mercredi 1 mai 2013

Quai d'Orsay tome 2 de Blain et Lanzac

J’attendais beaucoup de cette bande dessinée.
J’ai moi-même fricoté avec la diplomatie française pendant une courte période professionnelle.

Ce que l’on nommait alors le « quai » quand on était dans un « poste (diplomatique) » était une réalité bien lointaine et fascinante où l’on envoyait des télégrammes et des dépêches qui passaient parfois par le service du chiffre et qui ne seraient sans doute jamais lues ^-^.
Une BD qui parle du ministère des Affaires Étrangères ne pouvaient donc que me plaire.

Et pourtant, je ne suis pas totalement convaincue.

Arthur Vlaminck est conseiller au ministère des Affaires Étrangères sous la direction du ministre Taillard de Worms.
Il est chargé des éléments de langage du ministre et doit donc préparer tous ses discours.
Cette charge l’oblige à être sans cesse disponible, à suivre le ministre partout et à ne pas avoir de vie privée.
D’ailleurs, sa petite amie vie aux États-Unis, ce qui ne facilite pas les choses.
C’est alors que survient la crise du Lousdem, imposant à tous les conseillers de s’organiser pour aider le ministre à convaincre…

Je crois que j’attendais trop de cette bande dessinée.
Il s’agit d’un tome 2 et je n’ai pas réussi à trouver le tome 1 à la bibliothèque (tout le temps en emprunt).
En ouvrant cet album, je me suis donc retrouvé en plein milieu d’une histoire dont je pouvais seulement deviner le début.
Ce n’est pas bien compliqué et on voit bien quand même d’où arrivent les personnages, mais c’est gênant et cela a sans doute influencé mon jugement.

J’ai effectivement trouvé qu’il n’y avait pas beaucoup à lire dans cette BD malgré sa taille.
Les évènements sont un peu répétitifs, les crises s’enchainent et les membres du cabinet voyagent, réfléchissent, résolvent les crises et on recommence.
C’est la vie d’un cabinet ministériel, j’imagine, et les tomes les plus intéressants sont sans doute les premiers et derniers.
J’ai néanmoins passé un bon moment, mais ce n’est pas un coup de cœur.

Au niveau du dessin, le trait incisif du dessinateur est sympa, ça change et ça correspond bien au personnage de ce ministre dont on devine bien qui est l’original.
Certains personnages sont traités différemment, avec un trait plus précis, ce qui donne parfois un effet un peu bizarre.
On a sous les yeux deux types de dessin qui cohabitent de façon un peu contradictoire.
C’est dommage.


Voilà, mon avis est mitigé, ce qui ne m’empêchera pas de lire le tome 1 et les suivants quand ils sortiront.

N’hésitez pas également à aller voir d’autres lecteurs qui sont plus enthousiastes que moi.


Pour ma part, je mets la note de 12/20.  

Je remercie Price Minister pour l’envoi de cette BD dans le cadre de l’opération La BD fait son festival.









10 commentaires:

  1. J'ai aimé plus que toi ces deux tomes. J'ai surtout beaucoup aimé le graphisme.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je pense qu'il faudrait que je lise le premier pour en avoir une meilleure idée. Quant au graphisme, il m'a plu, mais j'ai été gênée par l'incursion de ces personnages trop proches du réels à coté des personnages stylisés.

      Effacer
  2. J'ai très envie de la découvrir, il faudra que je vois s'il est dispo dans ma Biblio !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est le problème ! J'ai bien du mal à trouver le 1 pourtant dispo dans toutes les bibliothèques de PAris.

      Effacer
  3. J'ai bien aimé le tome 1 et je pense que, effectivement, ce n'est pas si évident que cela de débouler directement dans le tome 2.
    Ceci dit, à la fin du premier, je me suis demandée si l'auteur arriverait à se renouveler suffisamment pour maintenir l'intérêt sur un autre volume et quels (nouveaux ?) ressorts il allait pouvoir utiliser afin d'y parvenir.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Il y a la crise politique avec les états-unis et les histoires de coeur du personnage, mais on sent tout de même le tome 2 en attente du 3. C'est dommage, mais le dernier sera peut-être meilleur ;)

      Effacer
  4. Je n'ai pas accroché au tome 1, donc, je ne crois pas que je poursuivrais dans cet univers.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Effectivement, je ne te le conseille pas :/

      Effacer
  5. Je ne suis pas sûre d'aimer !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Si tu te laisses tenter, commence par le 1, ce sera plus sûr ;)

      Effacer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...