vendredi 13 avril 2018

La tresse de Laetitia Colombani 🎧📘 [Prix Audiolib]

VoilĂ  un joli petit roman !!

J'ai dĂ©butĂ© la dĂ©couverte de la sĂ©lection du prix Audiolib de cette annĂ©e par deux lectures oĂč je suis passĂ©e complĂštement Ă  cĂŽtĂ©.
J'ai enchainé avec un livre que j'avais déjà lu, ce qui est forcément moins drÎle, et voilà enfin une lecture que je pourrais qualifier de "jolie découverte".
J'avoue l'avoir lu aussi dans un contexte particulier.
Je me forçais un peu Ă  en terminer deux autres dans d'autres formats et il est apparu comme une bulle d'oxygĂšne Ă  cĂŽtĂ© de ceux que j'avais du mal Ă  finir. 

En Inde, Smita est une intouchable. 
Pour survivre, elle vide quotidiennement les latrines des notables du village, mais elle a dĂ©cidĂ© que sa fille irait Ă  l'Ă©cole pour qu'elle puisse avoir une autre vie. 
En Sicile, Giulia travaille dans la fabrique familiale oĂč son pĂšre rĂ©cupĂšre et traite les cheveux des Siciliens avec ses ouvriĂšres. 
Au Canada, Sarah est avocate et mĂšne sa vie professionnelle d'une main de fer, au dĂ©triment de sa vie familiale... 

Lorsque j'ai ouvert ce roman, j'avais lu pas mal de billets assez contradictoires.
Il y a d'abord eu les enthousiastes, ceux qui étaient écrits par des lectrices qui avaient adoré, et puis il y a eu celles qui n'ont pas aimé, jugeant le roman trop "facile".
J'étais donc prévenue, il ne me restait qu'à me faire mon propre avis.
Et en effet, ce roman est peut-ĂȘtre un peu facile, on devine la fin trĂšs vite, MAIS ce sont aussi de belles histoires et c'est plutĂŽt bien Ă©crit.

Les trois histoires qui nous sont racontées se croisent dans les différents chapitres, et de temps en temps, des petits poÚmes sont insérés, dévoilant la voix de la narratrice.
Ces textes courts offrent une respiration et un peu d'originalité à l'ensemble.
Les différentes histoires se tissent parfaitement dans un entrelacement désormais classique mais bien exécuté.
Il y a Ă©galement beaucoup de thĂšmes abordĂ©s comme le poids de l'hĂ©ritage, l'enfermement que la sociĂ©tĂ© peut imposer, le poids des dĂ©cisions qu'on prend. 
J'ai beaucoup aimĂ© l'histoire indienne, je ne sais pas trop pourquoi, sans doute parce que c'est Smita qui a la vie la plus difficile. 
Celle de Sarah est intĂ©ressante aussi mais j'avoue que l'histoire de cette working girl qui laisse sa vie privĂ©e de cĂŽtĂ© m'a moins sĂ©duite. 
Celle de Giulia en Sicile est touchante, il y a l'amour des livres aussi qui unit les corps (et puis je connais un peu ce coin de Sicile). 

La version audio est sĂ©duisante avec une alternance de trois voix fĂ©minines. 
L'auteure lit elle-mĂȘme le rĂ©cit de Sarah et les pages de la narratrice, Rebecca Marder lit l'histoire de Giulia et Estelle Vincent celle de Smita. 
Elles nous emportent et leurs voix sont assez diffĂ©rentes pour qu'on les distingue bien. 
Et puis 5h d'Ă©coute, ça va tellement vite qu'on ne s'ennuie pas. 


En lisant ce livre, il ne faut sans doute pas attendre plus que ce qu'il donne, trois belles histoires qui se croisent joliment et donnent un peu à réfléchir.
Je vous le conseille en tout cas. 





18 commentaires:

  1. J'en attendais trop...j'aurais du attendre que retombe l'euphorie des débuts et voir aussi les moins bonnes critiques!

    RĂ©pondreEffacer
    RĂ©ponses
    1. C'est le problÚme avec les gros succÚs des rentrées littéraires. Les billets enthousiastes nous font attendre trop de ces livres et s'ils sont un peu trop légers, ils en pùtissent et les lecteurs qui suivent sont déçus. J'essaie de lire parmi les premiers les livres des rentrées dont j'ai vraiment envie et ensuite, je laisse poser ;^)

      Effacer
  2. Moi je fais partie des deçues alors que j'étais persuadée que j'allais aimer car j'avais trÚs envie de le lire!

    RĂ©pondreEffacer
    RĂ©ponses
    1. Je pense que j'ai aimé parce que je n'en attendais pas grand chose et j'ai commencé en étant trÚs sceptique ;^)

      Effacer
  3. Pareil que toi, je l'ai trouvé facile ... on devine rapidement ce qui se trame. Malgré tout, le charme opÚre ... donc bon ... :)

    RĂ©pondreEffacer
    RĂ©ponses
    1. Oui, voilà, on se laisse aller finalement à écouter ou lire ces histoires de femme et on a envie de voir comment elle a tourné les choses :^)

      Effacer
  4. Je me demande si ce n'est pas le pire des 10 pour moi. ;-)

    RĂ©pondreEffacer
    RĂ©ponses
    1. Ah oui ? Carrément ? Pour moi, ce sera la vie secrÚte des arbres ;^)

      Effacer
  5. un peu trop prévisible, cousu de fil blanc mais agréable à lire et divertissant.

    RĂ©pondreEffacer
  6. Un roman dont on a beaucoup (trop) parlé à sa sortie. Je suis toujours un peu méfiante devant un tel emballement. Ce que tu en dis ne me surprend pas, c'est l'idée que je m'en étais faite. A voir quand il sortira en poche ;) !

    RĂ©pondreEffacer
    RĂ©ponses
    1. On passe un bon moment quand mĂȘme je trouve. Les billets enthousiastes l'Ă©taient peut-ĂȘtre un peu trop, mais les billets qui le dĂ©truisent me semblent tout aussi excessifs. Et puis c'est un premier roman.

      Effacer
  7. Tout Ă  fait d'accord avec toi http://mareteane.canalblog.com/archives/2017/07/23/35500774.html

    Je me permets de mettre mon lien

    RĂ©pondreEffacer
  8. J'ai hùte de le lire, en poche, je ne savais pas qu'il y avait de petits poÚmes à l'intérieur, cela c'est moins drÎle, enfin pour moi !

    RĂ©pondreEffacer
    RĂ©ponses
    1. Il n'y en a vraiment pas beaucoup et cela parle plutĂŽt du travail de la narratrice ;^)

      Effacer
  9. J'avais passé un bon moment de lecture. Tu as raison, il ne faut pas en attendre plus.

    RĂ©pondreEffacer
    RĂ©ponses
    1. Non, je ne crois pas. Et c'est un premier roman. Il faudra voir le suivant.

      Effacer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...