dimanche 30 août 2015

Un dimanche en demi-teinte...

La rentrée approche à (très) grands pas, elle se profile déjà depuis plusieurs jours dans ma boite mail d'ailleurs, et ce dimanche s'annonce mi-figue mi-raisin.

Le ciel hésite entre le gris et le bleu, le soleil joue beaucoup à cache-cache mais il est un peu là.
Les livres en cours approchent tous de leur fin et ils ne sont pas tous enthousiasmants.
J'ai commencé 4 articles pour ce blog sans en finir aucun.

Je n'ai pas très envie de retourner travailler vu les mails de collègues déjà reçus avant même d'y aller, mais je crois que je préfère quand même fermer la porte bien vite sur cet été pas terrible.

Quand on écoute la radio ou le journal télé, la France n'a jamais eu aussi chaud, tout le monde a souffert de la canicule, le réchauffement climatique est bien là...
Je dois habiter la seule région "épargnée" vu que certains matins de fin juillet, nous avons eu 5 degrés !!
Je crois que je n'ai pas fait le plein de vitamine D, mes tomates n'ont pas poussé, mes salades n'ont pas grossies, nous n'avons mangé dehors qu'une seule fois, le goûter n'en parlons pas, et évidemment jamais pour le diner.

Mais ma fille m'a fait de jolies dessins, elle marche et dit plein de nouveaux mots !
Les derniers en date : pizza, bonbon, chips, frite !

Allez, ça ira mieux le mois prochain !

Et en attendant, voilà une petite chanson de deux des enfants des Rita Mitsouko.
C'est fou comme elle a la même voix que sa maman !






Bon dimanche !! 




mercredi 26 août 2015

Les magazines de l'été : ✿ Simple Things ✿

Août vit ses derniers instants et ces petits billets "magazines de l'été" vont bientôt devoir changer de nom.
La grisaille nous donne l'impression d'avoir déjà un pied dans l'automne, alors autant rester un peu dans la douceur de l'été avec un petit moment de détente.
J'ai d'ailleurs gardé pour la fin le magazine le plus cool de cette sélection estivale.




Comme vous allez pouvoir le constater, c'est un magazine qui reste dans l'esprit de tout ceux que je vous ai montré cet été. 
Il est encore question de bien-être personnel, de pleine conscience, de profiter de la vie en respectant la nature, soi-même et les autres (une valeur trop oubliée ces temps-ci).
J'ai donc lu les numéros 7 et 8 de Simple things, soit le numéro de fin d'année scolaire, et le numéro d'été. (et je pense que j'en lirai d'autres). 




Comme la semaine dernière pour Happinez, j'ai beaucoup vu ce magazine avant de me laisser tenter.
J'ai tourné autour, craignant encore une fois le creux, le beau mais sans contenu ou le trop ésotérique, trop slow, trop cool.
Et finalement, ça n'est pas tout ça !




Simple things est un féminin beau, un peu "feel good" mais pas trop, un peu "fais tout toi-même pour aller mieux" mais pas trop, un peu dans l'air du temps mais pas trop !
Un magazine juste dosée en somme, ce qui n'est pas courant ces temps-ci je trouve.
Les articles sont très variés, ils vont de la naturopathie à la redécouverte de l'ail dans la cuisine, de la découverte d'un café à celle de l'intérieur d'une maison, de la cuisine des fleurs à la cuisine tout court.




Je suis très sensible aux pages cuisine des magazines.
Je trouve qu'elles disent beaucoup de l'idée que s'en font les rédacteurs.
Ici, c'est à la fois simple et complexe !
Les recettes sont abordables, plutôt nombreuses, mais avec des photos soignées et un arrière-plan "je profite de la vie".
(ce qui n'est pas plus mal)




Et les photos, parlons -en d'ailleurs !
Encore une fois ce mois-ci, j'ai découvert un magazine très soigné avec une belle mise en page, de nombreuses photos sur un papier mat qui rend bien les couleurs.
C'est plein de couchers de soleil, de pulls doudous, de tasses de thé et de biscuits...
C'est vraiment très beau !




Et puis les couvertures invitent toujours à la détente, au repos, à rechercher un petit coin cosy pour s'installer et lire.  
Le contenu des articles est lui aussi intéressant, éclectique et on trouve forcément son bonheur.
Il y a quelques articles qui sont oubliés dès qu'ils ont été lus, mais le propre de cette presse est peut-être simplement de nous faire passer un bon moment (ou le sujet me touchait moins).




On retrouve aussi les rubriques de la plupart des magazines, comme les pages shopping, ou les pages lectures, avec une rubrique consacrée aux livres de cuisine, et une autre aux livres qui font du bien ou qui font réfléchir.






Sans oublier les pages de Do It Yourself, présentant des bricolages simples mais bluffants, pour la déco ou pour la cuisine (c'est en tout cas ce que j'ai vu pour le moment).



Voilà donc un petit magazine de 130 pages sympa, 
frais, cosy, douillet 
et sympathique, 
qui vous fera passer un bon moment, loin des revues écervelées. 



Le mois prochain,
 je garderai sans doute ces petits billets "magazine" même s'ils seront moins nombreux. 
J'ai découvert récemment 
un petit magazine de cuisine bien sympa et 
j'ai quelques jolies revues pour enfants à vous présenter. 
A la rentrée, je serai dans l'air du temps...



 D'autres magazines de l'été : 












mardi 25 août 2015

Vidocq tome 1 de Nolane et Banovic (et mon avis sur le site Sequencity)

Vidocq !
Rien que ce nom m'évoque Hugo, les Mystères de Paris, les apaches et les mohicans...
Cet homme a la vie digne d'un roman en a vu des tentatives de récits de sa vie, de BD, de téléfilms.
Après qu'il ait lui-même écrit ses mémoires, nombreux sont ceux qui ont voulu en tirer profit en misant sur ce nom si évocateur, qui nous mène tout droit à l'aventure.
Il faut dire qu'il a une vie bien remplie, passant de bagnard à chef de la sureté avant de devenir détective.
Car comme cela est rappelé à la fin de l'album, c'est lui le premier détective français, puisqu'il a créé sa propre agence à Paris dans la dernière partie de sa vie.

Mais la BD dont je vous parle aujourd'hui débute alors que Vidocq vient d'inventer la Sureté de Paris, une escouade relativement cachée de la police qui emploie d'anciens criminels pour nettoyer la ville.

Face à Javert, policier pointilleux et respectueux des lois, Vidocq résout affaire sur affaire et lui vole la vedette, à son plus grand agacement. 
Vidocq déjoue les trafics, bondit dans les boutiques déguisée en femme pour attraper les criminels la main dans le sac. 
Mais ces costumes et les adjoints de Vidocq agacent et creusent le fossé entre ces policiers d'un nouveau style et ceux qui sont plus orthodoxes. 
C'est alors qu'on découvre un vicomte de l'empire suicidé dans Notre-Dame ! 
Pour Vidocq qui a connu l'homme au bagne, cela ne peut pas être un simple suicide... 

L'histoire qui débute ici est assez classique, mais bien tournée.
Les rebondissements sont savamment orchestrés, les personnages se découvrent les uns après les autres, et l'on sent bien que ce premier tome va donner lieu à d'autres du même genre avec un même bonheur.
L'histoire du Vicomte trouvera son accomplissement dans cet album, tandis que des scènes disséminées dans les dernières pages laissent entrevoir une suite agitée.
On voit se dessiner l'ennemi Javert, les adjoints sous les ordres de Vidocq, et Vidocq lui-même, adepte du déguisement et de l'action musclée.

Le dessin est classique mais soigné, avec de très beaux décors qui apparaissent très souvent dans de grandes cases, laissant entrevoir Paris à l'époque et ses rues pavées.
C'est vraiment un album soigné, apparemment tant sur le plan historique que pour le dessin.

Je vais guetter le tome 2 en espérant qu'il arrive bientôt !






Pour cette épisode de Masse Critique, Babélio s'est associé à Sequencity, un site de vente de BD numériques ! 
Cela m'a permis de découvrir une alternative intéressante au grand méchant A----N ou à la boutique Apple qui est mon fournisseur "natif" (je crois qu'on dit comme ça) vu que je lis sur un ipad. 
J'aime bien trouver un fournisseur numérique qui soit vraiment une librairie, et d'après ce que j'ai lu, c'est la cas ici. 
Le site est aussi soutenu par la BPI, le CNL, l'université Pierre et Marie Curie (bon, ce sont des concurrents de mon université, mais je vais faire comme si je n'avais pas vu ^-^)..., ce qui est sans doute un gage de qualité. 
C'est donc avec enthousiasme que je me suis décidée à tester ce site. 

J'ai d'abord eu une frayeur en constatant que ma BD était visible sur l'écran de mon ordinateur, mais pas téléchargeable. 
Pas de panique ! Un petit mail, et on m'a tout bien expliqué gentiment. 
Le site est prévu pour une lecture nomade (bah oui, qui lit sur son ordinateur franchement ?) et là, pas de problème. 
J'ai installé l'application sur ma tablette, et j'y ai trouvé immédiatement ma BD qui m'attendait. 
Pour le moment, l'application est disponible chez Apple, mais si vous êtes sous Android, vous pouvez passer par votre navigateur, et l'application arrivera bientôt. 

Et puis si vous hésitez à acheter une BD, comme dans votre librairie préféré, vous pouvez feuilleter quelques pages pour vous faire une idée. 
Les prix sont les mêmes que partout, prix du livre oblige, même pour les offres spéciales. 
Autant faire travailler un site français ! 

Bon, pour être tout à fait honnête, mon ipad mini est un poil trop petit pour lire une BD. 
C'est sans doute pour cela que Sequencity cherche comment optimiser la lecture sur smartphone et réfléchi encore à une application dédiée parce que là, un écran de téléphone, c'est vraiment petit, surtout quand la page n'est pas découpée de façon classique. 
Avec mon ipad mini, c'est faisable et je le fais régulièrement, mais ce n'est pas toujours très confortable pour une BD comme celle-ci avec du texte. 
En revanche, si vous avez un ipad de taille normal, ce doit être vraiment sympa, bien que cela reste tout à fait correct avec un mini, j'insiste quand même sur ce point (et puis on peut zoomer sans problème). 

Moi, en tout cas, j'aime bien me balader avec du choix dans ma tablette, que ce soit des romans ou des bd, et là, je suis ravie !

La fiche du livre sur Sequencity
La fiche sur Babélio

Merci à Sequencity et à Babelio pour ces deux découvertes. 






vendredi 21 août 2015

Des livres avec des animaux...

Je me suis rendue compte en choisissant des livres pour le billet du jour, que ce sujet des animaux était un vaste et beau sujet parmi les livres pour enfants !
Il y en a partout et de toutes les formes !
Il y a des livres sonores, des livres qui bougent, des livres à toucher, des livres avec plein d'infos intéressantes dedans, d'autres qui sont plus inutiles...
Il y a aussi des animaux de la jungle, de la savane, domestiques, sauvages, pas sauvages...
Bref, ce n'est pas facile !

Du coup, j'ai décidé de sélectionner ceux qui nous plaisent particulièrement depuis quelques mois parce que ce sont ceux qui nous ont permis d'apprendre les animaux et leurs cris.
C'est un sujet très prisé par ma crêpe Suzette qui a une passion pour les lions et les éléphants (digne fille de sa mère).
Mes préférés sont au début et à la fin !

(et en guest star, houhou la chouette !)





  • Je découvre la ferme




Il y a quelques mois, on a été bien embêtés.
Ma minette commençait à apprendre les cris et les noms des animaux, mais on n'avait pas tous les animaux !!
Je me suis donc retrouvé avec une mission : trouver un livre où il y aurait une vache, un cochon, une poule, un mouton et un cheval !
Et bien en fait, ce n'est pas facile.
Je comptais sur les classiques comme les imagiers Gallimard ou Grund, mais il manquait toujours un animal.
Et là, j'ai trouvé LE livre qu'il me fallait !!




 Je ne connaissais pas du tout l'éditeur Auzou.
Mais c'est maintenant un éditeur que je considère comme une valeur sûre !
Ce livre a en effet tout pour plaire.
D'abord, il a les animaux demandés dans mon cahier des charges, avec EN PLUS le tracteur (vroumvroum) et l'âne ET le cheval !!
Je ne vous raconte pas mon état d'hystérie quand je l'ai vu.




Mais ce livre a en plus des qualités insoupçonnées.
Il n'est pas seulement fait pour apprendre les cris des animaux.
Il y a aussi plein d'informations intéressantes sur les animaux, comme le nom de leurs petits, ce qu'ils mangent, comment ils vivent.
C'est donc un livre qui pourra servir à différents moments du développement de l'enfant.
Pour le moment, on ne se sert que des pastilles sonores et des grandes images, en attendant que ma minette soit plus curieuse.
A ce moment là, on pourra utiliser les pages de gauche et aller un peu plus loin.

En bref, c'est un livre INDISPENSABLE !!





  • Les petits imagiers sonores Gallimard : Mes animaux et La jungle




On continue avec deux petits classiques dans les bibliothèques des enfants.
Ces petits imagiers sont très bien faits et cette série est toute mignonne avec ces dessins simples mais avec des petits détails.
Les illustrations de Marion Billet sont bien visibles, même pour les tout petits et on voit bien quel est l'animal le plus important de l'image.




Nous on a commencé avec Mes animaux avant de passer à la jungle.
Il y a les premiers animaux que les enfants voient : le chat, le chien, le cheval, le lapin, le cochon d'inde (s'il y a des animaux en cage à la maison).
L'autre concerne des animaux plus lointains, mais on s'est aperçu depuis que les pubs télés comportent plein d'animaux d'Afrique.
Et puis j'ai appris le cris du panda grâce à ce livre !




Mais ce qui est vraiment bien avec ces livres, c'est la puce sonore qui est facile à trouver et qui permet à l'enfant d'être vite autonome.
Il y a déjà très longtemps que ma fille se débrouille toute seule quand elle veut écouter de la musique ou les cris des animaux avec ces livres.
Elle a d'ailleurs tendance dans certains livres à confondre une tâche noire avec une puce.





  • Au zoo avec T'choupi




Dans le même style que les précédents, il y a ce petit album de T'choupi.
Bon, je ne suis pas trop Zoo, comme je vous le disais ici, mais ce livre plait beaucoup à ma fille, alors je me suis dit qu'il fallait qu'il figure dans cette sélection.
Après tout, ce sont ses livres, elle est la première juge de ce qui lui plait ^-^
Et puis cela nous a été bien utile à Clères quand on a vu des kangourous.
Ma fille a tout de suite compris ce que c'était.




Ce livre présente 6 animaux sur une image (oui, les animaux sont dans leur cage derrière T'choupi) et le "cri" de l'animal quand on appuie sur la puce.
Je mets "cri" entre guillemets, parce que pour le kangourou, par exemple, c'est le bruit de son saut qui est sur la puce.
Il y a aussi le perroquet qui dit "bonjour T'choupi".
J'ai une préférence pour les précédents, mais celui-ci résonne souvent à mes oreilles quand même.





  • T'choupi va à la ferme




Voilà un second T'choupi qui lui aussi plait beaucoup à ma fille, mais qui lui aussi peut être un peu critiqué.
Rien n'est parfait en ce monde, n'est-ce pas ?
Et comme je le disais juste quelques lignes au dessus, ma fille ne pense pas comme moi.




 Pour moi, l'intérêt de ce livre est de permettre à ma minette d'apprendre à lire un livre avec des pages fines et souples.
Elles sont plastifiées et sont donc plus solides.
Elles résistent bien aux petites mains.
Ma minette aime tourner les pages et faire le bruit du tracteur et des animaux.
Moi, j'avoue, j'ai souvent du mal avec ce que fait T'choupi ou ce que font certains membres de sa famille.
Ici, sa grand-mère trouve que les cochons sont "beurks" et "vraiment cochons".
Pas sûre que ce soit très Montessori tout ça (et surtout pas T'choupi lui même XD ).





  • Je découvre Les animaux




Passons à un autre livre qui me plait davantage.
Dans celui-ci au format plutôt petit, on découvre un imagier présentant beaucoup d'animaux.
Ils sont classés en fonction de leur lieu de vie et pour certains, les cris des animaux sont notés à côté d'eux (pour les parents distraits ou qui ne sont pas super doués pour les cris d'animaux).




Il y a des pages sur fond blanc, avec les animaux isolés et d'autres sur fond colorés, présentant le lieu de vie des animaux.
Les dessins sont assez enfantins, mais c'est joli et d'une grande douceur.
Il y a aussi plusieurs animaux qui sont présentés avec leurs petits, ce qui permet progressivement d'apprendre aussi leurs noms.




Il y a une très grande variété d'animaux, et de lieux de vie, c'est vraiment très réussi.
La page préférée de ma minette, ce sont les animaux marins.
Elle adore regarder les poissons.
C'est un peu dommage qu'il n'y ait pas tous les cris, mais il y en a tout de même beaucoup.





  • Regarde, c'est papa ! 




Ce livre là, je vous en ai déjà parlé pour la fête des pères mais il est tellement beau que je n'ai pas pu m'empêcher d'en reparler.
En grand format et avec peu de couleurs, l'auteur E. Hayashi a réussi à créer des ambiances douces et très vives à la fois, des ambiances qui invitent à se laisser aller à l'observation attentive avec son enfant.




Il n'y a pas vraiment d'histoire, mis à part l'observation de différents papas avec leurs petits.
Il y a ceux qui rigolent, ceux qui courent vite, ceux qui construisent des trucs... jusqu'au papa humain, comme celui de l'enfant qui lit le livre.
J'adore les animaux choisis par l'auteur, les pages qui recèlent plein de petits détails et plein de petits animaux à chercher.
J'aime aussi beaucoup les touches d'argenté au milieu du jaune et du orange.
Il y a enfin plein de zones en velours noir qui permet à l'enfant de bien voir où est l'animal, de le sentir de façon tactile (et ça, c'est très Montessori !).
Tiens, d'ailleurs, c'est sans doute celui-là qu'on va lire ce soir !





 La semaine prochaine, 
ce sera le dernier billet des vacances. 

On parlera chanson peut-être... 



Autres billets:




Merci Nathan pour T'choupi et les papas
et Usborne pour les animaux. 









mercredi 19 août 2015

Les magazines de l'été : ✿ Happinez ✿

Après vous avoir présenté deux magazines un peu slow, un peu bio, cette semaine voilà Happinez qui va beaucoup plus loin que les précédents et qui est aussi un très beau magazine. 
Happinez est déjà un peu installé dans le paysage de la presse française puisque cet été est sorti le 11ème numéro. 
Comme il s'agit d'une revue qui parait tous les deux mois, et si je compte bien, elle a donc deux ans !




Je crois que je deviens une adepte des revues bimensuelles. 
Elles sont plus volumineuses, on a plus de temps pour les lire avant de passer à la suivante et j'ai l'impression d'être moins pressée par la nouveauté. 
Elles sont souvent aussi un peu plus chère mais 5 euros pour une belle revue, c'est sans doute plus intéressant que deux fois 2 euros pour une revue jetable et sans contenu. 




Ce magazine est résolument tourné vers le bien être, l'attention à soi, le développement personnel, la méditation, le yoga, l'ayurveda... comme vous le voyez sur la photo qui précède ou celle qui suit.
Il l'est tellement que j'ai laissé passer plusieurs numéros avant de me laisser tenter, craignant des articles un peu trop ésotériques pour moi.




Et puis au tout début de l'été, j'ai cédé à une offre qui me permettait d'avoir en plus un hors-série "cuisine". 
L'été est propice aux tentations et aux essais qu'on ne se permet peut-être pas pendant l'année et je me suis dit que si le magazine ne me plaisait pas, il me resterait toujours les recettes de cuisine ! 
(oui, je sais je suis faible et victime du système !)




Mais ce supplément cuisine n'est finalement pas ce qui m'a convaincu dans ce magazine, et poussé à acheter un autre numéro au début du mois d'aout.
Ce qui m'a vraiment plu, c'est la qualité de cette revue.
Ces temps-ci, je vous beaucoup de revues qui soignent l'esthétique, mais qui ne proposent que des petits articles qui survolent les sujets abordés, qui ne demandent pas beaucoup d'attention pour être lu.
C'est bien aussi et quand je lis Flow, je sais que ce sera léger.




Mais là, c'est différent.
C'est beau ET intelligent.
Les articles sont fouillés, riches et enrichissants.
Ils traitent un peu toujours des mêmes sujets : comment vivre mieux, comment vivre pleinement sa vie, comment manger mieux, avoir confiance en soi, ne plus se préoccuper de choses insignifiantes...
Mais c'est bien fait, on en sort vraiment enrichi avec de vrais informations.
Il y a des interviews, des articles qui expliquent des méthodes...
ET il y a de BELLES photos ! Mais de vraiment belles photos !
Dès les premières pages, j'ai compris que c'était un magazine que je ne lirai peut-être pas à chaque numéro, justement parce qu'il est très dense, mais qu'il me ferait du bien à chaque numéro que je lirai !



Et puis vous trouverez aussi les articles traditionnels (mais traités à la sauce bien-être, ayurveda, méditation... ).
Il y a les recettes de cuisines dont les photos sont magnifiques (comme sur la photo juste au dessus).
Il y a la rubrique shopping, avec de beaux objets présentés par couleurs sur des pages entièrement tournées vers le zen et l'équitable.




C'est une très belle découverte et je regrette maintenant de ne pas avoir cédé plus tôt ^-^
Il y a même une page avec des idées de livres !
Quoi de mieux pour continuer à faire grossir ma PAL ?




 Et le supplément cuisine, me direz-vous ? 

Eh bien il est digne du magazine qu'il accompagne !
Il n'y a finalement pas tant de recettes que cela dans ce supplément, mais des articles de fond peut-être encore plus intéressant.




Comme vous vous en doutez, là aussi la ligne est de rechercher ce qui va faire du bien à notre corps et à notre esprit.
Comment mangez mieux, mais aussi comment les autres mangent comme les femmes en Afrique avec ce Wonderbag en photo qui contient le repas de plusieurs personnes.




J'ai adoré les postures de yoga toutes simples qui permettent de faciliter la digestion.
Elles sont vraiment simples et efficaces, c'est parfait pour moi qui ne pratique plus depuis longtemps.
Et puis il n'y a pas que des ingrédients introuvables en dehors des supermarchés bio parisiens.
On parle aussi ici de légumes bien de chez nous, comme les choux de bruxelles ou les haricots pour les mettre en valeur en donnant leurs qualités nutritionnelles.




C'est vraiment une belle revue, 
sans doute pas pour tout le monde, 
avec un public bien précis, 
mais c'est ce qui fait sa qualité et sa richesse. 

Si vous cherchez une vraie revue feel good,
 avec de beaux articles, cela pourrait vous plaire. 



Plus d'info ici 

 D'autres magazines de l'été : 



LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...