mercredi 17 décembre 2014

Le phare de P.D. James

Un roman un peu particulier aujourd'hui sur ce blog, ou plus exactement un roman lu dans des conditions particulières. 
Évidemment, cela va sans doute influencer mon avis. 
D'ailleurs, les conditions de lecture influencent peut-être toujours plus ou moins nos impressions. 

J'ai promené ce roman longtemps, dans mon sac, dans ma valise, au Pays Basque, à Paris. 
J'avais très envie de lire P.D. James, et pourtant je ne me décidais jamais, préférant d'autres romans mis aussi dans ma valise. 
Je ne sais pas si c'est l'histoire ou les billets mitigés sur le dernier roman de cette auteure, mais quelque chose me freinait. 

En mars, alors que je patientais dans ma chambre d'hôpital en attendant la naissance de ma fille, je me suis finalement décidée et j'ai ouvert ce roman. 
Et puis mademoiselle a décidée de prendre l'air et le roman a patienté longuement avant que je retrouve l'envie de le terminer. 
Alors que je tournais la dernière page de cette histoire, c'est P.D. James qui s'éteignait à 94 ans. 
Drôle de coïncidence. 

Sur l'île de Combes, de riches hommes d'affaire et des hommes politiques de premier plan trouvent un endroit propice pour prendre un peu de repos discrètement. 
Le personnel et les visiteurs signent une clause de confidentialité lorsqu'ils arrivent, et ne doivent pas parler de Combe. 
L'île est cernée de rochers, les visiteurs logent dans de petits cottages isolés. 
C'est donc l'endroit idéal. 
Mais Nathan Oliver, auteur à succès acariâtre, est retrouvé pendu en haut du phare. 
Comme l'endroit est un lieu sensible, c'est Adam Dalgliesh qui est envoyé sur place avec ses deux adjoints pour démêler les circonstances de cette mort suspecte... 

Une île ! 
Comment pourrait-on pousser le huis clos plus loin ? 
Le choix de l'auteure garantit au lecteur de pouvoir trouver le coupable parmi les personnages. 
Pas moyen de sortir un visiteur surprise ou un étranger caché dans l'auberge du coin. 
C'est déjà un très bon point, car je dois avouer que les coupables sortis du chapeau, c'est agaçant. 

Et d'ailleurs, l'histoire est elle-même bien ficelée. 
Toutes les informations sont à la disposition du lecteur, ce que je trouve toujours d'une grande politesse de la part des auteurs. 
On peut ainsi essayer de trouver soi-même et si on ne voit rien, c'est encore mieux. 

Troisième point positif, les personnages sont très attachants. 
Adam Dalgliesh est un être torturé, qui hésite beaucoup dans sa vie privée tout en étant très efficace dans son métier. 
Il m'a rappelé l'inspecteur Chen de Qiu Xiaolong car tous les deux sont poètes. 
On s'y attache très vite, comme à son inspectrice Kate dont on découvre la vie en quelques pages. 
Benton-Smith est plus mystérieux mais il vient d'arriver. 

Du coup, un point négatif apparait inévitablement. 
Le Phare est le 9e tome d'une série qui en compte 13. 
On découvre alors des personnages que le lecteur devrait déjà connaitre depuis longtemps. 
J'ai néanmoins lu le roman sans que cela ne me pose trop de problème, mais j'imagine qu'en lisant la série complète, cela doit aider. 

Un dernier point négatif concerne la lenteur du milieu du roman. 
500 pages, c'est long, et vers la page 200, l'histoire ralentit et il ne se passe pas grand chose pendant une cinquantaine de page. 
C'est là que je m'étais arrêtée, un peu après le milieu du roman. 
Et c'était dommage puisque l'histoire repart ensuite de plus belle, et les 200 dernières pages sont beaucoup plus rythmées. 

C'est donc un roman qui invite à la persévérance, qui vous plaira si vous aimez les énigmes, les huis clos venteux, les paysages de landes et la mer houleuse.




lundi 15 décembre 2014

La photo du mois #3

Le thème de ce mois-ci n'était pas facile.
Alexinparis nous a proposé de plancher sur : "Décor de cinéma" !

Evidemment, comme d'habitude, on peut l'interpréter comme on en a envie, mais il faut tout de même avoir des idées.

Je me suis donc plutôt tourné vers les lieux où l'on pourrait tourner un film et j'en ai trouvé quelques uns.
Les liens vous mèneront aux billets, car ce sont des photos déjà publiées sur ce blog :

  • Il y a le Bokor, cet hôtel abandonné au sommet d'une petite montagne du sud du Cambodge qui fait rêver à un passé révolu. 
  • Il y a aussi les temples d'Angkor bien sûr, avec un billet ici, un autre là qui aurait pu fonctionner, encore un là, mais j'ai déjà publié plusieurs photos sur ce blog et je ne suis pas sure de pouvoir imaginer un film en ces murs. 
  • Il y a enfin cette plage qui a servi à tourner une saison de Koh Lanta et est donc photogénique. 


Mais finalement, je me suis aperçue que je n'avais pas publié de photos du Vietnam sur ce blog.
J'en ai choisi une, prise dans une ville particulièrement cinématographique : Hoi An.
Cette petite ville au milieu du pays est une des seules où il reste autant de maisons historiques.
A quelques kilomètres de la plage, elle permet de se plonger dans une image un peu fantasmé du Vietnam, notamment grâce à ce pont si typique.





Alors ? 
Quel serait le titre du film que vous imaginez ?



Les autres participants :

A'ichaAgnèsAgrippineAkaiericAlbanAlexinparisAmyAnneArwenAudeAutour de CiaAvaBestofavaBiGBuGSBlogoth67Blue EdelBrindilleCalamoniqueCaraChampagneChat bleuChloéChristopheCocazzzCrearineCricriyom from ParisCécile Atch'oumCéline in ParisDame SkarletteDelphineFDestination MontréalDr. CaSoEEl PadawanEstelleEurydiceEva INside-EXpatFanfan RaccoonFrançois le NiçoisFrédéricGilsoubGiselle 43GizehGuillaumeHomeos-tasieIsa de fromSide2SideIsa ToutSimplementIsaquarelJosetteJuliaKantuKenzaKK-huète En BretannieKrnLa DumLa Fille de l'AirLa Nantaise à ParisLau* des montagnesLaulineaLaurent NicolasLaurieLavandineLavandine83Les bonheurs d'Anne & AlexLes Filles du WebLoulouLuckasetmoiLyonelkmagda627MahlynMamysorenMaria GraphiaMarieMarionMarmotteMauriceMonAmourMemories from anywhereMilla la galerieMimirelitonMissCaroleMorgane Byloos PhotographyMyLittleRoadNanoukNickyPhilaePilisiPixelineprincesse EmaliaRenepaulhenryRythme IndigoSalon de ThéSandrineSylvieTambour MajorTatafloTestinauteThalieTofashionandbeyondTuxanaUtopique-LilyVanillaVoyager en photoWolverineWoocaresXoliv'YoppappopYvette la ChouetteZaza.





samedi 13 décembre 2014

✻ Des autocollants pour Noël ✻

Je vous ai abandonné cette semaine, alors que pour une fois, j'ai plusieurs billets de lecture qui sont tout prêts.
Mais ce n'est pas grave, j'ai de quoi faire pour les prochaines semaines comme ça.

En attendant, en fin de semaine, je m'intéresse aux livres pour les petits, comme vous l'avez compris depuis plusieurs semaines.
Cette semaine comme la semaine dernière, on parle de Noël, forcément.

J'adore les livres d'autocollants Usborne.
Ils sont bien faits, de bonne qualité et très variés.
Voici trois exemples qui correspondent à des sujets un peu différents et à des âges également différents.





Le premier est pour les plus petits.
Il reprend le principe de la collection "Où est mon..." et propose à la fois des autocollants et des coloriages.





Dans cette collection, la petite souris cherche son ami, son chaton, son éléphant, son tigre...
Ici, elle cherche des choses de Noël ou des cadeaux comme le sapin ou la fée.




Le cahier permet de coller des autocollants ou de dessiner puisque les pages ne sont pas glacées.
L'enfant peut ainsi faire comme il en a envie, et si les pages en couleur l'invitent plutôt à coller des autocollants, ce n'est pas une obligation.




Les autocollants sont variés, ils portent évidemment sur le thème de Noël mais également de l'hiver.
C'est adorable et on peut aussi les mettre sur les paquets cadeaux, les cartes de voeux...




Le deuxième livre est pour les enfants un peu plus grands.
Son thème est clairement religieux, à l'inverse du précédent, mais la fête de Noël l'est aussi.
Les parents ont donc le choix en fonction de leurs croyances ou de ce qu'ils veulent partager avec leur enfant.




Chez nous, on n'est pas forcément très portés sur la religion, mais dans ce livre, il y a plein de petits anges adorables.
La qualité des dessins est évidemment un atout.




Le livre raconte aussi l'histoire de la nuit de Noël.
C'est tout de même ce qui est au centre de cette fête et je crois que je préfère parler de cela plutôt que du Père Noël, ce gros type qui rentre dans les maisons la nuit, en fourbe.
Pour les enfants qui commencent le catéchisme, cela peut aussi être un bon moyen de raconter cette histoire.
Ma nièce de 4 ans est très intéressée par l'histoire de Jésus et Marie depuis le baptême de son petit frère.
Ce livre sera donc au pied du sapin pour répondre à ses questions (et pour l'occuper pendant qu'on mange XD).







Le dernier livre parle de ce gros barbu dont je parlais plus haut.
Evidemment, l'histoire du Père Noël est quand même un basique de cette période de l'année.
On ne peut pas y échapper.




Les premières pages, destinées à coller les autocollants sont très jolies.
Il y a l'atelier du Père Noël, les lutins, les rennes, des gâteaux et les jouets bien sûr.








Encore une fois, je suis absolument sous le charme de ces livres qui laissent une si grande place à l'imagination.
On peut les utiliser en collant les autocollants sur les pages dédiées ou n'importe où ailleurs, ils sont variés et faciles à décoller et recoller.
Les dessins sont beaux, ils invitent à la rêverie.

Bref, j'adore !








Merci aux éditions Usborne pour cet envoi.







dimanche 7 décembre 2014

✻ Peindre avec les doigts pour Noël ✻

Aujourd'hui, chez nous, c'est peinture !!

J'ai une passion en ce moment pour la peinture avec les doigts, ou plus précisément avec les empreintes.
Je trouve ça fascinant de créer de jolis dessins avec un geste simple et j'envisage de faire des petites choses avec ma crêpe Suzette pour ses papis et mamies à Noël, comme les étiquettes des papiers cadeaux.

Il y a quelques livres sur le sujet, mais Pinterest est aussi une source intarissable d'idées.
Je me suis dit que cela pouvait peut-être intéresser quelques-uns d'entre vous, et pourquoi pas pour faire pareil pour celles et ceux qui ont des tout petits à la maison.
Je partage donc.

La seule condition est évidemment de pouvoir immobiliser votre mini deux secondes !


Pour celles et ceux qui sont sur Pinterest : mon tableau

  • Avec une empreinte de doigts : 


















  • Avec des empreintes de main :









  • Avec une empreinte de pied :
















  • Avec une patate :







Bon bricolage ! 



vendredi 5 décembre 2014

Petits bricolages de l'avent (DIY)

Quand j'étais petite, j'aimais beaucoup bricoler des tas de choses avec du papier et de la colle.
Une paire de ciseaux me suffisait pour réaliser des tas de petits trucs, des guirlandes, des étoiles...
Un peu plus âgée, je me suis passionnée pour l'origami, et j'ai accumulé des tas de livres de bricolages des plus simples aux plus compliqués.

Chez Usborne, j'ai découvert qu'il y avait toutes sortes de livres, dont de magnifiques livres pour bricoler à Noël.
En voici trois très différents qui répondront peut-être aux envies de bricolage de vos enfants, neveux, nièces...



Vous trouverez dans ces livres de quoi décorer votre maison, faire des biscuits, des étiquettes... et surtout occuper les enfants.


  • Voici le premier : un livre plein de beaux papiers ! 




Très simplement, on nous propose ici une centaine de feuilles toutes plus belles les unes que les autres, et des modèles de pliages présentés dans le rabat de la couverture.
C'est un objet très complet, qui ne vous demandera pas de faire toutes les boutiques de papeterie pour trouver de beaux motifs de Noël.
Tout est là et il ne manque que les ciseaux.





















  •  Un livre plus traditionnel ensuite :




Dans celui-ci, il y a plusieurs dizaines de double-pages qui présentent de bonnes idées pour Noël : des petites recettes de cuisine, des décorations, des étiquettes, des coloriages...
Un livre très complet et vraiment bien fait.



















  • Et pour finir, une petite valisette contenant 4 livres : 







Ces quatre livres sont complémentaires et plairont aux garçons et aux filles. 
Il y a un livre de coloriage et des livres d'autocollants. 
J'avoue être complètement fan des autocollants de chez Usborne. 
Ils sont mignons, faciles à décoller des planches, bien épais et les pages qui permettent de les coller sont jolies. 
Les thèmes choisis sont également très sympas. 
















Voilà !
Vous avez désormais les moyens d'occuper vos minis en attendant le Père Noël.
Chez nous, on n'a pas encore décidé si on parlait du Père Noël à notre minette, mais on sait qu'on aura de quoi l'occuper en attendant qu'il passe.








Merci aux éditions Usborne pour cet envoi.












LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...