vendredi 26 novembre 2021

La chronique des Bridgerton de Julia Quinn : Daphné et Anthony (Tomes 1 et 2)

Le mois dernier, j'ai eu envie de légèreté !

J'avais une petite panne de lecture qui se profilait, je la sentais arriver et j'ai préféré jouer la carte du petit roman sympatoche et apparemment facile. 

Et je ne me suis pas trompée en choisissant le tome 1 des Bridgerton, série adaptée sur Netflix depuis plusieurs mois !

 

 

Lorsque la série est sortie, il m'a bien semblé que je connaissais ce titre. 
J'ai eu une grosse période "roman Harlequin" pendant quelques années et je lisais aussi des romans sentimentaux des éditions J'ai lu.
Et c'est là qu'est publiée cette série en France ! 
Les romans de Julia Quinn respectent donc les codes du genre avec une héroïne forte mais qui ne sait pas forcément qu'elle est amoureuse du héros qui, lui, est forcément un peu maladroit. 
Leur histoire est contrariée par un facteur déterminant pour leur avenir mais en général, cela se termine bien. 

Et voilà ! Vous avez un résumé du roman 😂 ! 
Honnêtement, c'est vraiment léger MAIS j'ai beaucoup aimé. 
Les personnages sont attachants, le style est simple mais efficace, l'histoire est pleine de rebondissements.
On passe un très bon moment avec les Bridgerton et on a très envie de découvrir ce que l'auteure va faire de chacun des membres de cette famille car la bonne idée, c'est d'avoir placé au centre de la série une famille comportant 8 enfants ! 
Du coup, elle consacre un tome à chaque enfant et le lecteur est ravi de retrouver tous ces personnages d'une histoire à l'autre. 
Et puis forcément, cette époque victorienne où la bonne société rivalise d'élégance (ou pas pour certains personnages 😆...) en se rendant à des bals et autres promenades au parc, fait rêver la midinette qui est peut-être tapie en nous.

Dans le premier tome, c'est Daphné, la 4e de la fratrie, qui est trainée de bals en bals par sa mère pour lui trouver un époux. 
Quand on a 8 enfants à marier, il faut être offensive. 
Mais Daphné a confié à son frère ainé, Anthony le chef de famille, le soin d'écarter ses prétendants et aucun ne trouve grâce à ses yeux. 
De son côté, Simon, le meilleur ami d'Anthony, est de retour en Angleterre et ne compte pas se laisser passer la bague au doigt ! 

Dans le deuxième épisode, c'est Anthony qui, cette fois, est au centre de l'action. 
Il a décidé de se marier mais il veut une femme ni trop intelligente, ni pas assez, agréable mais qu'il n'aimera pas. Il jette son dévolu sur Melle Edwina Sheffield, une beauté qui fait son entrée dans le monde. 
Mais celle-ci ne se mariera pas si sa sœur, Kate, ne donne pas son accord. 
Il lui faut donc séduire Kate à tout prix pour obtenir la main d'Edwina...

Je n'ai pas enchainé les deux romans, j'ai eu peur de me lasser face aux répétitions probables de structure et je dois avouer que je pense avoir eu raison. 

La traductrice a un petit tic de langage également et utilise "convoler en juste noces" pour désigner un premier mariage, ce qui m'a un peu agacée. 

Mis à part ça, comme je le disais plus haut, ces romans ont parfaitement jouer leur rôle et m'ont permis de me changer les idées. 
Je les ai lu en version audio, ce qui m'a aussi permis de les lire relativement vite (j'écoute en accéléré en mettant la vitesse 1,4 ou 1,5 en général). 
Les romans sont disponibles sur Audible, mais j'ai l'impression que le tome 4 se fait attendre...
Comme leur édition de poche couple les tomes par deux, il va falloir que j'attende un peu mais il me reste le 3 à écouter. 
 Et évidemment, il va falloir que je regarde la série pour voir un peu comment les scénaristes ont transposé tout ceci à l'écran ! 

 Et vous ? Fan des Bridgerton ?

 



 

            

4 commentaires:

  1. J'ai bien aimé les 2 premiers tomes et je n'ai pas aimé la série télévisée. Enfin... j'ai quand même regardé jusqu'à la fin !
    Syl.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ah mince ! J'ai un peu peur d'avoir le même avis que toi mais je vais le tenter quand même ☺️

      Effacer
  2. J'ai regardé 2 épisodes en VOSTFR, mais d'une part cela allait trop vite pour moi (pas le temps de lire les sous-titres et d'apprécier costumes et décors) et l'intrigue est cousue de fil blanc.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui, l'histoire est très prévisible dans le roman également. Mais je crois que le plaisir est aussi parfois de ne pas trop être surpris. Les variations concernent plutôt le comment, c'est amusant aussi.

      Effacer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...