vendredi 21 août 2020

Le bal des folles de Victoria Mas 🎧📘 [Prix Audiolib]

 Je me rĂ©pĂšte sur ce blog mais j'adore les jolies dĂ©couvertes que permet le Prix Audiolib ! A chaque sĂ©lection, je suis ravie de voir apparaitre des romans qui me faisaient plus ou moins envie lors de la rentrĂ©e littĂ©raire prĂ©cĂ©dente et que je vais avoir l'occasion de dĂ©couvrir. 

Le roman de Victoria Mas en fait partie. On l'a beaucoup vu sur les blogs Ă  sa sortie, avec des avis unanimement enthousiastes, et puis quelques billets plus mitigĂ©s ensuite. 

C'Ă©tait trĂšs intrigant ! 



A la SalpĂ©triĂšre, Charcot accueille les femmes qui dĂ©rangent, dont leur famille ne veut plus, qui ne suivent pas le droit chemin, qui ont Ă©tĂ© violĂ©es, qui n'ont plus de toit avec celles qui sont Ă©pileptiques ou intellectuellement dĂ©ficientes. Chaque annĂ©e, il organise un "bal des folles" oĂč le tout Paris peut venir voir ces femmes dĂ©guisĂ©es, en affirmant mener lĂ  une expĂ©rimentation. 

La jeune Louise a trĂšs peur des sĂ©ances oĂč face Ă  ses Ă©tudiants et ses confrĂšres, Charcot dĂ©montre qu'elle est hystĂ©rique et comment la calmer. Elle est aussi trĂšs fiĂšre d'ĂȘtre choisie pour cet exercice. 

EugĂ©nie, jeune fille de bonne famille, ne devrait pas dire tout haut ce qu'il se passe dans sa tĂȘte... 

Ce roman nous emporte Ă  la suite de ces femmes et on ne peut qu'ĂȘtre attirĂ© par leurs histoires, leur vie Ă  la SalpĂ©triĂšre, leur passĂ© et leur prĂ©sent. EugĂ©nie est dehors puis dedans. On suit ainsi le parcours d'une jeune femme qui ne s'attend pas du tout Ă  ce que sa famille dĂ©cide de l'enfermer. Elle se croyait protĂ©gĂ© par son milieu et sa famille plutĂŽt cultivĂ©e, mais c'est peut-ĂȘtre dans ces milieu que le conformisme est le plus fort. Louise, au contraire, est dĂ©jĂ  dedans. Elle permet Ă  l'auteure de dĂ©voiler ce qu'il s'y passe. 

Et puis il y a d'autres femmes, plus ou moins abimĂ©es par la vie, plus ou moins rendues folles par la situation, mais toutes lĂ  injustement. L'Ă©poque n'Ă©tait pas tendre pour les femme. 

Mais Le bal des folles n'est pas que ça. Il s'y mĂȘle d'autres thĂ©matiques comme le spiritisme, avec son chef de file Allan Kardec, la nĂ©cessitĂ© d'Ă©couter sa petite voix intĂ©rieur, de garder mĂ©moire des anciens. La quĂȘte de libertĂ© d'EugĂ©nie passe par une reconnaissance de ce qu'elle est et de ce qu'elle entend. Ce mĂ©lange des genres est un peu contradictoire avec la dĂ©nonciation de la violence faite aux femmes dans le rĂ©cit mais c'est un dĂ©faut de jeunesse que l'on pardonne aisĂ©ment pour ce premier roman. 

La lecture d'Audrey Sourdive est expressive, agrĂ©able, sa voix accompagne ces femmes et rend parfaitement leurs Ă©motions sans en faire trop. C'est un petit bijou Ă  Ă©couter ! 

Vous l'aurez compris, je vous le conseille sans hĂ©siter ! 









Aucun commentaire:

Publier un commentaire

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...