mardi 14 mai 2013

Soie d’Alessandro Barrico


Lors de nos dernières vacances, je suis partie avec quelques livres qui me paraissaient pouvoir occuper les nombreux temps de trajet prévus pendant le voyage.
J’ai essayé de constituer une PAL efficace, asiatique et intéressante.
Je dois malheureusement avouer que si j’ai fait des choix intéressants, j’ai aussi eu quelques déceptions, dont ce livre qui n'aura pas duré plus de quelques heures.

Pourtant, son sujet était alléchant, l’histoire me tentait vraiment, et l’achat du roman lors de l’exposition sur le thé du musée Guimet promettait de belles heures de lecture.

Tous les ans à la même date, Hervé Joncour part acheter des vers à soie.
Tous les ans à la même date, il ramène les vers à soie pour les filatures de sa ville de Lavilledieu.
 Il laisse sa femme Hélène à la maison, Hélène qui l’attend et l’espère calmement, comme elle mène toute sa vie.
Mais la maladie décime les vers à soie et menace le commerce florissant de Lavilledieu.
Il faut aller plus loin, là où les étrangers sont interdits et où leur tête est mise à prix.
Hervé Joncour part au Japon, convaincu par Baldabiou que seul le Japon peut lui permettre de ramener des œufs sains et de sauver les filatures.
Après un périple à travers l’Europe et la Russie, il parvient à s’introduire au Japon où le seigneur Hara Kei le reçoit chez lui.
Mais c’est la maitresse d’Hara Kei qui fascine Joncour et qui le poussera à revenir malgré le danger…

Ce roman m’a d’emblée rappelé celui de Patrick Deville.
Le style simple, dépouillé, est dans le même esprit que Peste et Choléra, mais en plus court et plus resserré.
Or ce resserrement est justement ce qui m’a dérangé !
Le roman est ascétique, il n’y a pas d’informations superflues, pas de description ou de pensée personnelle.
Du coup, je n’ai eu aucune empathie pour les personnages, car je n’ai pas pu les connaître.
Avec une histoire pareille, j’attendais un peu plus d’ampleur, du souffle, de l’aventure, mais non ! Il n’y a rien de tout cela.
En Italien, le texte est peut-être très beau, car il y a de nombreux procédés stylistiques comme les répétitions qui varient légèrement et demandent au lecteur de se souvenir des précédentes.
La rapidité du roman ne permet toutefois pas de s’installer dans les pensées du personnage.

Du coup, je me dis que je suis sans doute plus fan de Zola ou Balzac qui développent leurs descriptions à foison, ou plutôt du Comte de Monte-Cristo, où j’ai plus de 1200 pages pour connaître les personnages et m’intéresser à eux.
Je préfère les longueurs aux textes ascétiques.
J’ai tout de même bien conscience du travail de l’auteur, d’une possible volonté de se conformer à une simplicité asiatique.
Les personnages sont attirants, la maitresse est belle mais comporte un mystère, la femme est surprenante et troublante, Baldabiou donne envie de le connaître.
L’histoire est belle, triste mais je n’en ai pas trouvé la porte.

Tant pis pour moi.
Il s’agit sans doute du nouveau roman italien qui n’est pas fait pour moi (en tout cas pas en français).


Quant au destin de ce roman, il a été déposé à Luang Prabang dans une bouquinerie, et échangé contre un Donna Leon !



18 commentaires:

  1. Un roman que j'avais beaucoup aimé.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. J'ai vu que beaucoup de lectrices l'avaient beaucoup aimé, c'est ce qui m'avait poussé à le mettre dans ma valise. Mais la rencontre n'a pas eu lieu :(

      Effacer
  2. Un roman qui se languit depuis au moins 10 ans dans ma PAL et ton avis ne me donne pas vraiment envie de l'en sortir, je crois qu'il va encore attendre un peu.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Pourtant, il est très court et se lit en une heure ;)

      Effacer
  3. J'avais adoré ce petit livre... mais je suis comme toi je préfère aussi les grands livres dont on ressort en ayant l'impression d'avoir rencontré ses personnages

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Il y a beaucoup d'avis positifs sur ce livre, et j'ai été touché parfois mais la frustration était trop grande :/

      Effacer
  4. Je l'ai lu il y a plusieurs années mais dans mon souvenir je l'avais aimé. Cependant, j'avais quelques réserves et notamment l'écriture (le style) qui s'approchait un peu trop d'un atelier d'écriture.

    Disons que j'avais l'impression que l'auteur avait usé de mille ficelles des ateliers d'écriture pour écrire son roman.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est vrai que le style m'a interpellé. Je ne fais pas toujours attention, la plupart des romans ne me marquant pas à ce niveau là, mais là il y a des effets qui paraissent parfois artificiel. C'est dommage.

      Effacer
  5. je n'ai pas trop aimé ce livre non plus, et pourtant j'aime beaucoup beaucoup cet auteur! n'hésite pas à lire un autre de ces livres, ils sont tous bien meilleurs!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Si j'en croise un autre alors, je me laisserai peut-être tenter mais cela dépendra sans doute du nombre de pages ;)

      Effacer
  6. rassurée de voir que je ne suis pas la seule à ne pas avoir aimé ce roman... c'est une lecture qui ne pas pas donenr envie de mieux connaître l'auteur ! vive la description !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je crois que nous sommes quelques unes à avoir des avis mitigés. Finalement, la description a du bon ;)

      Effacer
  7. Je préfère aussi généralement les textes plus denses. A la lecture de ton billet et des autres commentaires, je laisserai ce titre de côté.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Il y a tellement de bons livres qu'il est inutile de perdre son temps avec ce qui sont moyens, même s'il ne s'agit que d'une heure ;)

      Effacer
  8. erf, j'ai ce livre dans ma bibliothèque, acheté en braderie l'an dernier.
    j'ai tellement de retard de lecture que je n'ai pas entamé celui ci.
    Et ce que tu m'en dit ne m'encourage pas ...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. En même temps, il y a plein de lecteurs qui adorent, alors il faut se lancer pour te forger ta propre opinion ;) Et ça se lit très vite !

      Effacer
  9. Bonsoir,
    pour ma part je suis comme toi j'ai été déçue par ce livre... Je m'attendais peut être à autre chose ... J'en ai tant lu du bien ...
    Je l'ai lu il y a peu et je ne l'ai pas chroniqué sur mon blog ... parce que j'ai du mal à dire ce qui n'a pas accroché ... oui peut être le côté très très épuré et aussi répétitif, les personnages pas vraiment dessinés.
    Pourtant c'est un cadeau de Noël et je l'avais demandé expressément la version illustrée de Rebecca Dautremer que j'aime beaucoup.
    J'essayerais d'en parler un peu quand même.
    Bonne soirée

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il est court, ce qui n'aide pas à trouver pourquoi on n'aime pas. Il n'y a pas non plus d'élément vraiment mauvais. Mais les illustrations apportent sans doute quelque chose, il faudra que je regarde à la bibliothèque.

      Effacer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...