mardi 28 mars 2017

Le dernier des nôtres d'Adelaïde de Clermont-Tonnerre { Prix Audiolib }

Voici enfin venu le temps de vous parler de mes écoutes/lectures pour le prix Audiolib et je commence avec une très belle surprise, un joli roman, un de ceux qui ne se dévoilent pas immédiatement mais qui savent accrocher le lecteur. 
Une histoire bien ficelée, un récit maitrisé, ces pages ont su me séduire et me donner envie de rester avec les personnages. 
Il faudrait presque un second tome pour savoir ce qu'ils deviennent. 

En 1970, dans ce restaurant où il a ses habitudes, Werner est soudain saisi par la vision d'une femme dont il tombe immédiatement amoureux. 
Lui qui a l'habitude des aventures sans lendemain se sent d'un seul coup démuni face à cette image parfaite qui provoque en lui des sentiments inconnus. 
Impulsif, il se rue dans sa voiture lorsqu'elle quitte le restaurant pour la suivre et savoir qui elle est... 
En 1945, dans Dresde, une femme enceinte gravement blessée par les bombardements est portée par deux soldats dans la Cathédrale de la ville encore debout. 
L'enfant arrive et il faut aider la jeune femme... 

Dans ce roman singulier, la romancière à entrelacé deux récits à deux époques différentes. 
Le premier est celui de la vie de Werner dans New York dans les années 1970. 
Le second raconte les débuts dans la vie du même Werner né en plein bombardement à Dresde en Allemagne et la fuite de sa tante hors d'Allemagne en le protégeant comme elle le put. 
Alors que dans le premier, Werner raconte lui-même sa jeune vie d'amoureux transi, le second est transmis par un narrateur omniscient. 
J'ai clairement été plus passionnée par le second récit pendant tout le premier tiers du roman. 
Il y a un vrai suspense, on se demande comment sa tante va faire pour les sortir d'Allemagne, et comme on sait qu'il a ensuite été adopté, on attend évidemment de savoir ce qui a bien pu se passer pour qu'elle l'abandonne. 
L'auteure sait aussi maintenir l'attente, car dans le deuxième tiers, elle bascule au moment de l'adoption de Werner, et on ne sait toujours pas ce qui lui est arrivé. 
Le premier récit, celui de l'histoire d'amour contrariée de Werner et de son ascension dans les affaires, est moins palpitant, mais cela se lit avec plaisir tout de même. 
Et puis les choses basculent et les fils se tissent entre les deux récits et on ne peut plus lâcher le roman. 

Le début du texte enchaîne aussi les références au roman sentimental de Flaubert. 
Il se trouve que j'ai beaucoup travaillé sur la scène où Frédéric tombe amoureux de la cheville entraperçue sur le pont d'un bateau. 
J'ai donc retrouvé avec plaisir les phrases de Flaubert à peine dissimulées dans les premières pages du texte. 
Peut-être l'auteure aurait-elle pu davantage tisser sa propre trame autour de ces références, mais c'est un vrai plaisir de les entendre et cela pose d'emblée l'histoire. 
Évidemment, je me suis demandée si l'histoire dans laquelle j'entrais serait du même genre que celle de Flaubert, mais il étaient bien plus désabusé qu'Adélaïde de Clermont-Tonnerre.

Et puis l'histoire traite des thèmes très variés mais puissants, comme la paternité dont les questionnements traversent Werner.
Il a l'impression de s'être construit seul mais est-ce vrai et comment se comporter face à une figure de père qui lui est totalement inconnue ?
Sa soeur l'oblige aussi à se confronter à son modèle de réussite sociale et sa compagne le renvoie à d'autres réalités qu'il n'accepte qu'en partie.
C'est donc un roman riche qui recèle des réflexions multiples où chacun peut se reconnaitre.

Si la lecture audio vous tente, ce livre dure 16 heures, mais la lecture de Rémi Bichet est très expressive. 
On a un peu l'impression d'être dans un feuilleton radio, les personnages nous parlent, le comédien crie quand ils crient, il pleure, invective... 
Je crois que j'aime les livres audios moins "joués", où le lecteur est plus neutre, mais c'est une question de goût. 

Si la période historique vous plaît, si cette histoire vous tente, si vous cherchez un roman vivant et attachant, si vous avez envie de vous plonger dans un beau récit, n'hésitez pas, ce roman mérite son prix !




http://www.audiolib.fr/prix-audiolib



8 commentaires:

  1. J'ai très envie de le lire mais je ne sais pas pourquoi, j'ai hésité jusqu'à maintenant à passer à l'acte (suite à de mauvaises critiques? je ne sais plus). Ton avis m'a décidée, surtout à cause de ce que tu écris de l'influence de Flaubert. Merci!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Mais de rien, j'espère que cela te plaira ;^)

      Effacer
  2. Ho mais voilà que j'ai envie de le lire. C'est sur le papier ce qui m'attire souvent dans un livre. A voir donc. Vais essayer de le trouver en occasion !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Cela pourrait bien te plaire en effet. Mais il sortira sans doute bientôt en poche, sans doute pour l'été ;^)

      Effacer
    2. j'attendrai, ce n'est pas prioritaire !

      Effacer
  3. Il me tentait depuis un moment. Reste plus qu'à poser la question à l'auteur sur une possible suite.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je ne pense pas qu'il y en aura une. Il n'y aurait plus grand chose à raconter, l'essentiel ayant été dévoilé mais je me suis attachée à ces personnages :^)

      Effacer
  4. Bon, voilà, je l'ai lu et bien apprécié. Comme toi, j'ai préféré la partie "allemande" du début au reste, mais la fin est également très prenante (quoique peut-être un peu tirée par les chevaux dans certains retournements). Merci encore!

    RépondreEffacer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...