mardi 5 août 2014

Les Bourbon Parme de SAR Maria Teresa de Bourbon Parme

Je vous ai déjà dit que j'avais un côté midinette ?
Point de vue Images du monde ne fait pas partie des magazines que j'achète, mais quand je suis dans une salle d'attente, je raffole de ces magazines dont la couverture alléchante cache des pages et des pages d'informations inutiles.

Quand j'ai vu ce livre lors de l'opération Masse Critique de Babélio, je n'ai pas pu m'empêcher de cocher la case.
Pour être tout à fait honnête, je pensais lire des secrets scandaleux, des actes honteux et d'autres plus glorieux, des trucs croustillants quoi.
Il se raconte souvent que certains membres de cette famille n'ont pas été très clairvoyant pendant la guerre.
Je pensais aussi lire un livre sur une famille française, sur le comte de Paris et ses descendants.
Mais là, ce sont mes informations personnelles qui étaient mal rangées car les Bourbon Parme, c'est plutôt l'Espagne (et l'Italie mais l'auteur n'en parle pas) comme vous allez le constater.


La question de l'hérédité est centrale dans ce livre. 
Comment influe-t-elle sur nos vies ? 
Les circonstances sociales et politiques, l'environnement, les événements jouent sur nos vies, mais comment cela entre-t il en relation avec la famille ? 
La duchesse de Berry, l'impératrice Zita, le prince Xavier sont autant de maillons d'une chaîne qui a donné des rois à l'Europe et qui pourrait encore lui en donner...

J'ai d'abord été désappointée par le nom de l'auteur de ce livre.
J'avoue ne pas y faire attention lorsque je choisis un livre dans la liste foisonnante des opérations Masse Critique.
Du coup, je n'avais pas vu qu'il s'agissait d'une descendante de la famille.
En le découvrant, je me suis dit qu'il allait s'agir d'une hagiographie plutôt que d'un livre objectif sur cette famille.
Remarquez bien que le titre aurait pu me l'indiquer, vu qu'il s'agit tout de même d'une formulation assez laudative.
Mais l'auteur est aussi une universitaire reconnue dans son pays (spécialisée en droit constitutionnel, ce qui n'a rien à voir).
Il fallait donc lui laisser une chance.

En 250 pages, son altesse Maria Teresa brosse le portrait de huit membres de sa famille, dont la Duchesse de Berry qui a eu une vie incroyable et l'impératrice Zita, toute aussi extraordinaire.
Et du coup, c'est un peu rapide.
Basé sur les mémoires de la famille et de l'auteur elle-même, cet essai met en relief l'attachement fort au catholicisme des différents personnages du livre et leur passion pour la royauté et le carlisme (ce qui est un peu obscur pour moi d'ailleurs).
Quoi de plus normal quand on fait partie d'une famille régnante après tout.
Mais on sent ici qu'il est vraiment question d'un point de vue biaisé par l'appartenance de l'auteur à la dite famille.
En bref, ce manque d'objectivité m'a gênée.

Je dois avouer, néanmoins, que je ne me suis pas ennuyée.
On apprend tout de même des choses et l'on découvre des membres de la famille complètement inconnus.
Ce qui amène une question concernant le choix des personnages.
On en vient à se demander pourquoi lui et pas un autre, pourquoi cette période de sa vie, pourquoi ces événements. 
On sent bien l'admiration de l'auteur, la fascination même pour certains membres de sa famille, et c'est finalement ce qui la guide dans ce livre.
Or ce qui est normal chez un romancier, l'est moins dans un essai.
C'est finalement un recueil de souvenirs et d'anecdotes familiales qui nous est donné à lire. 
L'auteur construit la légende dorée de sa famille et nous rend complice de ce travail de reconstruction biaisé. 
Elle nous perd aussi parfois dans le dédale de cette descendance très complexe.

Comme le trône de France serait celui du roi d'Espagne s'il redevenait d'actualité, ce livre me semble primordiale pour mieux connaître la famille de notre roi (^-^).
Il vous plaira aussi si vous êtes comme moi une midinette invétérée, mais puissance 10 façon Stéphane Bern.
Sinon, lisez les chapitres qui vous intéresse comme celui sur la duchesse de Berry ou celui sur Zita.



Merci à Babelio

4 commentaires:

  1. Ce n'est pas vraiment il livre qui me tente mais sait-on jamais... ;)
    Bon aprem!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le genre de livre qui n'intéresse pas tout le monde. Et puis il y en a tellement d'autres à lire ;)

      Supprimer
  2. Moi aussi, j'aime bien feuilleter ce genre de revues dans les salles d'attente ou chez le coiffeur. D'ailleurs, il y a longtemps que je n'y suis pas allée.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, il y a bien longtemps que je ne suis pas allée chez le coiffeur ;) (pour le médecin, il vaut mieux éviter).

      Supprimer

J'adore lire vos commentaires, alors n'hésitez pas à laisser un mot (les commentaires sont modérés pour vous éviter les trucs idiots que Blogger vous demande pour valider mais ils sont tous publiés ;^) )

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...