvenir très très fort de la BD, bizarrement. Même si sur le coup, j'étais moins enthousiaste que les sautres.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je me sens moins seule ;^) je l'ai lu avec plaisir mais pas un coup de cœur non plus.

      Effacer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...