lundi 20 avril 2015

Joseph de Marie-Hélène Lafon { Prix Audiolib }

Voilà un petit roman complètement inhabituel pour moi. 
Le thème et le ton ne me sont pas familiers et je préfère d'ordinaire les histoires où il se passe quelque chose. 
Ce n'est pas du tout le cas ici où l'auteur fait plutôt le portrait de ce Joseph qui donne son nom au roman.

A 59 ans, Joseph est ouvrier agricole. 
Il loue ses bras et il est très doué pour s'occuper des bêtes. 
Les vaches l'écoutent, il est soigneux, discret. 
Mais il n'en a pas toujours été ainsi. 
Après le départ de sa mère à Croisset pour aider son frère, Joseph a fait n'importe quoi. 
Il y a eu Sylvie, il y a eu les cures, il y a eu moins de travail. 
Aujourd'hui il va mieux...

Ce roman est une ode à la campagne et à la ruralité. 
Les descriptions sont soignées, l'écriture est ciselée et l'auteur manie la plume avec soin. 
La campagne est vue ici comme un lieu un peu bourru, opposé à la ville. 
On est de la campagne ou de la ville et les caractères y sont bien différents. 
La campagne ne bénéficie pas de cette opposition et passe tout de même un peu pour un lieu arriéré. 

Pas de nostalgie pour autant. 
Joseph voit passer les propriétaires de fermes, il constate qu'elles deviennent parfois des maisons secondaires sans pour autant le regretter. 
La roue tourne. 
Il égraine les vivants et les morts, ceux qui sont partis et ceux qui sont encore là en constatant que la vie passe. 

Joseph a l'air un peu simple, il n'est pas très futée.
C'est sans doute ce qui lui permet de se contenter de peu et d'accepter ces places d'ouvrier agricole. 
Il a peu de besoins, il ne demande rien et attend la fin. 
Là encore, les oppositions ne lui profitent pas. 
Son frère a réussi, il a des enfants, une famille et vit ailleurs, dans un lieu qui semble plus urbanisé et surtout plus agréable. 

C'est finalement le portrait d'un homme et d'un paysage qui s'offre au lecteur. 
Ce n'est pas mon genre de livre mais j'ai été sensible à l'écriture et aux allusions à Flaubert qui émaillent le récit. 
Les oppositions sont peut-être un peu trop tranchées pour moi mais dans le fil du livre, elles s'intègrent à la trame. 


Ce livre audio est très agréable à écouter. 
Marie-Christine Barrault est une lectrice expressive, avec une voix douce mais vive. 
C'est un peu délicat de dire cela ou pas très galant, mais son âge correspond parfaitement au roman. 
Joseph a 59 ans et j'ai eu l'impression qu'une femme du village me racontait cette histoire. 
C'est donc un très bon choix de l'éditeur pour un petit roman ciselé qui sonne bien à l'oreille. 
L'entretien avec l'auteur à la fin du livre audio apporte des informations sur le processus d'écriture et les références qu'elle revendique. 
La lecture d'un passage, par contre, ne m'a pas paru indispensable. 
L'auteur est moins expressive que Marie-Christine Barrault et cela n'apporte pas grand chose à l'ensemble. 
Sa durée (3 heures) vous permettra de le réserver pour un trajet en voiture ou en train. 



 Livre lu/écouté dans le cadre du Prix Audiolib 2015. 


20 commentaires:

  1. J'ai arrêté le lecteur lorsque l'auteur a commencé à lire un extrait ...

    Une lecture courte mais belle., oui.

    Il faudra qu'on se programme une autre LC ! :D

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Tu as bien fait d'arrêter. Je trouve qu'après Marie-Christine Barrault, cela n'apporte rien, bien au contraire. Le ton un peu exalté de l'auteure et son rythme un peu saccadé m'ont agacé mais j'écoute en crochetant et je ne voulais pas m'arrêter dans mon mouvement ;)

      Effacer
  2. Tu es plus enthousiaste que moi !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je crois que mon billet est faussement enthousiaste. L'approche des vacances m'a rendue trop gentille ;)

      Effacer
  3. J'ai aimé comme tous les livres de cette auteure!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je ne la connaissais pas du tout, mais j'ai découvert qu'elle avait déjà écrit plusieurs ouvrages. Elle a une belle plume mais le sujet m'a peu touché finalement.

      Effacer
  4. Pour ce roman là, j'hésite entre la version papier et audio (à cause de M.C. Barrault). J'ai assisté à une rencontre avec l'auteure et elle parlait de son livre avec beaucoup de fougue, elle était passionnante.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je trouve que l'audio apporte beaucoup au roman (que je n'aurais pas terminé en version papier). C'est très court, mais on a l'impression qu'on nous raconte une histoire au coin du feu, c'est très agréable !

      Effacer
  5. Je suis très sensible aux récits et au style de cette auteure que j'ai découvert avec son roman "L'annonce". Depuis, je suis avec plaisir ses parutions, je suis contente de voir que tu as aimé! Mais en effet, il ne se passe absolument rien dans ce récit...comme dans tous ses autres livres d'ailleurs!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Le problème, c'est que j'ai aimé sans plus. J'ai été sensible à son style, au travail de l'écriture, mais tout cela m'a paru un peu froid et j'ai eu du mal à m'identifier. Qu'il ne se passe rien, c'est possible, mais j'aime bien quand j'ai un peu de curiosité pour le personnage et là pas vraiment.

      Effacer
  6. C'est drôle, je n'arrive pas à savoir au sujet de cette version audio, ce qu'il en est vraiment. Je vous sens toutes assez positives sans être enthousiastes....

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est exactement ça ! Le style de l'auteur est bien là, on ne peut pas le nier et l'écriture est soignée mais il n'y a pas d'enthousiasme à retrouver ce livre le soir, pas de frénésie à l'écouter dans le bus et à grappiller quelques minutes pour entendre encore quelques pages. C'est neutre, un peu terne peut-être finalement.

      Effacer
  7. Il m'attend dans ma liseuse pour un court moment de lecture.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui, c'est rapide ce livre. 3h en audio !

      Effacer
  8. je m'attendais à m'ennuyer et finalement j'ai beaucoup aimé : une très bonne surprise pour moi. Mais je crois qu'avec ce lire soit on accroche vraiment beaucoup soit on n'aime pas du tout ;-)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui, je pense que c'est ça. Mais bon, en même temps, je n'ai pas détesté, mais je ne suis pas hyper enthousiaste non plus. Et pourtant, j'aurais bien aimé, mais tant pis ;^)

      Effacer
  9. 10 ème au classement pour ma part, tout est dit ! ;-)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ah oui, en effet ! Le format audio m'a aidé à le lire, parce que sinon, je l'aurais reposé au bout de quelques pages.

      Effacer
  10. J'ai bien aimé la lecture de Marie-Hélène Lafon et j'aurais apprécié qu'elle lise son roman entièrement.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ah oui ? Ce doit être le fait de passer après la professionnelle de la lecture qui l'a desservie pour moi mais j'ai moins aimé.

      Effacer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...