jeudi 30 juin 2016

La légende de Coldstone de Patricia Wentworth [concours]

Cette année, j'avais décidé d'anticiper le mois anglais en commençant un roman so british dès la fin du mois de mai, et j'avais surtout décidé de faire attention au choix dudit roman. 
L'an dernier, j'ai effectivement passé tout le mois avec un roman vraiment nul et interminable sans avoir envie de lire autre chose (quand c'est nul, je suis démotivée). 

Sur ce point au moins, j'ai réussi à faire le bon choix. 
Le roman dont je vais vous parler aujourd'hui est vraiment très sympathique, bien écrit et distrayant, avec une pointe de frayeur. 
Par contre, et le roman n'y est pour rien, je n'ai pas fait beaucoup mieux que l'an dernier avec deux romans lus seulement pendant ce mois anglais. 
Mais mieux vaut deux bons romans qu'une tripotée de navets ! 

Lorsque Anthony Colstone se rend chez le notaire pour régler la succession de son grand oncle, il ne se doute pas qu'il va mettre le pied dans un épais mystère familial. 
Mais quand le notaire lui demande de jurer qu'il ne touchera pas aux pierres dressées depuis des millénaires dans le jardin du domaine, il ne sait pas quoi penser et refuse de jurer sans information supplémentaire. 
Avant de prendre une décision, il décide d'aller passer quelques jours au manoir et de faire la connaissance des habitants du village, ses cousines Arabella et Agatha Colstone, la vieille Susan Bowyer et surtout, la jeune Susan... 

J'aime beaucoup Patricia Wentworth. 
Elle ne me déçoit jamais et chacun de ses romans est un petit bijou de fraicheur et de mystère. 
Celui-ci ne déroge pas à la règle et quand j'ai vu que l'héroïne se nommait Susan, je n'ai pas pu résister ! 
(J'ai eu une période récente où j'achetais tous les romans ayant pour héroïne une Susan ou une Suzanne ^-^ )
Et puis il y a une vieille légende, des pierres mystérieuses, des cousines acariâtres, une vieille maison, des passages secrets, des voisines trop curieuses, des secrets de famille... 
L'histoire est jolie, les personnages sont attachants et on les suit avec plaisir dans leurs aventures. 

Ce n'est pas le meilleur roman de cette auteure et Rendez-vous avec le diable me semble meilleur, plus travaillé peut-être. 
Mais j'ai beaucoup aimé celui-ci tout de même. 
C'est frais, on sourit beaucoup, on a un peu peur, il y a des personnages effrayants et mystérieux, des méchants et des gentils, des méchants un peu gentils quand même, des fantômes, un trésor... 
On s'amuse beaucoup à suivre les deux héros Anthony et Susan dans leurs aventures. 

Et puis il faut dire également que chez Patricia Wentworth, les femmes sont fortes, indépendantes et souvent plus courageuses que les hommes. 
Susan agit avec beaucoup de témérité là où Anthony ne fait que la suivre et c'est toujours agréable, surtout pour les romans de cette époque. 

Ce n'est toutefois pas un roman policier à proprement parler. 
Contrairement à la série des miss Silver de la même auteure, il n'y a pas de meurtre mais un mystère qui rode et qui conditionne la vie du petit village depuis quelques centaines d'années. 
Il s'agit donc plutôt d'un roman à suspense, où l'on sent l'influence des romans gothiques du 19e siècle avec ses passages secrets et ses souterrains obscures. 

Pour l'été, ce roman pourrait être un parfait petit livre de plage, mais il sera parfait aussi pour les après-midi automnales que nous avons ces temps-ci. 


---------------------


Et comme c'est le dernier jour du mois anglais, 
je vous propose de gagner un livre. 


J'ai dû être très attirée par le résumé de ce roman car je l'ai acheté deux fois !!!
Vous vous en doutez, le second ne me sert pas à grand chose alors j'ai décidé de vous l'offrir. 




Pour cela, rien de compliqué, il suffit de me dire en commentaire que vous souhaitez participer. 

Vous pouvez commenter ce billet sans jouer, commenter et jouer, ou simplement jouer. 

Ceux qui ont déjà commenté sur ce blog auront une chance supplémentaire de gagner. 
Si vous partagez le concours, si vous vous abonnez au blog sur FB, vous aurez une chance de plus mais rien ne vous y oblige. 
Il suffit de m'indiquer les partages et les liens en commentaire ou votre pseudo FB. 



Et sur mon autre blog, il y a aussi des livres à gagner en ce moment et un tote bag la semaine prochaine !!!

EDIT : c'est mrs Pepys qui gagne le roman !! 





Règlement : 
Fin du concours le 10 juillet à minuit. Jeu ouvert à toute personne physique majeure résidant en France Métropolitaine, limité à une participation par foyer. Je me réserve le droit de ne pas comptabiliser une participation. Le gagnant sera désigné par tirage au sort et précisé en édit de ce billet.








mercredi 29 juin 2016

Deux beaux livres de comptines : Liz's days et Lady moon

Avant la fin du mois anglais sur les blogs, et un peu pour commémorer la fin des séjours british sans passeport, je vous ai réservé deux petits livres de comptines.
On est mercredi, c'est le jour des petits, on écoute Liz's days en boucle depuis ce matin, alors c'est le moment où jamais.

J'avais déjà eu l'occasion de vous présenter les deux précédents volumes de cette collections l'an dernier (billet ici) et ceux de cette année sont tout aussi sympa !
Ces deux livres seront parfaits pour la journée et le début de soirée, ce délicat moment qui précède le coucher où il faut calmer les enfants.




Le principe est simple et c'est tant mieux (pour le coût du livre qui n'est vraiment pas élevé).
Un petit livre cartonné et joliment illustré présente les paroles d'une comptine en anglais.
Les paroles en français sont inscrites en petit en bas de la page et pour écouter la chanson, on flash un code sur son smartphone ou sa tablette.
Ensuite, on peut télécharger la comptine et l'écouter en boucle !!




Lady Moon suit le rituel du coucher avec une musique toute douce et de jolies illustrations bleutées de Lili la Baleine.
Le petit garçon regarde les étoiles, il se couche avec son doudou...




On l'écoute au calme, tranquillement, et on apprend des mots du quotidien comme la lune, le lit, le nounours...
J'aime beaucoup ces modes d'apprentissage en douceur où on retient finalement beaucoup de choses.




Le deuxième reprend les jours de la semaine et les activités quotidiennes.
Liz a une vie trépidante et chaque jour, elle trouve une jolie chose à accomplir.




Là aussi, on apprend les jours de la semaine, mais pas seulement.
Chaque jour, Liz fait quelque chose en rapport avec les activités que peuvent faire les enfants qui retrouvent ainsi ce qu'ils connaissent.




La musique est entrainante (elle se retient d'ailleurs un peu trop bien ;) ) et les illustrations d'Arianna Tamburini sont très jolies, avec des couleurs vives et un trait enfantin adorable.




Le principe du téléchargement des chansons est vraiment bien trouvé, je suis toujours aussi fan.
Cela permet de ne pas avoir à penser au stock de piles, les livres sont moins fragiles et on peut écouter les chansons même quand on n'a pas le livre.

Si vous aussi vous voulez apprendre quelques mots d'anglais en chantant de jolies chansons, filez chez votre libraire pour commander ces deux titres ou les deux précédents !!


Et si cela vous tente, il y a un livre pour les petits d'un éditeur anglais à gagner sur mon autre blog
(et il y en aura d'autres ici et là bas cette semaine)



Merci pour ces livres offerts





mardi 28 juin 2016

Le secret de Wilkie Collins

Le mois anglais donne l'occasion de se plonger parfois dans des petits classiques qui nous font envie depuis longtemps. 
C'était le cas pour ce roman qui est un des livres les plus connus de Wilkie Collins. 
Je cherchais un livre audio pour ce mois anglais, et j'ai tout de suite cliquer sur "télécharger" quand j'ai vu celui-ci sur le site de mon dealer de livres audios :)

Sur son lit de mort, Rosamunde Treverton fait écrire une lettre à sa suivante Sarah Leeson pour qu'elle la remette à son mari. 
Rosamunde n'a plus assez de force pour lui avouer son secret mais elle tient à ce qu'il sache.
Et puis, à bout de force, elle rend son dernier soupir. 
Sarah ne peut se résoudre à donner cette lettre à son maitre, mais elle a juré de ne pas la détruire. 
Il faut donc en faire quelque chose et elle se rend secrètement dans l'aile abandonné du manoir Treverton. 
Là, elle choisit une chambre, trouve un petit meuble sans prétention et y cache la lettre pour qu'elle ne soit pas découverte.
Quelques heures plus tard, elle fait son bagage et disparait pour mieux garder son secret...  

Wilkie Collins fait partie des vénérables précurseurs du roman policier chic des années 1920 et sans doute aussi du thriller actuel. 
Ce n'est pas un roman policier bien sûr. 
Il n'y a pas de meurtre, mais un secret farouchement gardée. 
C'est très classique, tout en étant efficace, parfois un peu compassé et daté mais c'est aussi ce qui fait son charme. 
Vous devinerez sans doute assez rapidement de quoi il est question dans ce secret, mais ce n'est finalement pas le plus important. 
Ce qui compte, c'est l'enquête, le processus de dévoilement, comment les personnages arrivent à la solution finale. 
Le chemin est plein d'embuches, de détours et de fausses pistes. 
Comme dans un feuilleton populaire, les personnages croient parvenir à leur but, mais il y a sans cesse des contretemps. 
Les personnages ne sont pas ce qu'ils paraissent être, ils se dévoilent au fil des pages et les évènements les transforment pour les rendre meilleurs. 

On a l'impression d'être plongé dans l'Angleterre victorienne avec ses tea time et ses valets de pied. 
Les descriptions sont peu nombreuses, mais l'atmosphère est bien restituée et on frôle les crinolines à chaque détour de page. 
On suit ces personnages avec pitié, avec curiosité, avec empathie. 
Sans être un chef d’œuvre, ça fonctionne parfaitement et l'on est impatient de voir cette histoire se résoudre. 

En version audio, la comédienne joue les personnages avec brio. 
Chacun d'entre eux a un caractère bien trempé et elle le rend en modulant sa voix pour qu'ils soient reconnaissables. 
C'est parfois un peu too much, mais cela correspond parfaitement au roman et c'est très agréable à écouter. 

Si vous avez envie de vous plonger dans cette ambiance victorienne avec une histoire bien construite, ce livre pourrait vous plaire.







dimanche 26 juin 2016

Eton mess à mi-chemin... (et un peu de sunday mood ;) )

Pendant le mois anglais, j'avais des projets, des tas de projets.
J'avais envie de tester les oeufs Bénédictes un dimanche, faire des cakes au myrtilles (j'ai enfin trouvé des myrtilles), lire plein de romans et faire plein de billets sur des supers séries.
Après être allé chez WH Smith l'an dernier, je voulais tester une autre librairie anglaise de Paris, aller chez Mark & Spencer pour faire le plein de pancakes et de cookies.




Et puis finalement, un peu comme d'habitude depuis deux ans, je n'ai pas pu faire ce que j'avais prévu.
MAIS je me suis laissée aller à faire quand même des hots cross buns, des banoffee sponge cakes et un cookie cake !!
J'avoue être un peu fière de moi parce que les buns et les cakes étaient de gros challenges et je les ai plutôt bien réussi.




Et j'ai fini deux romans british : Le Secret et La legende de Coldstone.
Vu le boulot de cette fin d'année, je suis là aussi très contente de moi.
Ce soir viendra le délicat moment du choix d'un nouveau roman vu qu'exceptionnellement, je n'ai aucun livre en cours (à part la fin de Boussole mais je ne sais pas si je le finirai).
J'hésite, je l'avoue.
J'ai envie d'un truc court pour faire le lien avec le début des vacances, mais j'ai aussi envie d'un bon livre qui me changerait vraiment les idées.
Les candidats : Ma cousine Rachel (mais je la garderais bien pour les vacances), un Tracy Chevalier (sans aucune garantie d'aimer), un Susan Fletcher (j'ai peur de le gâcher), un Coe (mais c'est long)...
Verdict ce soir...




En attendant, voilà la petite recette d'aujourd'hui : l'eton mess !

Encore une fois, c'est une recette EXCELLENTE !!!!
Je me suis régalée (il n'y a que moi qui aime à la maison) et je suis vraiment contente qu'il en reste.
Si ma fille n'a pas mangé toutes les framboises dans le jardin, il y aura sûrement une version un peu plus acidulée au diner :)




Pour 6 eton mess : 

  • 2 blancs d'oeufs
  • 50 g de sucre blanc
  • 50 g de sucre glace
  • plein de fruits rouges, fraises, framboises... 
  • 20 cl de crème liquide très froide
  • 2 cs de sucre glace

Préchauffer le four à 100°.
Battre les blancs en neige en commençant très fort.
Ajouter les sucres mélangés cuillère par cuillère.
Battre pour obtenir une crème blanche ferme.
Disposer des tas sur une plaque à patisserie recouverte d'une feuille de cuisson.
Mettre au four pendant 1h15 puis laisser refroidir sur une grille.

Couper les fruits en morceaux.
Monter la crème en chantilly avec les 2 cuillères de sucre glace.
Mélanger les fruits et la crème, ajouter des petits morceaux de meringues.

Dégustez !! 




Mais pourquoi ai-je intitulé mon article "à mi-chemin" ?

Après avoir fait les meringues (moches mais trop bonnes, comme quand ma maman les faisait), j'ai coupé mes fruits et puis j'ai eu un peu la flemme de faire la chantilly.
J'avais une bombe de crème fouettée d'Isigny dans mon frigo, alors je m'en suis servi et c'était parfait.




Il faut que j'essaye à présent de ne pas manger toutes les meringues avant ce soir.
Je crois que je suis en bonne voie et c'est quand même une mauvaise idée... ou pas...

Bonne semaine !! 













samedi 25 juin 2016

Découvrir Londres et apprendre l'anglais [Livres pour enfants]

Le mois anglais touche à sa fin mais il me reste quelques livres pour enfants à vous faire découvrir.
En voici quelques uns qui me plaisent beaucoup.
Ils sont tous édités par Usborne, une maison d'édition qui vient d'Angleterre et qui est donc très bien placée pour nous parler de ce pays et proposer des livres pour apprendre l'anglais.
Si vous prévoyez une visite à Londres avec vos enfants ou si vous voulez leur faire faire un peu d'anglais pendant les vacances, ces livres sont pour vous.




  • Cahier d'activités Londres

Comme je le disais, pour un voyage à Londres, ce livre est parfait !
J'adore cette ville mais je n'ai pas l'occasion d'y aller très souvent.
Je garde tout de même en tête un projet de voyage dans quelques temps pour faire découvrir Londres à ma minette et son papa.
Et quand cela arrivera, ce sera le livre idéal !




Le titre est très explicite.
Il s'agit d'un cahier d'activités où l'enfant trouvera des activités pour découvrir tous les quartiers et les monuments de Londres.




Il y a aussi des pages sur les habitudes des Anglais.
J'aimerais de telles pages pour la France, je m'en servirais en classe :)




Pour les parents, ce livre permet en plus d'avoir des idées de sortie.
Je ne savais pas qu'il y avait un aquarium à Londres, et ce cahier permet de le savoir, et de pointer plein de lieux parfaits pour les enfants.




Et évidemment, on retrouve aussi des autocollants !!
Que serait un bon cahier d'activités sans autocollants ?




  • A la découverte de Londres avec autocollants

 Ce petit guide est destiné à des enfants plus grands (mais les deux peuvent être complémentaires).
Il est parfait pour apprendre à se servir d'un guide touristique.




Il permet de découvrir les monuments de Londres avec des petits descriptifs pour chacun d'entre eux.
Les quelques lignes donnent des indications sur le monument et sur les petites choses à voir plus particulièrement.




Et puis les autocollants sont à replacer sur les images, ce qui oblige à regarder un peu les images.




  • Ma valisette d'activités J'apprends l'anglais

On finit avec une boite contenant quatre livres !




Dans ce coffret, vous trouverez quatre petits formats qui seront parfaits pour les vacances (mais aussi le reste de l'année).
Pour accompagner un séjour en Angleterre, pour réviser les premiers apprentissages, pour s'amuser en anglais, ils sont vraiment très bien fichus.
Quand j'étais petite, j'aurais vraiment aimé les avoir plutôt que les cahiers de vacances trop compliqués et pas assez ludiques qu'on avait souvent.




Ces quatre livres sont plutôt des imagiers.
Ils fonctionnent tous différemment, ce qui permet d'alterner les activités.
Il y a un premier imagier où l'enfant doit écrire le nom des objets (celui de droite sur le photo).
Le second (celui de gauche) est plein d'autocollants à coller sous les objets qui correspondent.
Comme d'habitude, ces autocollants sont bien faits et c'est toujours très amusant.




Vous trouverez ensuite un imagier qui s'intitule "Je parle anglais" et présente des situations et des phrases en contexte.
Pour la didacticienne que je suis dans la vraie vie, cela me fait vraiment plaisir de voir des petits livres comme celui-ci !
Le dernier est encore un cahier d'écriture et me parait être destiné aux petits CP mais sans doute aussi aux CE1-CE2 car il faut écrire le nom des objets ou de ce qui est représenté par dessus le nom grisé.






Encore une fois, c'est avec un grand plaisir que j'ai découvert ces livres. 
Ils sont parfaits et raviront tous les petits qui apprennent l'anglais 
(et les moins petits aussi d'ailleurs). 








mercredi 22 juin 2016

Le ver à soie de Robert Galbraith (J.K. Rowling)

Quand on a bien aimé un premier tome, il est souvent difficile de lire le deuxième d'un oeil neuf.
On a des attentes, on a peut-être attendu sa sortie, on a envie de retrouver ces personnages qui nous ont tant plu, mais parfois, on a aussi peur d'être déçu.

Comme j'ai beaucoup aimé L'appel du coucou, j'étais un peu anxieuse en commençant la lecture de ce deuxième numéro (toute proportion gardée quand même).
Pourtant, pour une fois, je l'ai lu assez vite après le premier !
J'avais aussi en tête la qualité des différents tomes d'Harry Potter, et je crois que j'ai finalement fait confiance à Rowling pour soigner ses romans.

Et j'ai bien fait !
J'ai encore une fois adoré cette enquête trépidante, pleine de rebondissements, et surtout qui nous apprend plus sur les personnages.

La femme d'Owen Quine est inquiète. 
Son mari, un écrivain qui sait comment se constituer une flopée d'ennemis, a disparu depuis quelques jours. 
Elle le suppose dans une retraite pour écrivain dont l'entrée lui est interdite, et elle voudrait que Cormoran Strike le retrouve. 
Face à son inquiétude et sa personnalité particulière, le détective accepte et découvre que l'affaire pourrait bien être plus compliquée que prévu. 
Mais Robin est là pour l'épauler et heureusement, parce que sa vie personnelle n'est pas de tout repos... 

L'histoire ne fait pas rêver a priori.
La vie des écrivains n'est pas censée être dramatique, et on ne voit pas bien comment un livre peut tuer son auteur.
Oui, mais Owen Quine est un type franchement antipathique.
Il sait se faire des ennemis et leur nombre est très très grand.
Strike est d'ailleurs attaqué par l'un d'entre eux, ce qui apporte un petit côté "roman noir" à cette histoire.
Et puis Rowling manie les codes du genre avec brio en développant une intrigue complexe, avec des personnages bien campés qui ont tous les attributs de bons suspects.

Dans ce deuxième numéro, on découvre aussi beaucoup plus les personnages.
Robin, apparemment heureuse en ménage, est un peu déstabilisée par l'attitude de son futur mari qui la voudrait soumise et à la maison quand elle se rêve détective de choc.
Cormoran se remet de sa rupture du premier tome et réorganise sa vie en investissant un nouvel appartement.
Leur relation évolue également, même s'il ne s'agit que d'une relation amicale.
On sent là que les personnages prennent de l'ampleur, de l'épaisseur et on a vraiment plaisir à les suivre encore une fois.

Je ne peux donc que vous conseiller de lire ce roman quand vous aurez lu le premier.
Elle ne perd rien de son talent entre les deux volumes et j'ai déjà téléchargé le troisième tome dans ma tablette pour une écoute prochaine !
Par contre, je ne suis pas sûre qu'il s'agisse d'une bonne lecture de plage, l'essentiel de l'action se déroulant sous la neige.
Lisez plutôt L'appel du coucou cet été et à l'automne, enchainez avec celui-ci :)


















LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...